BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)


Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

mercredi 29 mai 2013

CHANGER LE LOUP EN GENTIL CHIEN CHIEN



Les ministères de l’Écologie et de l’Agriculture ont annoncé, il y a peu, la validation d’un nouveau « plan loup » qui se donne pour but « d’éduquer » cet animal afin qu’il n’attaque plus les troupeaux de moutons.



les commentaires suscités par l'article de Cédric Monget 


  1. APE!
    Le loup gris a été domestiqué il y a plus de 100 000 ans, ça nous a donné le chien. Quasiment tous les animaux qu’emploi l’homme dans sa vie sont des bêtes domestiqués.
    Le vrai problème ce n’est pas le loup, c’est un système d’élevage, donc de production, donc de profit, qui est aujourd’hui incapable de supporter le réel, c’est à dire que chaque espèce vivante de cette planète mange ou est mangé par une autre.
    Eleveurs grognons et écologistes du dimanche sont les deux faces d’une même pièce.
    Le fond de l’affaire c’est cette nevrose typiquement humaine, du grand singe face à son miroir, perdant ses poils, se dressant sur ses pattes et comprenant qu’il existe d’autres formes d’instincts, et d’autres formes de vivre que lui même peut créer.
    Pas besoin de ramener Deleuze pour comprendre le passage d’une Humanité qui chasse et cueille, à celle qui domestique et cultive. Le rapport de l’Homo Sapiens à son environnement est schizophrène.

    • ouragan
      le seul problème c’est que le loup nuit uniquement aux éleveurs et élevages qui respectent la nature, qui génèrent le moins de profit, aux gens qui vivent de et en accord avec la nature dans laquelle s’épanouissent des femmes, des hommes et des enfants qui perpétuent des traditions qui nous ont guidées jusqu’à aujourd’hui.
      Le loup ne cause aucun problème aux élevages industriels dont les animaux ne verront jamais le soleil et dont les multinationales raflent les subventions, empoisonnent la population, et nous conduisent tout droit vers le désastre!
      Le loup ne peut s’épanouir que dans une nature sauvage. Hors il n’y a plus en France, ni en Europe d’ailleurs de nature préservée. Juste une nature dans laquelle les propriétaires, que ce soit l’onf, les communes, les plaisanciers….. ou les acteurs ruraux, payent une taxe foncière, mais partagent leur propriétés avec les passionnés des villes qui viennent se ressourcer! Que ces passionnés soient humbles, tiennent compte de nos réalités et ne nous imposent pas leurs fantasmes, comme il ne nous viendra jamais a l’idée de leurs imposer les nôtres!

  2. radtransf
    « Les loups seraient revenus, naturellement, dans les Alpes, »
    Seraient ? vous avez d’autres informations ? ils ont été jetés par hélicoptère peut être ?

    • Vincent L.
      Il est resté pas mal de loups en Italie, dans les Apennins et un peu dans les Alpes.
      Ils sont passés dans les Alpes françaises par le Mercantour, puis ont commencé à traverser la vallée du Rhône (en dépits de la rame de TGV et de l’autoroute). Aujourd’hui il y en aurait dans le Sud du Massif Central, dans les Pyrénées et les Vosges (jusque même le département de la Meuse).
      Ça n’a rien de très étonnant étant donné que la grande part de la campagne française est redevenue un désert.

    • ouragan
      en italie dans les années 90 de nombreux élevage de loup proposaient a la vente des animaux sans aucun justificatif! Une aubaine pour les associations du loup a tout prix et au mépris des habitants qui subissent. Et que croyez vous qu’ils faisaient des invendus. Abattage ou lâcher dans la nature?
      Radtransf en tout les cas ne les auraient pas tués!
      a voir aussihttp://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2013/05/le-loup-en-espagne-en-italie-et-ailleurs.html

