BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

mardi 31 mai 2016

LOUP, MODE D'EMPLOI POUR DEVENIR COLLABORATEUR "PAROLE DE LOUP"

Lancement du programme d’éco-bénévolat "Parole de Loup" par Férus


cahier des charges, extrait:
 "Être capable d’écoute et d’ouverture d’esprit pour évoluer dans un milieu conflictuel où vos opinions ne seront pas toujours partagées."

Quelques affirmations de férus parmi de nombreuses qui ne sont pas partagées:

Ferus : "700 000 ovins partent chaque année a l’équarrissage pour diverses raisons,"
l’INRA et l’AFSSA utilisent le chiffre de 2% de mortalité annuelle des ovins adultes, toutes causes confondues, dans leurs études démographiques, sanitaires et économiques, ce qui correspond à environ 200 000 animaux../.

En plus des 700 000 victimes selon férus : ""Saviez-vous que chaque année en France..Les brebis de réforme sont achetées aux éleveurs pour acquérir des agnelles de renouvellement. Ces vieilles brebis sont envoyées directement à l’équarrissage. Leur chiffre est de l’ordre d’un demi-million par an"
Faux : les brebis de réforme passent toutes par le circuit boucherie ou alimentation animale. Pour être incinéré un animal doit être mort.
L'état ne subventionne absolument pas le remplacement des animaux de réforme.

Férus : "Ce qui devait arriver arriva, un jeune mâle a été braconné dans les Alpes de Haute-Provence (par balle). Son cadavre a été retrouvé le 15 novembre sur la commune de Jausiers. Pourquoi on s’y attendait? A cause du mauvais signal envoyé par l’Etat français" férus Nov. 2015

Faux, L’enquête menée par l’ONCFS sur le loup découvert mort à Jausiers ne permet pas d’établir le braconnage : « l’autopsie du loup a permis d’établir que la mort de l’animal n’avait pas été provoquée par un tir d’arme à feu. »

Férus : en 2012 : "5000 victimes dont la moitié est due aux chiens!"
 Le bilan officiel * étant de 6666  victimes tout animaux confondus et de 6102 victimes dues au loup.



Férus : "Ce qui fonctionne chez nos voisins..."

http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2016/03/loup-letranger-comment-se-passe-la.html



 Férus : "Le gage d'une nature sauvage retrouvée,"
Mais nous ne voulons pas redevenir sauvages, nous qui vivons en harmonie dans cette nature qui nous a été léguée par nos ancêtres.Nous n'avons que des territoires semi-naturels « fruit d’une coévolution du travail de la nature et de l’homme » comme le précise le Grenelle de l'Environnement et l'ensemble des organismes qui traitent du sujet.
http://gourdonmichelphotos.fr/montagne-dars-beuil-06/

Férus : "«Écologiquement, la montagne n’a pas besoin de moutons Les éleveurs ont besoin d’alpages, mais l’inverse n’est pas vrai. L’idée que le bétail serait utile pour " entretenir " la montagne renvoie à une image symbolique de celle-ci, mais ne correspond à aucune réalité biologique ou écologique. »
« le pastoralisme - la production extensive de bétail dans les pâturages - offre d'énormes avantages à l'humanité et devrait être considéré comme un élément majeur de la transition mondiale vers une économie verte »/…./ Le Programme des Nations Unies pour l'Environnement 2015 constate que « le pastoralisme durable dans les écosystèmes de grands pâturages libres / …/ préserve la fertilité des terres et le carbone présent dans sol et contribue à la régulation de l'eau et à la conservation de la biodiversité.

cahier des charges, extrait:
» Avoir une forte motivation et un réel intérêt pour la protection du loup »

Les motivations de Férus pour la cause :

Ferus se lâche " "La présence  du loup sur notre territoire est une chance pour nos écosystèmes, une aubaine pour l'écotourisme vert de qualité et le gage d'une nature sauvage retrouvée dans sa plénitude et sa qualité." et plus récemment par l’intermédiaire de cap loup: "Des dizaines de milliers de visiteurs annuels dans les Hautes-Alpes sont en quête de montagnes à la nature préservée." 
Mais le tourisme étant actuellement  et depuis toujours drainé par le pastoralisme, ceux qui viennent nous voir en famille sont formels :
  • "Nous vous promettons de ne pas venir par dizaines de milliers piétiner et polluer tout ce que vous avez su garder intact."
  • "la présence des chiens de protections et le climat délétère provoqué par la présence des loups ne nous incitent pas du tout à revenir!"

