BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)


Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

lundi 4 mai 2015

LOUP, FÉRUS, LE RIDICULE NE TUE toujours PAS!

Voici les différents Actes écrit par Férus dans une pièce burlesque intitulée:


Tir de prélèvement dans les alpes maritimes; la mascarade continue

Acte I : Les articles à sensation dans la presse affluent, les JT du 20h consacrent un reportage à l’affaire. Nice Matin, dans toute sa malhonnêteté intellectuelle, ira même jusqu’à agiter le spectre de la peur du loup en indiquant que « cette nuit, seule une clôture séparait une propriété dans laquelle vit une famille avec des enfants du champ où le loup est passé à l’action » (source). Par ailleurs, aucun article ne mentionna l’absence de protection du troupeau ;
Chez Férus, on n'hésita pas à inventer la sensation en certifiant: "Les brebis de réforme sont achetées aux éleveurs afin qu’ils puissent acquérir des agnelles de renouvellement. Ces vieilles brebis sont envoyées directement à l’équarrissage. Leur chiffre est de l’ordre d’un demi-million par an"
 Pour partir à l’équarrissage un animal doit être mort et les brebis de réformes sont commercialisée en boucherie et ne sont nullement indemnisées par l'état!
Si il me fallait analyser touts les mensonges idéologistes proférés par Ferus, ce serait un travail à temps plein!
Dans un autre ordre d'idée, dans le  mépris le plus total de la démocratie et des chartes des parcs nationaux, autre article sensationnel: "Randonnée dans un parc national a Mouton", histoire d'affirmer que les moutons n'ont rien à faire dans les parcs!
Seul bémol, les terres dans ces parcs appartiennent aux éleveurs et aux autres  propriétaires  qui ont signé la charte parce que, je cite un extrait: "Le pastoralisme contribue à la structuration écologique et paysagère des territoires, à la constitution du patrimoine naturel et culturel des parcs nationaux et à sa gestion. Ainsi, les paysages d’alpages et d’estives offrent une biodiversité et un caractère remarquable, résultat des interactions complexes et dynamiques entre activités pastorales et milieux naturels, que les parcs visent à préserver."
La charte des parcs nationaux

Acte II : le maire de Roquebillère, village où a eu lieu l’attaque, y va lui aussi de sa déclaration en affirmant que « bientôt on ne pourra plus laisser sortir nos enfants tous seuls » (source);
Cela fait bien longtemps que dans nos villages sur les territoires ou sévit le loup,  les enfants ne sortent plus le soir pour aller jouer dehors, les grands chaperonnant les plus petits. Une perte importante de l'apprentissage de la vie sociale qui a déjà  disparue depuis longtemps en ville.

Acte III : L’éleveur fait le tour des médias pour clamer sa colère et son désespoir et finira même par déposer des cadavres de brebis sur des ronds-points de Nice (illégal, mais il faut bien maintenir la pression médiatique avec de nouvelles images chocs) ;
Mais que dire des incessantes demandes de Cap Loup qui réclame a corps et a cris, et aussi a tord et a travers des entretiens avec les dirigeants à travers d’innombrables lettres ouvertes?
 Pire, que dire de Férus qui propose une ballade dans le 06 ou se produisent plus de 2 attaques par jours, pour que les défenseurs du loup "oublient leur soucis"; en espérant peut être jouir du spectacle d'une attaque? 
A propos de pression et d'image choc, il est vrai que celle de férus ne craint pas la comparaison par son immanquable raté, ce qui explique peut être cette jalousie :
« A tous les défenseurs du loup, préparez-vous pour un grand rassemblement à Paris ce dimanche 27 octobre. Venez nombreux soutenir la protection du loup en France ! »


Acte IV : Christian Estrosi entre en scène avec sa tête de circonstance et exige des abattages de loups, évoquant la détresse des éleveurs, qu’il soutient corps et âme (les éleveurs votent, pas les loups). Il obtient illico un rendez-vous avec la ministre.
A nous y voilà, je vous conseille de lire la lettre des éleveurs a MMe la ministre en guise de soutient aux nombreux harcèlements des écologistes

Acte V : Les tirs de prélèvements sont autorisés par le préfet à compter du 1 er mai (source). Le nombre de loups pouvant être « abattus » n’est même pas précisé (les 2 arrêtés –> ICI)…
Par contre le nombre de victimes du loup lui est systématiquement contesté et minimisé par férus et notamment par son président qui ne craint pas le ridicule, je cite:
"700 000 ovins (aucune statistique n'existe sur ce chiffre fantaisiste) partent chaque année a l’équarrissage pour diverses raisons, dont la maladie. Faut il faire un parallèle entre ce nombre et les 5000 victimes dont la moitié est due aux chiens.."



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer par le biais du formulaire de contact en précisant à quel article s adresse le message. Depuis la supression des commentaires anonymes, la haine et la diffamation ont totalement disparues du blog.