    • ouragan
      « Effectivement, il y a peut-être des bêtes qui ont été lâchées »
      voir l’interview de Michel Olivier, délégué Dauphiné-Savoie et membre du conseil d’administration de la principale association de défense des grands prédateurs, Ferus.
      http://www.lavoixdesallobroges.org/environnement/406-face-a-face-enre-un-eleveur-et-un-defenseur-du-loup

    • ouragan
      « On ne peut que s’étonner en relevant que le loup ibérique n’a pas (encore ?) réussi à coloniser les Pyrénées où les seuls loups présents, dans la partie orientale du massif, des deux côtés de la frontière, sont de souche italienne et viennent de l’Arc alpin pourtant plus éloignés  »
      dixit
      MINISTÈRE DE L’ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, ET DE L’ÉNERGIE
      MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE,DE L’AGROALIMENTAIRE ET DE LA PÊCHE
      CONSEIL GÉNÉRAL DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE
      CONSEIL GÉNÉRAL DE L’ALIMENTATION, DE L’AGRICULTURE ET DES ESPACES RURAUX
      N° CGEDD 008338­01 N° CGAAER 12076

  3. Yougli
    Les études sur le loup montrent, qu’opportuniste, il se rabat sur les proies faciles : en période de guerre, il suivait le front des batailles pour se nourrir des cadavres. Au moyen-âge, il chassait en forêt cochons, enfants, femmes et ivrognes égarés. A partir du moment où il a été chassé intensément, il est devenu plus craintif, plus secret et discret et s’est rabattu sur des proies « sauvages », moins risquées pour lui.
    Certaines observations sur les loups d’Amérique ont même montré qu’en l’absence de prédation par l’homme, le loup est plutôt curieux et qu’il n’a pas peur de nous… ce qui, paradoxalement, a conduit à une sélection des individus les plus agressifs par la chasse, en Amérique du nord et sans doute aussi en Europe.
    Le loup est un animal intelligent, sans doute presque autant que l’homme avec qui il partage quelques 100 000 ans de co-évolution. Loin de moi l’idée de défendre le « contrôle » d’une espèce protégée internationalement par la convention de Berne (et son contrôle en zone centrale du Parc national des Cévènnes… aberration administrative s’il en est), mais renforcer les mesures de protection des troupeaux (Patous, parquage nocturne, présence humaine en estive…) permettrait justement de « rééduquer » à la fois l’homme et le loup à vivre ensemble, entre crainte et respects mutuels. On pourrait même rêver que le loup se (re)mette à contrôler les populations d’ongulés sauvages si néfastes à la régénération des forêts, mais ça c’est beaucoup moins médiatique et beaucoup plus soumis au lobby des chasseurs si enclins à encourager des niveaux de populations élévés pour satisfaire le « chasseur de trophée ».
    C’est un problème complexe, qui trouve des racines très profondes dans notre peur de la nature sauvage et le débat nature-culture, il est un peu dommage de le résumer à une volonté de domestication simple… même si c’est en partie là le noeud du problème.

    • ouragan
      Et si le lobby des industrie pour l’alimentation, entre autre l’élevage industriel était de faire disparaître les petits élevage, au même titre que les industriels des produits de traitements pour les jardiniers avaient réussi a faire interdire le purin d’orties?
      Toutes les 5800 victimes du loups sont issue d’élevage ayant mis en place les mesures de protection, sinon pas de dédommagement et pas de décompte!

Loups gris



dimanche 19 mai 2013

LA FEDERATION OVINE PREND LA MESURE DE LA REALITE


Face aux prédations de loups, la Fédération Nationale Ovine (FNO) envisage une action syndicale forte.

Les prédations de loups n'ont pas cessé de l'année notamment dans les Alpes avec une très forte pression dans les Alpes-Maritimes et le Parc National du Mercantour, comme l'an dernier. Le nombre de loups est tel, dans certains secteurs, qu'il est possible d'en voir de jours dans les cours de ferme au détriment de la sécurité des exploitations et de l'outil de travail, des habitants, notamment des enfants, mais aussi des randonneurs. Par ailleurs, il apparaît que certains Préfets traînent les pieds pour prendre des mesures efficaces et font parfois l'objet de fortes pressions de la part d'organisations écologistes, notamment FERUS dont le site Internet a disparu de l'écran.