Lire le témoignage d'une éco bénévole de férus "passage de l'abstrait au concret" 


Voila de quoi passer l'examen pour apporter la parole de férus sans risque de se faire casser la figure par des éleveurs excédés par les mensonges des fondamentalistes sans foi ni loi!


mercredi 25 mai 2016

LOUP, WOLFIE, POUR L'ASPAS, DÉMAGOGIE À N'IMPORTE QUEL PRIX, QUITTE À EN PERDRE TOUTE CRÉDIBILITÉ.


l’ASsociation pour la Protection des Animaux Sauvages SE DISTINGUE une fois de plus, ou une fois de trop? "Les anti-loups ont peur des peluches, pas du ridicule !"

Aspas :"Les 27 et 28 mai dans les Hautes-Alpes sur le passage du Giro (tour cycliste d’Italie), nous ressuscitons « Lupo Wolfie », la mascotte de la course.
A noter : la mascotte n'est pas morte, simplement les éleveurs et bergers ne veulent pas du symbole du partenariat du WWF portés par des cyclistes dans les paysages dont ils sont les promoteurs et les garants.


 Aspas : "L’objectif : réaffirmer la protection de nos montagnes, des paysans et des loups qui y vivent." 
Voici la déclaration officielle du partenariat du

WWF avec le Giro: "La campagne promue par les organisateurs du Tour d'Italie avec le WWF met côte à côte sur l'affiche un gentil louveteau et Wolfie, la mascotte du Giro. avec le slogan: «Ensemble pour protéger le loup".

Aucun éleveur et berger n'y voit donc l’ébauche d'un prémice pour la protection des paysans et de nos montagnes, puisque nous nous en chargeons depuis des millénaires: "« Les paysages qui abritent la plus forte biodiversité sont composés d'habitats semi-naturels. /…/ Les principaux types sont les prairies exploitées de façon extensive ou peu intensive/.../En France, 84 % des surfaces classées en " haute valeur naturelle " correspondent à des zones d'élevage en plein air (Alpes, Corse, Franche-Comté, Massif central, Pyrénées…). » CNRS

En conséquence, nous n'avons pas besoin du WWF responsable de la délocalisation de plus de 20 millions de personnes sous prétexte de biodiversité, pour protéger nos montagnes et nos paysans, et encore moins de l'ASPAS.


 Aspas : "Pourquoi ? Parce que des syndicats agricoles ont obtenu le retrait de cette peluche, au motif délirant qu’elle représente un loup ! "

L'Aspas titre "...n'ont pas peur du ridicule". Mais dans quelle catégorie doit on placer une association qui en arrive là?
Sont ils perdus et n'ont ils plus aucune possibilité de pouvoir raisonner?

Sont ils au contraire des fondamentalistes qui ne s'y trompent pas? Le WWF étant un de leur principal partenaire et la démagogie étant leur dernière arme, ils utilisent un moyen de communication dans le plus grand mépris des lecteurs et de leurs militants. Enfin les militants qui peuvent encore avoir accès au libre arbitre, parce que le lecteur lambda lui saura faire la différence entre démagogie et réalité.

Pourquoi cette mascotte nous pose le problème du partenariat du Giro avec le WWF? Parce que le WWF a une position très claire : je cite "dans les zones ou évolueront les grands prédateurs, il faut de fortes restrictions au pastoralisme..."
"Dans les zones réservées à l’élevage industriel, il faudra faire les prélèvements nécessaires pour que le loup ne puisse pas s'installer..."
Quand à l'ASPAS partenaire de Rewilding Europe, une initiative du WWF des Pays Bas, des organisations ARK nature, Wild Wonders of Europe et de Conservation Capital, visant à ensauvager des zones entières de l’Europe, vous aurez compris que son souci n'est pas de protéger les paysans, mais bien de s’accaparer leurs terres, je cite" . "Si la cohabitation entre les moutons et les loups n’est pas possible, ce sont les moutons qu’il faut retirer de nos espaces naturels, et non les animaux sauvages !"


Aspas : "Des dizaines de milliers de visiteurs annuels dans les Hautes-Alpes sont en quête de montagnes à la nature préservée." 

Quelques citations de touristes ayant séjourné dans la ferme d'Ouragan :
  •  "Merci à vous d'avoir su garder intact vos montagnes et de les partager avec nous."
  •  "Comme précisé dans les brochures des offices de tourisme, c’est grâce au pastoralisme que nous pouvons admirer ces paysages dans lesquels vous évoluez tout en les préservant et en nous proposant des produits de grande qualité."
  •  "Chez vous le mot humanité prend tout son sens"
  • "Il y a des lieux sur notre chemin qui resteront gravés dans notre mémoire grâce à la qualité de l’accueil, au plaisir d'avoir rencontrer des gens hors du commun et à la beauté des paysages"
  • "Merci d'avoir enrichi notre parcours"
Chacun d'entre eux aurait pu rajouter : "Nous vous promettons de ne pas venir par dizaines de milliers piétiner et polluer tout ce que vous avez su garder intact."
Mais la plupart d'entre eux sont formels, la présence des chiens de protections et le climat délétère provoqué par la présence des loups ne les incitent pas à revenir!

















