BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)


Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

vendredi 20 février 2015

PRÉDATEURS, LA FACE ET LES PROMOTEURS DU TOUT SAUVAGE SUPPLIENT LA COPA COGECA

la FACE représentant les fédérations  Européennes de chasseurs , membre de l'UICN

le WWF et l'UICN, proposant une forte restriction de l'élevage pour ne pas que les carnivores soient gênés dans leur expansion, membres entre eux.
Le WWf responsable de la délocalisation de plus de 20 millions de personnes sous prétexte de biodiversité.
 L'UICN qui participe à la délocalisation des buschmens, dont le président du Botswana Ian Khama membre du conseil d’administration de l’ONG nord-américaine Conservation International  a été nommé membre honoraire de l’UICN!

ELO  Organisation européenne des propriétaires forestiers. Grand partenaire de Syngenta (pesticides / semences) comme le Copa-Cogeca et l'UICN .qui s'allie avec Syngenta, un des principaux producteurs d’insecticides! 
..
CIC Conseil International de la Chasse et de la Conservation du Gibier; membre de l'UICN et partenaire des autres signataires

EUROPARC membre UICN  et partenaire des autres signataires, développement du tourisme dans les zones protégées  le but de leur charte étant d'attirer des fonds pour des activités de tourisme; "Partout où on a créé des Parcs Nationaux, l'argument était que des scientifiques formés dans des universités occidentales étaient mieux à même de protéger les ressources que les autochtones" (avec peut être des bergers parqués derrière un grillage pour le fun ndlr) 
Et pourtant: 80% des zones riches en biodiversité de la planète sont les territoires de communautés indigènes qui, depuis des millénaires, ont trouvé des moyens ingénieux de subvenir à leurs besoins tout en maintenant l’équilibre écologique de leur environnement.

Tous ces acteurs de l'ensauvagement de nos terres, qui se sponsorisent et se subventionnent entre eux,  supplient le COPA COGECA, représentant les syndicats européens agricole, de de se remettre à table pour finir le festin de la disparition des acteurs ruraux!

 extrait de la lettre: "La mission de la plate-forme pour les grands carnivores de l'UE est de "promouvoir les voies et moyens de réduire au minimum, et si possible de trouver des solutions aux conflits entre les intérêts humains et la présence d'espèces de grands carnivores, par l'échange de connaissances et en travaillant ensemble dans un esprit ouvert....." (et si ce n'est pas possible, les acteurs ruraux favorisant la biodiversité auront disparu d'ici là et la question ne se posera plus! ndlr)
"....de façon "constructive et mutuellement respectueuse.
 L'UICN, le WWF, ELO, CIC, EUROPARC, et la FACE, restent entièrement voués à une approche positive fondée sur le respect mutuel et la confiance, (un face à face avec d'un coté, des membres qui s'auto finance entre eux avec en commun le projet de l'ensauvagement à des fins spéculatives,  et de l'autre plus personne. ndlr)

 Petit rappel pour être membre de la plateforme il faut:

1 ne pas contester la directive habitat qui place les carnivores au dessus de toute considération face a l'élevage traditionnel

2 accepter que la gestion soit fondée sur la base de preuves tangibles et scientifiques Bien que la recherche peut fournir quelques indications, il va y avoir beaucoup d'essais et d'erreurs parce que tout simplement cette expérience n'a jamais été tentée auparavant. Nous essayons maintenant de trouver un moyen de coexister avec eux, même si personne ne sait à quoi cette coexistence va ressembler à la fin. " déclaration  LCIE (et bien nous autres ruraux, commençons à entrevoir à quoi va ressembler cette cohabitation! ndlr)

3 accepter que les grands carnivore s'étendent sur l'ensemble du territoire et en particulier sur l'ensemble des zones pastorales et vulnérables, car ensuite on aura toujours le temps de limiter leur expansion dans le reste du territoire si ça gène nos intérêts. 

trouver des solutions grâce aux dialogues pendant que les carnivores déciment la petite agriculture familiale jusqu'a l'abandon des terres qui sont convoitée par l'idéologie du tout sauvage et en profiter pour proposer des aides à la reconversion, ou des échanges "plus d'OGM ou de pesticides si vous acceptez les contraintes de la prédation

tenir compte des lignes directives de la LCIE " dans les zones des prédateurs (l'ensemble du territoire), il faut de fortes restrictions à l'élevage pour que le pastoralisme ne gêne pas les grands prédateurs"

Attendons de voir si le COPA COGECA revient à la table des négociations pour nous faire une idée. Car le COPA COGECA EST AUSSI PARTENAIRE DE TOUS LES AUTRES, et les voilà très surpris (great suprise)
Espérons que le départ de la COPA COGECA n'est pas le résultat d'une négociation en échange de quelques liberté pour les industries agricoles, laissant le champ libre aux ensauvageurs,  et la conscience des syndicats tranquille auprès de leurs électeurs!

Paris (AFP) – A trois jours du salon de l’agriculture à Paris, le gouvernement a pris des mesures destinées à alléger les difficultés des agriculteurs concernant notamment les normes environnementales, bien reçues par la FNSEA, mais moins par les défenseurs de l’environnement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer par le biais du formulaire de contact en précisant à quel article s adresse le message. Depuis la supression des commentaires anonymes, la haine et la diffamation ont totalement disparues du blog.