Selon une information qui nous est parvenue, la FNO envisage également de faire pression sur les pouvoirs publics pour que ceux-ci respectent leurs engagements mais aussi leurs obligations légales prévues au Code rural. Profitant de la réunion de son conseil d'administration le jeudi 23 mai, l'ordre du jour serait modifié.

Nous attendons avec impatience de connaitre la position exacte et quel sont les changements par rapport aux conclusion du salon de l'agriculture




samedi 18 mai 2013

UN PEU DE SOLIDARITE AVEC L'OURS


  • Marie-line Mazeau Dommage c un peu loin de chez moi!!!14 mai, 02:02 via mobile · 1

  • Geneviève Hamelin Moi aussi



    Voila les commentaires des passionnés de l'ours qui imposent sa présence aux habitants qui subissent la prédation et les massacres d'un animal qui ne pourra jamais retrouver son habitat d'origine : 

    " L'ours doit vivre chez vous, dommage nous habitons trop loin pour avoir le temps de venir en discuter. Mais pour vous autres habitants concernés, tant pis pour vous, vous devez consacrer des heures, des journées et des mois pour vous protéger et le protéger afin que nous puissions, loin de vous et de vos préoccupations,
    en jouir sans que cela nous coûte autre chose que de la masturbation intellectuelle"









mardi 14 mai 2013

REPORTAGES SUR LE LOUP

a ma connaissance c'est le premier reportage ou on découvre la vérité et rien que la vérité sans la haine des associations écologiste! Un reportage humain pour des centaines d'autres qui ne reflète que la manipulation des écolos! Quand aux attaques de chiens seul les intégristes pros loups qui ont perdu leur libre arbitre ou qui manipulent la population peuvent en parler /
"dans la gueule du loup"



Au cours du reportage sur canal + a propos du  loup chez Caroline (voir son témoignage) le représentant de Fèrus n'a qu'un seul argument laissant supposer que les bergers font exprès de laisser les loups massacrer leurs Brebis pour toucher la prime. Devant la détresse de Patrick, on se demande comment les associations pour le loup comptent pérenniser la survie de leur idole en employant de tels arguments? Vomir tant de haine à l'encontre des bergers pour justifier les massacres dans le seul but d'endoctriner la population nous rappelle l'"HISTOIRE" pas si ancienne et  oblige à prendre en compte l'origine des mouvements écologiste 



Dans le reportage FR3 sur le loup dans l'ardèche, voici un berger qui vient de subir 15 attaques et le seul argument du représentant de la Frappna, c'est que les chiens sont les plus grand prédateurs de brebis.. Comment un journal télévisé peut il laisser dire de tels mensonges alors que des études prouvent le contraire.


Dans le reportage fr3 sur les alpes maritimes, alors que le plan loup prévoit l'abattage en zone de forte prédation, le préfet refuse le tir de prélèvement et autorise le berger a rester 24/24 h avec son fusil pour pratiquer des tirs d'éfarouchement. Cela prouve bien que le plan loup ne sert a rien et qu'il est seulement aussi compliqué a utiliser que la conduite d'une usine a gaz!

Dans le reportage FR3, toujours la même arme des défenseurs du loup:: Oser dire que les bergers et éleveurs tire profit d'une agnelle de 6 mois indemnisée 90 euros alors qu'elle est issue d'une sélection drastique faite par l'éleveur afin qu'elle soit adaptée a son milieu et à son troupeau. Les mêmes éleveurs qui sont très clairs, ils veulent continuer a exercer leur métier avec amour et passion en dehors de la présence des loups et donc des indemnités qui sont de toute manière largement insuffisantes.