A bon entendeur, salut!

Dernière minute:  mise à jour le 26 mai à 20h45: finalement c'est l'ensemble des associations qui utilise la démagogie en faisant passer les agriculteurs pour des retardés.
Cap loup reprend la supplique de "l'innocente peluche du WWF"

Comme quoi le régime écologiste oligarchique ne tolère aucune déviance, droit dans le mur. Ce n'est pas très valorisant pour eux de montrer le niveau de désespoir dans lequel ils évoluent à cause de leur doudou! Parce que à part des militants lobotomisés, qui aurait pu s'imaginer vous voir dans une telle détresse? Ça me donne presque du remords! Certainement le contre coup de la réalité? :  "nous n'avons pas besoin du WWF responsable de la délocalisation de plus de 20 millions de personnes sous prétexte de biodiversité, pour protéger nos montagnes et nos paysans, et encore moins de l'ASPAS et surtout pas de Cap loup"
Allez donc faire joujou avec Wolfie le long des routes, nous vous attendons!

Les 27 et 28 mai dans les Hautes-Alpes sur le passage du Giro (tour cycliste d’Italie), nous ressuscitons « Lupo Wolfie », la mascotte de la course. - See more at: http://www.aspas-nature.org/communiques-de-presse/les-anti-loups-ont-peur-des-peluches-pas-du-ridicule/#sthash.DvenF7F9.dpuf
Les 27 et 28 mai dans les Hautes-Alpes sur le passage du Giro (tour cycliste d’Italie), nous ressuscitons « Lupo Wolfie », la mascotte de la course. - See more at: http://www.aspas-nature.org/communiques-de-presse/les-anti-loups-ont-peur-des-peluches-pas-du-ridicule/#sthash.DvenF7F9.dpuf
Les 27 et 28 mai dans les Hautes-Alpes sur le passage du Giro (tour cycliste d’Italie), nous ressuscitons « Lupo Wolfie », la mascotte de la course. - See more at: http://www.aspas-nature.org/communiques-de-presse/les-anti-loups-ont-peur-des-peluches-pas-du-ridicule/#sthash.DvenF7F9.dpuf

samedi 21 mai 2016

AUX ROYAUME DES AVEUGLES LES BORGNES SONT ROIS

Le média Reporterre, justicier du savoir vivre écologique dans l'article mettant en cause Maud Fontenoy. Un article que je ne développerai pas car certaines des positions de l'accusée sont loin de représenter mes convictions. On pourra toutefois retenir ce qui énerve Reporterre:

 - la fondation  http://www.maudfontenoyfondation.com/

 - le fait que le ministère de l'éducation promeuve cette institution au détriment de certaines associations enviromentales.
LOUP, CE QUE LES ENFANTS, CIBLE DE LA PROPAGANDE, NE VERRONT OU NE LIRONT JAMAIS
LE LOUP A L'ECOLE

 - le média n'oublie pas, non plus, de mettre en avant que l'un des directeurs de cette fondation est un milliardaire.

Plus couramment, les médias écologistes ne se sentent pas trahit lorsque des associations mettent à la disposition des enseignants des kits "éducatifs" sur le loup à la connotation idéologique et qui nient toute réalité en faisant peser sur les éleveurs et bergers la faute de l'impossible cohabitation:
J'AIME LES LOUPS, Le titre en lui même étant révélateur.
CAMPAGNE D'INTOXICATION POUR LA DEFENSE DU LOUP

 ....ou plus globalement Cap loup avec ses dépliants idéologiques:
LOUP, POUR EN FINIR AVEC LES CONTREVÉRITÉS SUR LE PASTORALISME s'occupe d’éduquer les parents et les enfants sur les problèmes de la biodiversité soit disant mise à mal par le pastoralisme.

Pas de trahison pour ces associations soutenues par le WWF, marque de protection de la nature reconnue mondialement pour etre de mèche avec les plus gros pollueurs du globe. Le WWF « efface » les crimes écologiques liés aux affaires des compagnies qui détruisent actuellement les dernières forets vierges et habitats naturels restant sur notre planète, pendant que la fondation accepte leur argent.

