BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

lundi 26 octobre 2015

Europe Écologie Les Verts, IMPOSSIBLE D'ÊTRE PLUS INSIDIEUX!


A des millions d'années lumière de la réalité, les enjeux politiques obligent ces fondamentalistes à devenir de plus en plus opportunistes, je cite un extrait de la lettre d'info d'EELV du 26 octobre 2015:
 "Limiter la consommation de viande est désormais une priorité absolue : poids prépondérant de l’élevage dans les émissions mondiales de CO2, déforestation, gaspillage et pollution des eaux, méthodes agro-industrielles intensives tels que les élevages en batterie qui induisent la souffrance animale et des risques sanitaires particulièrement élevés, et désormais produits cancérogènes avérés : les raisons sont nombreuses de s’orienter urgemment vers un nouveau modèle."

Le suite se transforme en propagande pour le végétalisme en faisant l'amalgame comme il se doit, entre toute les méthodes d'élevages:

Pas un mot sur les filières d'élevage extensif qui proposent des produits de qualité dans le respect, la traçabilité la durabilité et la proximité. Au contraire, EELV prend position pour la réintroduction des grands prédateurs dans les zones d'élevage qui n'utilisent ni engrais, ni pesticides, ni additifs, car ses électeurs, qui ne subiront jamais l'ombre d'une contrainte liée aux prédations, sont devenus a leur insu de fervents ensauvageurs . Une position qui aboutit à la séquestration des animaux dans des structures industrielles avec pour conséquence la disparition à plus ou moins court terme du pastoralisme, pourtant grand pourvoyeur de richesse biologique et de préservation de la nature:

Selon un nouveau rapport publié (9 mars 2015) par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et l'Union internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), le pastoralisme - la production extensive de bétail dans les pâturages - offre d'énormes avantages à l'humanité et devrait être considéré comme un élément majeur de la transition mondiale vers une économie verte.
Le rapport constate que le pastoralisme durable dans les écosystèmes de grands pâturages libres préserve la fertilité des terres et le carbone présent dans sol et contribue à la régulation de l'eau et à la conservation de la biodiversité. Les autres avantages qu'il présente se trouvent sous la forme de produits alimentaires de grande valeur.

« Alors que le monde devient de plus en plus mécanisé et industrialisé pour la poursuite du progrès, il est facile d'oublier qu'il y a beaucoup à apprendre des modes de vie traditionnels comme le pastoralisme »,

« En effet, un demi-milliard de pasteurs à travers le monde se battent pour maintenir un mode de vie qui est beaucoup plus compatible avec les objectifs de l'économie verte que beaucoup de nos méthodes modernes d'élevage du bétail. »

La séquestration du carbone fournit un bon exemple de la façon dont le pastoralisme peut contribuer à l'économie verte. Les pâturages recouvrent cinq milliards d'hectares dans le monde et séquestrent entre 200-500 kg de carbone par hectare et par an, jouant un rôle de premier plan dans l'atténuation du changement climatique. Jusqu'à 70 % du carbone présent dans le sol des terres arides peut être perdu en cas de conversion de ces terres pour l'agriculture.


Parmi les recommandations émises dans le rapport:


Établir un cadre de développement global pour le pastoralisme durable 

Ce cadre devrait renforcer les engagements internationaux, pallier les disparités de développement infranationaux existantes et trouver une solution à la sous-représentation actuelle du pastoralisme dans le discours mondial, tout en le protégeant contre les investissements nuisibles, tels que l'accaparement des terres pour la production de biocarburants. (ou l'écotourisme prôné par les défenseurs du loup. ndlr)

Renforcer les droits de propriété et la gouvernance liés aux ressources des pâturages 

Les lois et la gouvernance liées aux ressources des grands pâturages libres devraient être améliorées à l'aide du renforcement des capacités et de la sensibilisation en vue d'une meilleure application des lois nationales (notamment l'alinéa 8 de l'article L-113-1 du code rural Français: "l'état s'engage a protéger les troupeaux des attaques de loup et de l'ours dans les territoires exposés a ce risque. ndlr), la création d'institutions de gestion des ressources naturelles, et l'autonomisation des éleveurs à travers le partage des connaissances et le respect de leur consentement préalable, libre et éclairé.


(92%) des Français estiment que « privilégier les modes de production respectueux de l’environnement » est le moyen le plus efficace pour prévenir le dérèglement climatique. Peut etre une piste à suivre pour découvrir pourquoi les écologistes s'acharnent à augmenter les contraintes de ces petits élevages respectueux en plébiscitant la réintroduction du loup dans ces zones préservées?

Quand un élu EELV soutient ceux qui boycottent nos produits

Quand EELV utilise la démagogie en méprisant ses électeurs et dans l'ignorance et la provocation des véritables écologistes qui vivent de et avec la nature


Notre avenir, notre biodiversité, notre Europe
choisir une image émotionnelle, qui n'a rien à voir avec la réalité,  à des fins idéologiques, nous montre l'ampleur de la perte de libre arbitre d'EELV et leur mépris envers la population à laquelle s'adresse le message!

La terre n'est pas un don de nos parents mais un prêt de nos enfants ! (proverbe indien)

Chez nous, là ou vous voulez réintroduire les grands prédateurs, nos enfants et les vôtres pourront venir y vivre pendant encore des siècles. Mais si le loup nous chasse, ce sont les requins de la finance qui s'approprieront les terres que nous avons préservées pour les générations futures.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer par le biais du formulaire de contact en précisant à quel article s adresse le message. Depuis la supression des commentaires anonymes, la haine et la diffamation ont totalement disparues du blog.