«Endoctrinements, stratagèmes, dénégations et mensonges.... tout est dévoilé...» dans ce dossier. Nous y trouvons même une traduction européenne importante qui a été totalement remaniée, afin de tromper et de dissimuler la dangerosité du loup. Selon la naturaliste, «les tribunaux seront sans doute saisis». Comme pour l'ours dans les Pyrénées, faux et usages de faux, telles sont les pratiques courantes de certains organismes et associations sur lesquels nous aurons l'occasion de revenir. La semaine dernière, un chercheur reconnaissait avoir travaillé sur des faux documents officiels depuis 10 ans.



Une journaliste pause une bonne question: "pourquoi vous faut-il autant de temps pour reconnaitre la présence de loup?"
la réponse est évasive, la même quelque soit le département, des fiches ont du circuler dans l'administration pour faire durer, laisser le temps aux loups de s'installer...




Après les affirmations de l'aspas sur fr3 et ferus sur canal + : 

les bergers s'organisent pour favoriser les attaques afin de toucher la prime qui serait plus importante que la valeur en boucherie."
 Pour cet exemple dans le reportage de fr3, ils s’appuient sur une somme de 90 euros pour une agnelle de 6 mois qui a été sélectionnée pour ses aptitudes génétiques et son adaptation au milieu dans lequel elle est destinée a vivre. 

Alors voilà le prix du marché:

 Vds agnelles Corses 5 mois, de plein air en AB. Prix : 80 € chaque. 
Tél. : 04
Cède 4 agnelles Rava de 6 mois. 30 à 35 kg. Prix : 100 € pièce. 
Tél. : 06 88 2
- Vds 40 agnelles Rava, début 2013. Prix : 100 €.
Tél. : 06 04
Vds 2 agnelles de race Solognot, nées en 2013, ind. brucellose, prophylaxie OK. Boucles électroniques selon la réglementation obligatoire depuis 2013. Factures, bons de transport fournis. Issus de parents inscrits au groupement de la race. Prix : 120 €. 
Tél. : 02 48 

Après minimum une journée de perdu avec les voisins, non indemnisée, pour retrouver le maximum d'animaux, les disparues passent a la trappe, encore une demi journée de perdu non indemnisé, avec les agents pour les constats, puis il faut se débarrasser des cadavres, soigner les blessées, déstresser les survivantes.......On a du mal a croire que le berger prenne le temps pour organiser les attaques afin d' être indemnisé. Seul des association intégriste dont le travail consiste a endoctriner la population afin de pouvoir arriver a leur fin sont capable de proférer de telles diffamations envers des éleveurs  Et ça marche, car beaucoup de gens dont le libre arbitre semble avoir disparu après le lavage de cerveaux organisé par des associations comme l'ASPAS er FERUS , nous disent "mais puisque vous êtes indemnisé; On pourrait leur répondre:

"C'est vrai quoi, si un voleur rentre chez vous, viole votre intimité, prend ce dont il a besoin et aussi ce dont il n'a pas besoin, on ne comprend pas pourquoi vous sous sentez mal, déprimé, inquiet, spolié atteint dans votre intégrité  puisque vous serez indemnisé et de toute manière malgré le renforcement de vos protections, si il le veut il reviendra"

Pensez y comme nous pensons que le loup reviendra se servir envers et contre toutes protections, et pensez aussi que nous n'aurions jamais choisi ce métier pour nourrir le loup, nous l'avons fait par passion et parce qu'il fait parti des activités vitales pour l’indépendance d'un pays et l'entretien des paysages ouverts que nous partageons avec vous!




mercredi 1 mai 2013

LE LOUP EN ESPAGNE? EN ITALIE? ET AILLEURS?

DERNIÈRE NOUVELLE DE LA COHABITATION EXCEPTIONNELLE EN ESPAGNE
Neuf loups ont été tués au cours de deux chasses au sanglier dans les limites du parc national et dans l'enceinte de la réserve de chasse régional de Saja - http://www.fundacionosopardo.org/index.php/organizaciones-conservacionistas-de-cantabria-denuncian-la-muerte-indiscriminada-de-lobos-en-liebana/
Mais commençons par cette très courte vidéo sur la magnifique cohabitation du loup en Espagne:

Quatorze chiens morts en seulement deux mois. Il s'agit du solde laissé par les loups dans Xestoso


Traduction d'un extrait;
des municipalités demandent le classement loup en  espèces de gibier et tous exigent plus de protection pour les agriculteurs.