Pas d'applaudissements lorsque PandaLeaks dénonce aussi les relations du WWF avec l’industrie de l’énergie. Son premier sponsor industriel a été Shell, dont l’un des présidents a également été président de WWF.
World Wide Fund, LA FACE CACHEE DU FOND pour LE MONDE SAUVAGE

Pour conclure, Reporterre semble ne pas échapper à la règle:
DROIT DE RÉPONSE DES RURAUX AUX "SCIENTIFIQUES"
DROIT DE RÉPONSE DES BERGERS A REPORTERRE

Reconaissons toutefois que Reporterre sait aussi etre dans le coup:

vendredi 20 mai 2016

LOUP, HAUTES ALPES, LA PRESSION SUR LES ÉQUINS DEVIENT INSOUTENABLE

Alpes de Hautes Provence, au 30 avril, alors que les troupeaux sont toujours à l'intérieur ou commencent seulement à mettre le nez dehors, on compte déjà 37 attaques. Soit une augmentation de 17% par rapport à l'année dernière. Le nombre de victimes augmente quant à lui de 30%. cf ddt dreal
En 2015, 6 équins figuraient parmi les victimes, dont 4 reconnus loup.

Hautes Alpes, on remarque au 30 Avril 2016, une stabilisation avec 7 attaques dont 2 en cours d'instruction pour 21 victimes contre 7 attaques et 22 victimes en 2015 à la même période. cf ddt, dreal
En 2015, 7 équins figuraient sur la liste des victimes, dont 2 reconnus loup.

Cette année, ce qui est frappant, inquiétant et sera un peu moins occulté, c'est que 12 équins figurent parmi les 21 victimes.
 - 11 sur la commune de Saint Bonnet en Champsaur, conséquence de 3 attaques. L'éleveur professionnel, spécialisé dans les chevaux de hautes lignées, reste bouleversé et ne désire pas communiquer sur le sujet, nous lui adressons notre soutien.
 -1 ânesse en attente de confirmation sur la commune de Savournon. L’éleveur en est à sa 3eme prédation. 1 étalon en 2014, non reconnu car entièrement dévoré par les vautours, une Ânesse en 2015, non déclarée par lassitude et découragement. "je suis consterné, je n'ai jamais subi d'attaques sur mes animaux avant l'arrivée des loups, et l'administration ne veut rien entendre." confie Jean Pierre
"Désormais je rentre mes ânesse tous les soirs à l'écurie avec les difficultés que cela pose du point de vue stratégique autant que par le fait du piétinement dû aux allers et retours. En tant qu'éleveur équin, je ne suis éligible à aucune aide. Je me pose la question de savoir si je vais pouvoir continuer, car en plus des victimes, les animaux sont perturbés et ne correspondent plus aux critères recherchés par les acheteurs potentiels." 

Aujourd'hui la pression des prédateurs se fait de plus en plus pesante sur la filière hippique, dérangeant "l'image du gentil loup cohabitant avec les animaux domestiques".

Cheval d'Espéria victime des loups (Italie)


Ces faits, déjà avérés dans les pays ou la cohabitation nous est présentée comme idyllique, Espagne, Italie, restent un handicap majeur pour les promoteurs du tout-sauvage qui ont tendance à ne pas les ébruiter. Leurs préoccupations étant loin de celles des acteurs ruraux qui eux, s’efforcent de maintenir une vie sociale et économique de qualité dans nos campagnes, dans le respect, la traçabilité et la proximité.




Le mot du président de Comité départemental d'Équitation du 05, Gérard NICOLAS : "Je suis très inquiet sur le développement de ces attaques, et je soutient les éleveurs et les centres équestres, ainsi que l'ensemble de ceux qui subissent cette pression"

jeudi 19 mai 2016

Groupement National Loup, DE QUI SE MOQUE T'ON?

"Cet après midi, avec le directeur de l'eau et de la biodiversité, nous réunissons le groupe Loup. En 2015 la prédation a fait plus de 9 000 victimes, mobilisant 2.9 millions d'euros d'indemnisation et 18.7 millions pour les moyens de protection des troupeaux. Même si le nombre d'éleveurs victimes d'attaques est stable entre 2014/2015 (-36) -ce qui est une première depuis le début des années 90- les dommages restent encore inacceptables pour l'élevage et c'est toute une profession qui est menacée aujourd'hui.
A ma demande, le gouvernement a engagé une démarche prospective d'évaluation du loup en France sur le long terme (2025/2030). Cette démarche s'attachera à définir les conditions du bon état de conservation du loup, les moyens permettant de contenir les dommages liés à la prédation du loup ainsi que les modalités d'une gestion différenciée de l'espèce selon les territoires"

cf https://www.facebook.com/christophe.castaner/


"Même si le nombre d'éleveurs victimes d'attaques est stable entre 2014/2015 (-36) "
Analysons les chiffres officiels: 2561 constats en 2014 pour 2305 reconnus loup
                                                  2766 constats en 2015 pour 2437 reconnus loup
soit                                               205 de plus                          132 de plus

