BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

samedi 27 février 2016

ÉCOLOGIE : SPOLIATION, TORTURE, DÉLOCALISATION .... TOUT EST BON SOUS PRETEXTE DE PRÉSERVATION

Violations des droits humains : Survival International porte plainte contre une organisation de protection de la nature 

 Et quelle organisation : Celle qui chapeaute la réintroduction des loups dans les zones d'élevage en Europe et qui est responsable de la délocalisation de plus de 20 millions de personnes dans le monde sous prétexte de biodiversité. Le WWF

Chez les indigènes qui n'ont pas de titre de propriété, le WWF s'en donne a coeur joie:

Aujourd’hui, l’exploitation forestière et minière ainsi que le trafic d’espèces protégées continuent. Ces activités inquiètent les peuples indigènes. Leurs territoires sont en train d’être détruits, alors même que l’accès à de grandes parties de ces terres leur est interdit au nom de la protection de la nature.

La plainte reproche au WWF d’avoir été impliqué dans des actes de violence et dans la spoliation de terres de ‘Pygmées’ baka au Cameroun. Le WWF soutient des zones protégées auxquelles les Baka sont interdits d’accès ainsi que des brigades anti-braconnage. Ces dernières frappent et torturent depuis plus d’une décennie des femmes et des hommes baka, ainsi que d’autres membres de tribus des forêts tropicales.

Tout est permis sous prétexte de biodiversité. On expulse les Buschmens pour exploiter le diamant, on délocalise les indiens pour faire des parcs touristiques, on surexploite les terres des Pygmées en les chassant sous prétexte de conservation de la nature.

 En Europe, pays de droit, pour délocaliser, le WWF utilise une méthode légale :

On condamne l'élevage traditionnel parce que les grands prédateurs sont indispensables aux projets des multinationales : " dans les zones ou évolueront les grands prédateurs,  sont inclus les secteurs où doivent être établies de fortes restrictions à l’élevage, en accord avec les réalités locales, afin que l’élevage ne perturbe pas les carnivores. /…/ " . (WWF, UICN, LCIE) Et devinez ce qu'il adviendra des terres abandonnées par les exploitations rurales? :NATURE, LE NOUVEL ELDORADO DE LA FINANCE.

D'un coté, L'avenir de l'alimentation mondiale est sous l’emprise des multinationales aux Nations unies : En convoquant ce symposium biaisé, la FAO cède à la pression de l'industrie qui s’est intensifiée à la suite des réunions internationales sur l'agro-écologie organisées par la FAO en 2014 et 2015. Les réunions sur l'agro-écologie ont été un modèle d'ouverture à tous les points de vue, des paysans jusqu'à l'industrie. Mais l'industrie de la biotechnologie préfère maintenant avoir une réunion qu'elle peut contrôler entièrement. Ce n’est pas la première fois que la FAO est noyée dans ce jeu. En 2010, la FAO a organisé une conférence sur la biotechnologie à Guadalajara, au Mexique, qui a interdit aux agriculteurs de participer à son comité d'organisation, puis a essayé d'empêcher leur participation à la conférence elle-même.

De l'autre coté, la spoliation des terres par les environnementalistes pour les livrer a ceux qui en convoitent les richesses ou pour les convertir en actions bancaires qui serviront à dédouaner les pollueurs, ou pour la création de parcs a touristes. 






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer par le biais du formulaire de contact en précisant à quel article s adresse le message. Depuis la supression des commentaires anonymes, la haine et la diffamation ont totalement disparues du blog.