BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)


Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

mercredi 17 septembre 2014

LOUP, SOUTIEN A FRANCE INTER

Merci France Inter pour ce reportage "LOUP EN LIBERTÉ, ÉLEVEURS EN DANGER"
Je tiens à corriger certaines erreurs et démesures, qui comme d'habitude sont les arguments des défenseurs du loup, dans une lettre (en italique) qui vous est adressée!
Monsieur,
"Vous présentez le loup uniquement comme un problème, en oubliant de rappeler le rôle essentiel que joue cette espèce comme prédateur naturel dans les écosystèmes, en particulier dans les montagnes des Hautes-Alpes, lieu de votre reportage. Le loup, rappelons-le, se nourrit principalement d’ongulés sauvages.! 
Il est pourtant facile de démontrer que le loup d'aujourd'hui surprotégé est devenu déviant et comme il est rappelé dans son descriptif biologique:"
 "Dans certains cas un loup ou une meute peut se spécialiser sur une proie. Cette spécialisation est liée à plusieurs facteurs : le nombre d’individus de la meute, le chevauchement des habitats respectifs proie/prédateur, l’abondance et l’accessibilité des proies, la probabilité de rencontres avec la proie, la densité ou la biomasse relative d’une proie potentielle, la probabilité de succès de la chasse, le risque de blessure, la profitabilité de la proie, les conditions environnementales. source le site de l'état consacré aux loups!
(donc adieu le mythe du loup qui se nourrit d’espèces sauvages. Quand il a goutté aux proies faciles plus rien ne le fera dévier)
"Vous évoquez 4 800 ovins tués possiblement par le loup en un an en France, mais ce nombre ne signifie pas grand-chose s’il n’est pas mis en perspective avec les 500 000 ovins tués dans le même temps par d’autres causes : maladies, accidents, pertes dans les alpages…"
Les départements en 2012 concernés par la  présence  loup,  recenseraient  approximativement 870 000 ovins.(source maison de l'élevage et d.r.a.a.f.). D’après le Centre d'Etudes et de Recherche pour le Pastoralisme Alpes Méditerranée,"l’estimation de 700 000 ovins exposés au risque loup dans le massif alpin est réaliste."
 Heureusement pour nous, nous sommes loin de perdre 500 000 animaux sur les 700 000 exposés aux loups. Comme toujours, les associations pour la défense du loup utilisent un stratagème qu'un élève de CM² serait capable de déjouer. En effet comparer  500 000 ovins qui représentent les pertes dans toute la France,( chiffres non vérifiables et non confirmés)  y compris les animaux de réforme, avec les 4800 victimes dans les alpes devraient vous mettre la puce à l'oreille quand à l’intégrité de ces associations!
La seule comparaison valable serait celle qui comparerait les mêmes estives avant et après l'arrivée du loup!
La réalité est toute autre, ""Aux 6000 ovins reconnus et indemnisés, nos études montrent qu’il faut rajouter environ 40 à 50 % d’animaux disparus ou invérifiables (dont 20 % reconnu dans la cadre du forfait). La réalité des pertes reconnues par l’Etat est donc de plus de 7000 ovins perdus, et la réalité de terrain doit avoisiner prudemment 8000 ovins perdus dans les Alpes." source centre d'étude pour la pastoralisme
Vous relayez sans aucun questionnement le discours absurde d’un syndicat agricole évoquant une disparition future du pastoralisme à cause du loup. Comment pouvez-vous laisser croire sans réagir qu’un pays comme la France ne serait pas techniquement capable d’élever des moutons en plein air, de façon compatible avec la présence de prédateurs naturels ?
Tout simplement parce que dans tous les pays confrontés aux loups, le pastoralisme, ovins, caprins et bovins devient impossible, laissant la place à l'élevage industriel!

le 14 septembre 2014: déclaration d'une éleveuse Italienne à Beaucroissant sur le stand de la "fédération des acteurs ruraux"
"Maintenant les attaques ont encore pris de l'ampleur en Italie, c'est très rare que l'état indemnise les éleveurs, même quand ce sont des veaux qui sont tués... donc les éleveurs prennent leurs responsabilités et ils font le ménage!" http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2013/07/en-italie-tout-va-tres-bien.html
Le quota de chasse sur les loups a été augmenté à cause des préoccupations des propriétaires de bétail espagnol sur leurs propres animaux, en raison de la récession actuelle de l'Espagne. http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2013/05/le-loup-en-espagne-en-italie-et-ailleurs.html