Une nouvelle attaque de loup a détruit un troupeau de 130 moutons dans Onis. Les agriculteurs disent que l'attaque a eu lieu hier alors qu'ils manifestaient à Covadonga contre les dommages causés par le loup!


Une cohabitation des plus sereine comme l'affirme les intégristes privé de libre arbitre:
Depuis l’été dernier, les annonces de morts de loups dans les monts Cantabriques ne cessent d’affluer, dans différents secteurs et surtout dans les Liébana, sans qu’aucune explication ne soit apportée par la Direction générale des montagnes et de la protection de la nature du gouvernement de Cantabrie, ni sur les critères ni sur les quotas établis, de sorte qu’il est impossible de savoir combien de loups ont été tués ces derniers mois.
MS Une attaque de loup a laissé plus de 80 moutons morts et plus de 20 blessés dans un Villescusa tenue. Il s'agit de la deuxième attaque subie par la famille Ferrero, les propriétaires de bétail, cette année.
http://www.entrecazadores.com/noticia.php?id_not=155


"Dans les Picos, les dommages des loups aux bovins battent des records historiques
Les éleveurs ovins et caprins disparaissant, poussé a se retirer par le loup, celui ci se rabat sur les bovins et équins".
 Comme nous le verront en France très prochainement!
"Du 1 janvier au 7 novembre 2013, 153 bovins y sont passés pour le seul parc des picos."
L'article en espagnol


 A ce stade il faut admettre que les écologistes ont décidé l’arrêt total de toute forme d’élevage en liberté. Il y a fort a parier que lorsque les éleveurs auront pliés bagages, ils proposeront le rachat de leurs terres pour une bouchée de pain, afin de pouvoir réaliser leur rêves du "tout sauvage". L'élevage industriels pourra même se permettre de les subventionner!


Info sur tv5
Regardez l'introduction puis de la 14 a la 16 eme minutes pour voir comment tout ce passe bien en Espagne

En ce jeudi 28 novembre plus de mille manifestants se sont réuni a oviédo pour réclamer la protection des éleveurs et bergers, du pastoralisme  contre les loups...

Aperçu régional - 28/11/13

La nueva espana

"Le loup est incompatible avec le bétail, il n'y a pas d'autre solution que d'éradiquer"

L'article de la nueva espana traduit

Les agriculteurs conspuent le Président Fernández après qu’il les a ignorés.
Près de cinq cents éleveurset leurs familles ont manifesté hier à Covadonga pourexiger le contrôle des loups et des écobuages dirigés. (09/09/2013)
pendant la manifestation:Le loup s’acharne sur 50 moutons du même troupeau d’Onís
L'attaque a eu lieu dimanche et jusqu'à présent se solde avec six brebis mortes, 21 gravement blessées et 22 disparues



En Espagne, les tirs sont autorisés depuis des miradors avec un charnier équin en appât. (source)




Les intègristes ne sont pas a quelques contradictions prés.
 D'une part "prenez exemple sur les espagnols qui vivent en harmonie avec le loup.
 D'autre part:






En Espagne le régisseur des pâturages souligne qu’il y a quatre points que les éleveurs jugent incontournables. Tout d’abord que le loup « ne puisse en prendre à son aise, parce que nous, éleveurs, nous ne tenons pas du bétail pour qu’il le mange. » García Álvarez a insisté sur la fait que « le versant Nord des Picos a toujours été une zone libre de prédateurs et ici il ne doit pas y avoir de loups. Le discours de la Directrice sur la nécessité de trouver un équilibre  n’a  aucun  sens.  Depuis  20  ans  on  a  démontré  que  c’est  impossible  et  que  ça  ne  marche  pas. »  Le « ridicule »  des  indemnisations  versées  aux  éleveurs  pour  les  bêtes  mortes  à  cause  du  loup  et  « les  réticences qu’ont  les  gardes  à  certifier  que  c’est  bien  le  loup  qui  a  tué  pour  déjà  recevoir  les  indemnisations  en  attente depuis deux ans », est la seconde revendication.  


