BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

jeudi 10 avril 2014

CONVERSATION au pays des loups!

Cet après-midi, le berger que j'ai croisé sur le chemin menant au parc des moutons, m'a dit :

"Pourrais-tu m'apporter deux bouteilles, car je dois traire les chèvres et j'ai oublié le récipient"


Tard dans la soirée, alors que j’étais en train de finir de désherber les jeunes pousses d'oignons rouges et blancs qui feront le délice des clients et invités de la ferme, j'ai entendu le cri de ralliement poussé par le pâtre. Il était l’heure de rentrer les animaux dans leur enclos de protection contre le loup. Vite, je saute sur mon quad et, passant par la maison, demande à ma compagne deux bouteilles que je m'empresse de lui apporter.



"Ah te voilà, je croyais que tu m'avais oublié !"

"Mais comment vas-tu faire pour mettre le lait dans la bouteille?" lui répondis-je .

"Vois, je trais directement dedans, d'abord Marguerite et ensuite Blanchette qui ont toutes les deux leurs chevreaux, mais qui me donneront bien deux bons litres de lait."

"Tu vas t'en servir pour le petit déjeuner?"

Oh non..., heureusement que tu as pensé à moi, car j'ai deux agneaux qui viennent de naître et dont la mère a été tuée par le loup. Ils ne seraient pas contents si je rentrais les mains vides! Pour le moment, ils sont dans une caisse dans la cuisine et se mettent à bêler avec force dès qu'ils entendent la porte grincer. Pas question d'arriver sans leur souper!"

"Oh là là, mais tu n'as pas peur que le loup recommence ???"


"Eh bien tu vois, il est 9 heures et la nuit ne va pas tarder à tomber, je suis debout depuis 6 heures ce matin, je me suis occupé des bêtes, de la ferme, et de tout ce que le quotidien me donne à faire. Cette nuit il faut que je me repose et, demain matin, je perdrais peut être tout pour satisfaire un lobby qui ne respecte pas la vie des gens comme nous, car nous sommes insignifiants. Nous ne perturbons rien, nous respectons la nature qui nous fait vivre, mais rien n'y fait. Les défenseurs du loup nous ignorent et sans aucune compassion, nous font disparaître, ne se posant pas la question de notre devenir, loin de nos terres et de nos sources! On me proposera une indemnité et je serai obligé de partir. Pour aller où?; en ville, où je vais passer pour un pique-assiette, à l'heure où plus de mille chômeurs par jour viennent grossir les rangs des sans-emploi !"



Ce soir, je suis rentré chez moi triste et en colère. Bien sûr, le loup a le droit de vivre, mais qui supporterait que ce soit au détriment de sa propre existence ? Jamais ses défenseurs ne se sont posé la question pour nous car elle ne se pose pas pour eux qui ne subiront jamais l'ombre d'une contrainte engendrée par leurs protégés !

Aujourd'hui, le berger ne reviendra plus, il a baissé les bras, vendu le troupeau et gardé Blanchette et Marguerite, s'imaginant pouvoir les préserver......Les pâturages se fermeront, la biodiversité en pâtira, les gens partiront, l'école fermera, les villages plusieurs fois millénaires disparaîtront ou seront reconvertis en résidences secondaires, nos enfants iront grossir le troupeau des citadins.....



Cette conversation entre Ouragan et son voisin, absolument authentique, a eu lieu à la fin du printemps 2013 dans le Haut Diois, juste avant la manifestation du 6 Juillet 2013 : en ce mois de juin, le loup a fait plus de 40 victimes dans la commune et les communes avoisinantes !
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2013/07/apres-la-manif.html




5 commentaires:

  1. Propagande mensongère.
    Dans l'histoire de l'humanité le loup n'a jamais fait disparaitre les bergers et l'élevage.
    Donc arrêtez de vous plaindre. Vous les aurez vos subventions.
    De toute façon les Français ont compris et boycottent la consommation de mouton qui diminue d'année en année.

    Salutations lupines

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. intoxication intégriste. Dans le texte, le berger précise "Les défenseurs du loup nous ignorent et sans aucune compassion, nous font disparaître ne se posant pas la question de notre devenir..." et l’intégriste transforme " Dans l'histoire de l'humanité le loup n'a jamais fait disparaitre les bergers et l'élevage" On ne se refait pas

      Supprimer
  2. "La consommation de viande en France est en baisse régulière depuis une dizaine d'année. Pour les viandes de boucherie (c'est-à-dire le bœuf , le veau, l'agneau, le porc frais et la viande chevaline), les niveaux sont passés de 52 à 46 g/j/personne entre 2004 et 2007 ce qui porte actuellement la consommation moyenne hebdomadaire à 322 g" source la viande.fr ( contre 28 kg pour un loup (ndlr))

    "En 2013, la consommation française de viande a très légèrement baissé sur un an, selon les derniers chiffres du ministère (Agreste). Elle concerne surtout la consommation de viande de boucherie Comme pour la viande bovine, la contraction de l’offre et des prix élevés freinent la consommation.Pour les ovins l’offre, qui repose pour une très grosse part sur les importations, a notamment été limitée en provenance de la Nouvelle-Zélande qui se tourne vers les marchés asiatiques plus rémunérateurs"... Seul les produits de qualité ne comble pas la demande au grand dam des écologistes défenseurs du loup (ndlr"

    En provenance des marchés asiatiques plus rémunérateurs, avec des animaux élevés sans aucune normes, par des bergers sans acquis sociaux, abattus puis transportés sans contrôle, trafiqués et revendu par des maquignons sans scrupules jonglant avec l’étiquetage.....Bref de quoi ravir les intégristes dont notre ami ci dessus de la disparition d'élevages a taille humaine, respectueux, produisant des produits de grande qualité et de proximité, favorisant la vie sociale dans nos régions rurales.......

    Le lecteur comprendra que ces intégristes utilisent les chiffres dans le seul but de faire passer leur propagande , message qui malheureusement se fait l'écho des faibles d'esprits et de ceux qui n'ont plus leur libre arbitre pour pouvoir raisonner!

    RépondreSupprimer
  3. A lire pour mieux comprendre le niveau d'endoctrinement des défenseurs du loup:
    http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2014/01/les-ecologistes-font-parler-les-chiffres_17.html

    RépondreSupprimer
  4. Eh oui ! Quel triste constat ressort de cette conversation ... Ce que j'ai du mal à comprendre chez les intégristes de l'écologie c'est que si vous leur parlez de la conquête de l'Amérique par les Européens , ils taperont sur le dos des méchants cowboy-boys qui ont chassé les indiens ... Aujourd'hui , qui a pris la place des cow- boys en France ? Qui veut chasser les paysans de leurs terres ? À méditer ... Ange gardien du 10

    RépondreSupprimer

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer en tant qu'anonyme. Merci de mettre un pseudo en cas de conversation suivie.