Votre sujet est le « zoom de la rédaction ». Ne serait-il pas intéressant pour vos auditeurs d’être informés sur ce dossier complexe avec plus de recul ? Vous pourriez aborder les questions de fond liées aux vrais problèmes de la filière ovine : problèmes économiques, structuraux, peut-être moins attrayants à vos yeux, mais beaucoup plus significatifs pour la compréhension du dossier « loup ».
Ce qu'il est important de savoir avant tout, c'est que la filière ovine des petits élevages traditionnels se porte mieux que le reste de la profession! En effet le petit élevage tire son épingle de la crise, en offrant des produits de qualité et en optimisant les méthodes simples qui ont fait leurs preuves et sont le fait de la connaissance du métier et de la valeur réelle des choses.
La coopérative du fameux "Agneau de Sisteron" ne s'y trompe pas: "L’Agneau de Sisteron" se porte bien. Tellement bien, que la progression continue,  ces trois dernières années, des agneaux présentés au label, labellisés puis vendus a atteint le plafond de l’offre. L’heure est donc à la réflexion pour les coopératives qui devront trouver des solutions pour remonter l’offre d’agneaux, ce qui revient à trouver de nouveaux éleveurs."
Hors le loup s'attaque uniquement à ces élevages respectueux, proposant des produits de qualité, de proximité et de durabilité!
Vous ne donnez la parole qu’à des éleveurs et à des représentants syndicaux. Il serait pertinent pour vos auditeurs de leur proposer aussi les interventions de scientifiques qui étudient le loup, et des associations de protection de la nature qui connaissent parfaitement le terrain et le dossier.
Pour ce qui est des scientifiques, je pourrais vous proposer dès maintenant une liste ICI, vous y trouverez des scientifiques qui sont clairs: "Le pastoralisme  menacé par l’installation des loups". Mais je me propose de mettre à votre disposition d'autre noms et d'autre études, si vous en avez besoin! 
Quand aux associations, je vous conseille avant toute approche de lire quelques articles qui vous montreront l'intégrité de leurs représentants!
"C’est pourquoi, en réponse à ce reportage, nous vous demandons de pouvoir intervenir sur votre antenne à l’occasion d’un prochain sujet sur le loup diffusé à une heure de grande écoute, afin que nos concitoyens puissent bénéficier d’une vision plus large et mieux informée de ce dossier. Les associations de CAP Loup se tiennent à votre disposition.":
Je pense que vous avez une grande partie des données vous permettant de prendre votre décision quand à une émission sous contrôle des associations environnementales.
Sachez que je me tiens à votre disposition pour de plus amples renseignements!
Dans l’attente, veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

Ouragan pour "le collectif de défense du pastoralisme"

7 commentaires:

  1. Les experts du pastoralisme ont parlé. 8 000 ovins tués pour 700 000 exposés au loup.
    Soit 1% du cheptel.

    Puis ils vous expliquent que la cohabitation est impossible avec un prédateur sanguinaire qui tue 1% maximum de leurs animaux.

    Aurez vous le courage de publier ce commentaire qui ne fait que reprendre VOS chiffres ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais dans quel but comparez vous de 4000 victimes sur les 7 500 500 ovins en France?
      et pourquoi minimiser 1 % du cheptel en face de ceux qui subissent + de 50 attaques par an?
      1 % du cheptel en alpages c'est parfois 50% du troupeau de certains éleveurs.
      Pour vous c'est un jeu de chiffre, mais je ne vous conseille pas d'aligner vos théories en face de ceux qui chaque année subissent la prédation. Dans la drome c'est l'équivalent de 1 troupeau qui disparait chaque année victime du loup!
      Quand a la censure, vous n'êtes pas sur un blog écologistes intégriste donc pas de soucis. Il est vrai que je ne commente plus chez vous car systématiquement rejeté!

      Supprimer
    2. 8000 victimes sur 700 000 cela fait 1.1%
      Mentir pour 01% cela parait peut, mais cela représente 2.2 fois plus que leur 0.05 % affiché qui lui représente 22 fois moins que la réalité.
      Voila pourquoi France Inter a intérêt a se faire assister en cas d'émission avec les intégristes pros loups!

      Supprimer
  2. 0 ,06 %

    C’est le titre que la Buvette des Alpages donne à un article qui n’a absolument rien à voire avec ce pourcentage. Pourquoi en faire le titre d’un texte alors que Baudouin de Menten sait parfaitement l’inanité de ce chiffre ? Parce que c’était le sous titre maladroit d’un article du « Monde » qui avait suscité déjà de nombreuses réactions. Baudouin de Menten l’affiche aujourd’hui comme un bras d’honneur. Peu lui importe que ce chiffre soit sans pertinence, au contraire. Il l’a choisi pour titre afin d’imposer la bassesse de son débat. Ce qui lui importe, c’est de montrer de façon éclatante que grâce au long travail de manipulation qu’il a commencé il y a plusieurs années, il a la maitrise absolue du discours anti-pastoral et qu’il peut se permettre de jouer au plus con, il gagnera toujours. C’est évidemment très grisant et cela lui a fait tourner la tête depuis longtemps (mais pas depuis toujours).
    a lire dans http://mathieuerny.unblog.fr/2013/02/06/0-06/

    RépondreSupprimer
  3. La Buvette des Alpages a fait paraître un article appelé : « dix stratégies de manipulation des masses «, un texte très basique d’un linguiste américain qui a l’intérêt pour ceux qui voient en leur adversaire un manipulateur, de se confirmer « preuves à l’appui » dans ce sentiment. Le webmaster demandait à ses lecteurs d’illustrer cela avec des exemples du pastoralisme. C’est tellement bateau!

    Je l’ai donc fait mais bien sûr pas dans le sens qu’il espérait. Ce n’est vraiment pas difficile. En même temps que je mettais ce texte sur mon blog, je l’ai posté en commentaire à la Buvette ou il a été censuré
    http://mathieuerny.unblog.fr/2012/01/31/provocation-jusqu%e2%80%99ou-aller/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Noam Chomsky--"Top 10 Media Manipulation Strategies"

      "le webmaster demandait a ses lecteurs d'illustrer cela avec des exemples du pastoralisme" autrement dis, La Buvette des Alpages, reflete les dix strategies de manipulations et les integristes avalent sans se poser des questions.

      Monique des Pyrenees

      Supprimer
  4. http://mathieuerny.unblog.fr/2011/11/28/censure/ CENSURE

    RépondreSupprimer

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer par le biais du formulaire de contact en précisant à quel article s adresse le message. Depuis la supression des commentaires anonymes, la haine et la diffamation ont totalement disparues du blog.