Alors que les loups sont de plus en plus présents dans les Alpes, que leur présence est avérée dans le Jura, le Massif Central et les Pyrénées, il est intéressant de voir comment la « cohabitation » se déroule en Espagne.   La suite de la cohabitation en Espagne
Elle  n’est  pas  du  tout  évidente.  La  situation  s’avère  invivable  pour  les  habitants  des  villages,  les  éleveurs  et, d’abord, les troupeaux, dans les régions où l’on nous raconte, chez nous, que la cohabitation est une mer d’huile au parfum de rose !  
Certains mois, c’est quasiment tous les jours que les journaux font mention d’attaques de loups




Et ça ne date pas d'hier: On comprend sans peine que les communautés rurales d’Asturias, de Cantabria et de Castilla-León soient encore aujourd’hui fréquemment en contact avec les deux espèces. Dans cette zone rurale à hiver rude, les dégâts causés par les deux « grands prédateurs » sont remarquables — précisons qu’en 1924, sur la seule « province de Santander [située dans l’autonomia de Cantabria] qui couvre 5 300 km2, la perte de 1712 moutons, 679 chèvres, 677 chevaux et ânes, 437 vaches et 21 porcs » fut attribuée aux loups (Delibes 1990, 47 : 22). source :  http://librairie.immateriel.fr/fr/read_book/9782738010223/e9782738010223_c03

Durant des années, l’administration française et les associations écologistes nous ont répété que les Cantabriques étaient le modèle de la cohabitation. Aujourd’hui les bergers expliquent que ce n’est pas le paradis. Des années de mensonge qui ont entretenu artificiellement en vie la directive habitats (Natura 2000) qui recueille aujourd’hui un total rejet dans tous les pays d'Europe. Néanmoins des élus français y croient encore..... Doux rêveurs !


le 8 juillet 2013
En Espagne des centaines d’équins y laissent leurs vies


Asturies: Des centaines d’éleveurs occupent le rond point de Soto de Cangas pour protester contre le loup




 http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/11/03/la-politique-de-protection-du-loup-dans-l-impasse_1785182_3244.html 

Jérôme Nédeau il y a 29 semaines
Cela est vrai. Nos voisins de l'UE s'en sortent bien mieux que nous... La Roumanie, la Bulgarie, la Grèce, ou plus près de nous, l'Espagne et l'Italie, vivent avec l'ours ou le loup, sans que l'on crie au loup justement. Là-bas, le pastoralisme s'y pratique de toute autre manière que chez nous, avec de tout autres moyens (10 bergers pour un troupeau, la nuit). Certes la main d'oeuvre est bon marché en Roumanie ou en Bulgarie, mais quid en Espagne, en Italie ???

on peut lire sur:

MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, ET DE L'ÉNERGIE
MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE,DE L'AGROALIMENTAIRE ET DE LA PÊCHE
CONSEIL GÉNÉRAL DE L'ENVIRONNEMENT ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 
CONSEIL GÉNÉRAL DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DES ESPACES RURAUX
N° CGEDD 008338­01 N° CGAAER 12076

Dans les Alpes italiennes par contre la situation 
serait comparable à celle des Alpes françaises. Le gouvernement italien ne fait pas 
usage des possibilités de dérogation offertes par l’article 16 de la directive européenne 
de sorte que les prélèvements, n’ont pas de caractère licite. Les éleveurs sont 
indemnisés par leur propre assurance. Ils bénéficient, pour payer leur cotisation, d’une 
subvention publique au taux de 80 %.