"ce qui est une première depuis le début des années 90"
Tout d’abord, voyons la déclaration de M. Castaner en 2013: "S'il est notable que pour la première fois en 2013 -depuis plus de 20 ans - le nombre d attaque de loups a baissé en France" 
Analysons les chiffres officiels : 2092 constats en 2012 pour 1874 reconnus loup
                                                   2075 constats en 2013 pour 1863 reconnus loup
soit                                                  11 de moins                            8 de moins


"A ma demande, le gouvernement a engagé une démarche prospective d'évaluation du loup en France sur le long terme (2025/2030)"
Dans 15 ans, lorsque la démarche aura aboutie ou aura été mise aux oubliettes, que restera t'il du pastoralisme M. Castaner?

"...ainsi que les modalités d'une gestion différenciée de l'espèce selon les territoires"
Tiens tiens, regardons la déclaration du WWF, de l'UICN et du Large Carnivore Institut of Europe (LCIE)
  • Des territoires inadaptés à sa présence: Secteurs du centre et de l’ouest de la France particulièrement axés sur l’élevage intensif ( vous commencez a comprendre Ndlr) où sa présence sera inappropriée. /…/ renforcement du prélèvement rendant le loup inapte à son installation /…/.! (hé oui, vous voyez quand on veut on peut! ndlr)
Le loup a de beaux jours devant lui.

LOUP, GIRO, LE SYMBOLE DU PARTENARIAT DES CYCLISTES AVEC LE WWF PASSE MAL



Olivier Joseph ·

Ils sont cons… mais ils sont cons… et on leur tend un micro…

Ils devraient d'abord faire un tour dans la librairie la plus proche : des livres montrant le loup sous des aspects sympathiques, il y en a des dizaines !



Haier le mécréant Interdire une mascotte Plus con qu'eux tu meurs 

Je sais pas où ce monde va mais il y va à vitesse Grand V

Laissons le soin aux ruraux d'émettre leurs opinions sur les universitaires et sur les mécréans!

Cette mascotte nous pose le problème du partenariat du Giro avec le WWF qui a une position très claire : je cite "dans les zones ou évolueront les grands prédateurs, il faut de fortes restrictions au pastoralisme..."
"Dans les zones réservées à l’élevage industriel, il faudra faire les prélèvements nécessaires pour que le loup ne puisse pas s'installer..."

Ceux qui critiquent la position des éleveurs traditionnels et des bergers en pensant que nous somme des abrutis, voir les commentaires des biens pensants,  se distinguent en 2 catégories:
1- Les niais qui n'ont plus aucune possibilité d'utiliser leur libre arbitre; exemple en début d'article.
2- les fondamentalistes, qui eux ne s'y trompent pas, le WWF étant un de leur principal partenaire et les niais leur principale source de communication.

Les deux catégories sont complices de favoriser l’élevage industriel sous prétexte de biodiversité: "Dans les zones réservées à l’élevage industriel, il faudra faire les prélèvements nécessaires pour que le loup ne puisse pas s'installer..." par le sponsor du giro.

Il est donc légitime, pour ceux qui sont les principaux acteurs de la beauté de nos régions, de ne pas accepter de voir les cyclistes filmés dans des paysages grandioses qui sont voués à disparaître pour satisfaire la main mise du nouveau sponsor du Giro, sur la nature qu’ils ont su garder riche en biodiversité tout en favorisant une vie sociale et économique dans nos régions.

photo http://gourdonmichelphotos.fr/maurice-roux-de-st-martin-de-crau-13-descente-de-la-cayolle-a-uvernet-04/

Pour la petite histoire, il faut savoir que le WWF (chiffre d'affaire 2 millions de dollars par jour), est responsable de la délocalisation de plus de 20 millions de personnes sous prétexte de biodiversité. 
Le roi d’Espagne surpris à chasser l’éléphant est le président du WWF Espagne. 
Le fondateur du WWF pose sans vergogne devant le cadavre d'un tigre qu'il a lui même tué.

