BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

dimanche 18 août 2013

LES ÉCOLOGISTES RECRUTENT

"Alors, le choix est simple.
Ou vous combattez le monde entier et, à mon avis, l’issue ne fait aucun doute.

Ou vous acceptez de laisser une place au sauvage et vous ne serez plus seul car une entente sera possible avec ces écologistes que vous haïssez présentement à tort."
l'appel au recrutement est sur la F.A.R

Voici ce que me propose ci dessus une association de protection des prédateur qui ce dit proche des éleveurs

voici ma réponse:
(sur fond blanc et entre parenthèses mes réflexions spontanées)

vous me proposez donc de rejoindre ces gens qui disent:
"De cesser toute aide de type Pastoraloup, qui ne font que renforcer l'idée que oui, décidément, les grands prédateurs posent des graves problèmes aux éleveurs et l'idée qu'ils ont un rôle socialement et écologiquement utile.
Socialement Ils ont le droit d'exister, mais ils ne sont ni utiles, ni inutiles.
Tous les moyens matériels de chacune des assos doivent être utilisés dans le but de construire ce rapport de forces."

ou
"en revanche: on est TOUJOURS gentils, Oui, on devrait être plus hargneux, les mordre aux fesses, les noyer sous la procédure, les asphyxier sous les plaintes à répétition, payer des encarts dans la Dépêche, tirer au mortier lourd, être moins didactiques et plus directs, voire simplistes!
Seulement voilà: les pubs coûtent cher, les tribunaux et les procédures aussi!"( et les subventions des contribuables qui nous font vivre grassement ne sont pas suffisantes) 

ou
"Ugatza, c'est avec cette réalité qu'il faut dealer. Ca ne me plaît pas plus qu'à vous, mais je ne peux pas en faire abstraction. L'être humain est foncièrement peureux et stupide, et complètement irrationnel. On peut le regretter, mais les faits sont tétus!
J'ajouterais qu'on a besoin de vous, cher Ugatza! Ce que vous avez envie de dire, moi j'ai envie de l'entendre!" (la on s'aperçoit que le libre arbitre a disparu! cela ressemble aux louanges de certains pendant les années noires a la recherche d'un dictateur pour imposer leurs idées. 
Voir aussi http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2013/04/le-loup-et-les-extremistes.html )

ou
"discuter, persuader LES ELEVEURS.
-aider (financièrement, matériellement) : indemnisations, subventions, héliportage, aide au gardiennage (Pastoraloup).
-lobbying auprès de l'Etat (devenu après Artus moins efficace que celui des anti-nature), dans l'attente de relâchers ou des subventions attribuées aux associations "reconnues d'utilité publique".
-surtout pas de vague: on continue à "reconnaître" le pastoralisme comme socialement et même écologiquement utile. Alors que c'est faux". (voir l'introduction du code rural et de la péche maritime qui dit:
"Par leur contribution à la production, à l'emploi, à l'entretien des sols, à la protection des paysages, à la gestion et au développement de la biodiversité, l'agriculture, le pastoralisme et la forêt de montagne sont reconnus d'intérêt général comme activités de base de la vie montagnarde et comme gestionnaires centraux de l'espace montagnard". Mais ça c'est décidé démocratiquement par le parlement européen donc les écolos n'en tiennent, pas compte. A voir aussi les nombreuses études qui prouvent le contraire!)

ou
"L'éradication des bergers?
Pas d'éradication puisque pas de nécessité absolue.
La question de leur nombre est liée à celle des limites, et d'ailleurs je constate que les éleveurs s'éradiquent eux-mêmes."( alors que vient de paraitre un article dans palnete sans visa sur " Adresse aux éradicateurs de loups et d'ours (à propos de subventions)" alors double peine, d'une part on reproche aux éleveurs de toucher des primes en cas d'attaque, donc pour prouver notre bonne foi "nous ne voulons pas nourrir le loup même avec des primes", vous nous obliger à être pour l'éradication, car tant qu' a être critiqué, autant que ce soit utile!)
ou
" Je suis pour l'attaque frontale, pour dénoncer, pour faire sortir le fumier des bergeries mentales. Mais après, il faut quand même s'asseoir et parler. La coexistence pacifique et raisonnée est impossible? Je n'ai jamais cru que l'homme évoluait par sagesse, mais toujours sous la contrainte. Eh bien organisons la coexistence contrainte! Seulement je ne crois pas que le retour au monde naturel reviendra. Pas avec 8 milliards d'êtres humains qui consomment chaque jour un peu plus et continuent à se reproduire comme des rats! fait du berger l'égal d'un médecin et les Pyrénées n'ont pas vocation à être un jardin ou un parc à moutons.
On a vu ce que cet "entretien" donnait dans les vallées et même en plaine, il y a quelques semaines.
Ouvrons les yeux: ce sont des ennemis que nous avons.
Et l'heure n'est pas à fumer ensemble le calumet de la paix."

La conclusion vous est adressée "Merci aussi à Baudouin de rendre ça possible. "

je pourrai aussi citer vos collégues:

si je comprends bien, vous me proposez de rejoindre le rang des écologistes, comme Férus qui en conclusion du reportage de canal + sur la détresse des éleveurs
http://www.eleveursetmontagnes.org/documents/videos/730-ecolos-contre-bergers-qui-gagnera-la-guerre-du-loup
laisse sous entendre clairement que les bergers et éleveurs font exprès de se laisser attaquer pour toucher la prime.


 Ou alors a l'issue du reportage sur FR3 dans l'ardèche, ou le seul argument du représentant de la Frappna, suite aux 15 attaques successives du troupeau, est que:" les chiens sont les plus grand prédateurs de brebis".. alors que toute les études et le vécu des ruraux prouvent le contraire! 
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2013/07/du-nouveau-dans-chiens-errants-ou-loups.html



Vous n'avez pas bien cerné le personnage d' Ouragan et le régime de vichy ou nous avions le choix entre la trahison, la délation et l’enrôlement dans la milice, n'est plus d'actualité. Je préfère me battre contre les intégristes, au milieu d'une nature dont le coté sauvage n'a pas été détruit par les ruraux qui y vivent, mais par le résultat de choix de société qui s'avèrent dévastateurs et contre lesquels nous résistons depuis toujours!

Car,  loup pas loup, sauvage ou non, bientôt l'espace sera libre de tout ruraux, pour l'exploitation du gaz de schistes, l'exploitation du tourisme de masse (style yellowstonne ou les indiens ont été viré une fois de plus pour y construire des complexes hôteliers), ou tout autre forme d'activité économique comme par exemple l'ONF qui loue ses terres acquises par l'expropriation des ruraux sous prétexte de protection contre l'érosion, qui loue ses terres donc, aux chasseurs les plus fortunés, excluant de fait les autochtones au budget tout a fait modeste!

Dans le même ordre d'idée: REENSAUVAGER L'EUROPE ET REMPLIR LE TIROIR CAISSE§


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer en tant qu'anonyme. Merci de mettre un pseudo en cas de conversation suivie.