 L’Espagne n’a pas ratifié la convention de Berne et l’annexe IV de la directive habitats précise que le loup n’est pas strictement protégé au nord du Douro. Le loup dans cette zone est inscrit à 
l’annexe V donnant la liste des espèces susceptibles de gestion. Il y est donc chassé. 
(La liste d'attente pour l'inscription payante du droit de chasse est longue car la demande est très importante)
Depuis 2003, la chasse concerne aussi les loups classés en annexe IV.
 On ne peut que s’étonner en relevant que le loup ibérique n’a pas (encore ?) réussi à coloniser les Pyrénées où les seuls loups présents, dans la partie orientale du massif, des deux côtés de la frontière, sont de souche italienne et viennent de l’Arc alpin pourtant ( énormément )plus éloigné.( pourvu qu'on ne les ai pas accompagnés)



Il y a une procédure ouverte concernant la gestion du loup en Slovaquie.
 La Slovaquie prépare un plan de gestion du loup (délai 30/06/2014). A noter que le loup en Slovaquie n’est pas une espèce strictement protégée. C’est une espèce de l’annexe V 

qui peut être « exploitée » (art. 14 directive Habitats)(a vendre aux chasseurs fortunés)



dans les pays baltes le loup n'est pas protégé et est exploitable (on peut le chasser si on a des sous)

 En Grèce exploitable au nord du 39 eme parallèle  
En Bulgarie espèce exploitable

http://www.courrierinternational.com/article/2013/05/23/la-crise-le-loup-et-les-bergers


19 bêtes attaqués à Onís (8 bovins, 5 ovins, 4 caprins, 2 équins) dont 12 mortes (attaques à l’extérieur du parc des Picos de Europa) et les autres blessées (attaques à l’intérieur du parc). « Au cours du mois de mai les attaques de loups sur le bétail d’Onís ont été constantes et les dégâts quasi quotidiens ». À propos des battues qui ne donnent rien : « les éleveurs indiquent que le loup n’a pas pour habitude de séjourner dans les endroits où il attaque, il est capable de parcourir des dizaines de kms. par jour, c’est pour ça que si les battues se limitent aux lieux où se produisent les attaques elles ne risquent pas d’obtenir un résultat positif. »

PORTUGAL  La crise, le loup et les bergers

Les quarante-huit habitants de Covas do Monte et leurs mille chèvres veulent en finir avec les prédateurs qui s’attaquent à leurs troupeaux. Mais comment s’y prendre ?

ARMENIE; http://www.armenews.com/article.php3?id_article=90051


Une fois de plus les commentaires des endoctrinés prouvent qu'ils diffusent ce qu'on leur affirme sans se remettre en question avec pour seul but la propagande pro loup. Cela peut nous rappeler d'autres Histoires! A noter qu'il font la propagande des pays ou la chasse aux loups est autorisée, c'est dire si ils maîtrisent le sujet!




SUISSE

« L’Association pour un Territoire Sans Grands Prédateurs (ATsenzaGP) se constitue avec l’objectif de protéger les intérêts de tous les citoyens et habitants de Val Poschiavo concernant la problématique, aussi bien présente que future, des grands prédateurs ».



FINLANDE

Finlande
14 chasseurs / éleveurs vont passer devant la justice pour s'être débarrassés de 3 hybrides qui semaient la peur.
Une peine exemplaire est demandée.
 2 chasseurs impliqués se sont suicidés.
D'autres attendent leur tour en Suède.


Suède, Karlstad.

Karlstad dans la région de Varmland, à l'ouest de la Suède.
200 personnes rassemblées en mémoire des quelques 90 chiens tués par les loups ces 10 dernières années.
Une collecte ira aux soins des chiens blessés par les loups.

http://www.svt.se/nyheter/regionalt/varmlandsnytt/vargdodade-hundar-hedrades







Spécial Italie


ALLEMAGNE MÊME COMBAT .
http://www.weser-kurier.de/region/niedersachsen_artikel,-Angst-vor-dem-Wolf-_arid,732718.html

Utilisez le traducteur google, pas terrible mais suffisant pour comprendre la détresse des éleveurs