Alors traitez nous de tous les noms d'oiseaux, et continuer à vivre à coté de vos pompes, pendant ce temps nous veillons à ce que nos campagnes méritent la reconnaissance des clairvoyants et à ce que les profiteurs soient dénoncés :  En France, 84 % des surfaces classées en " haute valeur naturelle " correspondent à des zones d'élevage en plein air (Alpes, Corse, Franche-Comté, Massif central, Pyrénées…). » CNRS
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2014/01/limpact-dramatique-de-la-disparition-du.html


Cap Loup se distingue une fois de plus dans la démagogie la plus absurde qui soit en écrivant une lettre au Préfet et aux Maires concernés par une étape, je cite:
"Or le loup est un animal très populaire, non seulement auprès des Italiens mais aussi des Français puisque plus de 80% de nos concitoyens sont attachés à sa présence. Des dizaines de milliers de visiteurs annuels dans les Hautes-Alpes sont en quête de montagnes à la nature préservée."

Ces dizaines de milliers de visiteurs, Monsieur le Préfet, Messieurs les Maires, Mesdames et Messieurs les écologistes, viennent visiter la nature que "nous avons préservée" avec la pratique du pastoralisme. Le Pastoralisme est aujourd'hui un atout pour le tourisme familial comme vous pouvez le constater dans toutes les brochures des Offices de Tourisme. Il permet en outre le maintient d'activités comme la transformation de produits qui font la réputation de nos pays. 

Quand au 80% des français qui sont attachés à leur présence suite à une question posée à 1000 participants "Vous personnellement, êtes-vous tout à fait, plutôt, plutôt pas ou pas du tout favorable à l’éradication totale du loup en France ?" 
Posons la question autrement : "Êtes-vous pour le maintien d'une population de loup dans les zones d’élevage, sachant que la finalité sera la disparition d'une pratique qui a largement contribué à façonner notre patrimoine National , le pastoralisme étant considéré par les Nations Unies comme un élément majeur de la transition mondiale vers une économie verte."

Petit rappel de la position idéologique de Cap Loup "Écologiquement, la montagne n’a pas besoin de moutons Les éleveurs ont besoin d’alpages, mais l’inverse n’est pas vrai. L’idée que le bétail serait utile pour " entretenir " la montagne renvoie à une image symbolique de celle-ci, mais ne correspond à aucune réalité biologique ou écologique."
 HISTORIQUE
dénonçant la mort de gibercco, le chamois mascotte du Giro par Wolfie, la mascotte sponsorisée par le WWF
Le 5 mai 2016, la Fédération des Acteurs Ruraux publie une lettre ouverte aux élus qui semble avoir fait mouche.
Au cours du mois de mai; les syndicats embrayent.
Finalement la mascotte ne narguera pas les éleveurs et bergers qui subissent le loup, mais plus encore la vindicte des écologistes.

La mascotte proposée par Ouragan:
Dessin  http://www.patrick-hitte.com/mag/fr/page-135742.htm



lundi 16 mai 2016

ÉLEVEURS MOBILISÉS AUX TRAVAUX DE LA FERME, ÉCOLOGISTES MOBILISÉS EN CONFÉRENCES IDÉOLOGIQUE, PEUPLE MOBILISÉ CONTRE LA LOI TRAVAIL.

Le printemps est déjà bien engagé. En moyenne altitude les bêtes commencent à sortir, il faut vérifier les clôtures, former les différents lots qui iront pâturer en fonction de leurs besoins (lactation, mise bas, croissance...) . Différents lots car, si pour un écologiste défenseur du loup il s'agit de regrouper tous les animaux, mâles, femelles, agneaux, malades, convalescents, en gestations... en un seul lot dans la même parcelle afin de pouvoir plus facilement les protéger de leur protégé, dans la réalité c'est une toute autre histoire.
Notre finalité étant de fournir des produits de qualité, dans le respect, la traçabilité et la proximité en suivant un cahier des charges qui permet de correspondre à la demande du consommateur. Or, pour atteindre cette finalité, ce n'est certainement pas en appliquant les consignes des écologistes que nous y arriverons, mais bien en appliquant ce que nous a enseignée l'expérience et le retour de cette expérience.

   Pour que l'activité pastorale soit durable, il faut entre autre, assurer la vente, et le prix juste: " Mais il faut surtout que l'élevage se fassent sans les contraintes insupportables liées aux prédateurs, dans le calme, la sérénité, le respect... Loin de l’agitation des chiens de protections qui nuisent à la tranquillité des animaux. Sans les obligations d'aller et retour vers les parcs de nuits qui favorisent les maladies et la pollution toit en détruisant la flore piétinée. Loin du stress des attaques qui grévent la qualité, contrarient le développement, tarissent les allaitantes, déclenchent des avortements, ruinent les acquis génétiques obtenu pour une parfaite intégration au milieu, causent la dépression chez le berger, participent à l'abandon des terres et finissent par éteindre la vie sociale dans nos campagnes...

Toutes ces occupations nous astreignent à ne pas pouvoir nous éloigner de nos fermes. C'est donc le moment propice pour les conférences qui vantent les bienfaits du loup dans la nature puisque nous ne pourrons pas être là pour rétablir la vérité.

Nous voyons donc apparaître de nombreuses invitations au public destinées à lui fournir le "béa ba de la cohabitation sereine entre loup et pastoralisme", ou plus simplement "les formidables bienfaits du loup sur la biodiversité" chez nous, dans nos fermes et nos pays que nous sommes les seuls à avoir su conserver riches en hautes valeurs naturelles. Toutes ces conférences permettrons au intéressés de se déculpabiliser à moindre frais et de profiter des "bienfaits de la société" puisque ce sont les acteurs ruraux qui devront en payer le prix fort :
 - 7 heures de travail supplémentaires par jour selon une étude faite par le CERPAM et L’Institut de l'Élevage,
 - la prise en charge de nombreux chiens de protections dangereux pour le tourisme et pour la faune sauvage,
 -  le stress et le harcèlement due aux attaques et aux diffamations des écologistes,
 -  la crainte de ne pouvoir être à la hauteur ou de tomber malade,
 -  la hantise de devenir coupable de tout les maux environnementaux de la planète puisque le pastoralisme, incompatible avec les grands prédateurs, devient la cible des écologistes fondamentaux. Ceux dont le but est l'ensauvagement de nos terres en partenariat avec Rewilding Europe pour le tourisme et avec les banques pour la création d'actions de compensations environnementales.

Tout un programme, digne des manifestions contre la "loi du travail" générées par des Français qui défendent leurs acquis sociaux et dont 80% seraient pour le retour du loup dans les zones d"élevage; Si l'on en croit les fantasmes de quelques inconscients qui eux ne subiront jamais de contrainte liée à la prédation.

Alors, Conférenciers écologistes, peu regardant sur la réalité, vous pourrez y clamer haut et fort, entre autres mensonges ou forfanteries: " «Écologiquement, la montagne n’a pas besoin de moutons Les éleveurs ont besoin d’alpages, mais l’inverse n’est pas vrai...." cf Cap Loup représentant les associations de défense du loup.
photo participant au concours "paysage pastoraux"  sous le N° 11 pour laquelle vous pouvez voter en votre âme et conscience.

Nous ne serons pas là pour vous répondre : "La démarcation actuelle entre forêt et alpage (en gros, 1800 à 2200 m) est entièrement due à l’action de déboisement de l’homme. Tout l’étage subalpin est potentiellement susceptible d’être occupé par la forêt, ce dont témoignent les accrus de pins et mélèze qu’on y observe. C’est encore plus vrai, plus bas, des alpages de l’étage montagnard (comme le Vercors, massif très original en ce sens). C’est seulement l’étage alpin qui est « naturellement » sans arbre, il commence à une altitude variant entre 2200 et 2500 m selon la latitude et l’orientation : les arbres peuvent monter beaucoup plus haut dans les Alpes-Maritimes qu’en Savoie, en adret qu’en ubac. Pour faire simple, seuls les vrais quartiers d’août ne se boiseraient pas à terme.
Ceci est en mouvement : avec le réchauffement climatique, on « gagne » 0,5 °C par décennie, c’est-à-dire l’équivalent de 80 m de dénivelé. C’est considérable : sur les 3 dernières décennies (période qui a déjà subi le réchauffement), les limites altitudinales de végétation ont gagné 250 m !


On peut donc en conclure que les alpages ont besoin des moutons et ceci est encore plus vrai avec le réchauffement.
Que la faune sauvage a besoin des alpages entretenu par les moutons car dans le sous bois il n'y a pas grand chose a manger.

 Le contraire de ce que vous affirmez à un public révérencieux envers la nature.
 Révérencieux surtout si cela ne lui apporte aucune contrainte, car sinon gare aux grèves et aux manifestations!

vendredi 6 mai 2016

LETTRE OUVERTE AUX ÉLUS QUI SE PRÉPARE A RECEVOIR LE GIRO

 Messieurs les Présidents des départements       
                                                              des Alpes de Hautes Provence
                                                              des Hautes Alpes
                                                              des Alpes Maritimes


Objet  : Mascotte du Giro
Lettre ouverte


Messieurs

Le tour d'Italie, Giro pour les initiés, va traverser vos départements lors de ses 19 et 20 ième étapes, les 27 et 28 mai 2016. Ces deux étapes de montagne seront le point d'orgue de ce grand spectacle. Peut être serons nous au bord de la route pour encourager ces courageux compétiteurs qui vont se disputer ces étapes, Everest du monde du cyclisme. Nous ne pourrions que saluer la venue de cet événement d'envergure mondial pour promouvoir nos magnifiques régions, leurs produits locaux, leurs stations de skis, leur pastoralisme qui entretien les paysages et favorise une plus grande biodiversité...

A notre grande surprise le Giro, c'est associé au WWF pour se lancer dans la promotion du loup, omniprésent dans la caravane, en prenant pour mascotte « Wolfie »... C'est une promotion surprenante car déjà l'année passée cette mascotte avait provoqué la polémique aussi bien en France qu'en Italie, puisque des deux cotés des Alpes, le loup pose de grandes difficultés au pastoralisme. Le projet semble d'ailleurs avoir été un fiasco pour ses promoteurs...

Les éleveurs ne souhaitent pas perturber le passage de la course en France, mais il est pour eux tout à fait inacceptable de voir les routes que bordent leurs alpages, empruntées par une caravane dont la mascotte est un hommage au prédateur qui détruit leur travail. La cohabitation entre l'élevage et ce prédateur étant impossible comme cela a été expliqué lors du séminaire de Valdeblore organisé par le CERPAM.

Messieurs, nous souhaitons connaître votre position sur la présence de cette mascotte dans vos départements. Accepter cette mascotte et ses promoteurs, c'est accepter le loup et avertir l'ensemble des éleveurs de vos départements, qu'ils peuvent se reconvertir à l'élevage hors sol ou changer de région...

C'est pourquoi nous vous demandons dès aujourd'hui de demander au organisateurs du Giro de laisser leur mascotte chez eux, et de parcourir les routes de France sans elle et sans prosélytisme. Wolfie n'a pas les mollets pour gravir nos cols et il serait regrettable pour lui d'être contraint à l'abandon avant la fin de l'étape.

         Dans l'attente de connaître les mesures et communications que vous mettrez en place, nous vous prions, d’agréer, Messieurs, l’expression de notre plus haute considération.                                 

                                                                                                                                                                                         

Le Président

C. Gabert

Fédération des Acteurs Ruraux


Une histoire qui ne date pas d'aujourd'hui : 

LOUP, LE GIRO SUPPORT DE LA PROPAGANDE DU WWF


Mieux connaitre le WWF:

jeudi 5 mai 2016

LOUP, BIENTÔT DANS LA NIÈVRE?



Un article intéressant paru dans le J;D;C;fr:

 " Pour ou contre le retour du loup dans la Nièvre ? "

Seul bémol, si l'exposé de l'intervenant en faveur du pastoralisme ne souffre d'aucune critique sur le plan des sources et de la réalité,  l'acharnement de l'association AVES France à modifier les chiffres et à inventer une biologie du loup à son avantage, nous montre une fois de plus la véritable image des fondamentalistes du tout sauvage.
Pour la petite histoire, mon adresse IP est black listé sur le site AVES France: Your access to this site has been limited, c'est dire ce qui arriverai si ces écologistes prennent le pouvoir.


AVES: "Aujourd’hui, les chiffres du ministère font état de 270 loups, sur les 12.000 recensés en Europe."

(LIFE et la cohabitation de l’homme avec les grands carnivores) Luxembourg: Publications Office of the European Union, 2013 :Biélorussie, Ukraine et Russie non prises en compte l'UICN comptabilise entre 16000 et 17500 loups!


AVES : "les chiffres du ministère font état de 270 loups,"

le chiffre officiel en 2015 est de 282 loups!
Mais qui peut croire à ce chiffre sinon des associations peu regardantes?
Fin 2011 = 250 loups dans 13 départements pour 4913 victimes
Fin 2012 = 250 loups dans 15 départements pour 6021 victimes
2013 = 250 loups dans 22 départements pour 6195 victimes
2014 = 301 loups dans 31 départements pour 8226 victimes
2015 = 282 loups, 42 Zones de Présence Permanente (ZPP) contre 39 en 2014. 2440 constats, contre 2344 en 2014, "un taux de progression annuelle de 16% (8 à 27%), sans rupture de pente significative "sources ONCFS 2015.


AVES : "À l’instar de son retour, sa présence est, selon elle, naturelle"

Pour s'en convaincre ou se convaincre du contraire : "LOUP, RETOUR NATUREL OU RÉINTRODUCTION? A VOUS DE JUGER"
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2015/10/loup-retour-naturel-ou-reintroduction.html


AVES : « Non, les éleveurs ne sont pas désarmés. On ne nie pas que cela représente une charge supplémentaire."
Le travail supplémentaire pour le berger en zone d'alpage est estimé par le CERPAM et l’Institut de l’Élevage à 7h/jour, soit 210 heures pour 30 jours. Je suppose que les salariés adhérents chez AVES ont participé a contrecarrer la loi sur le travail en manifestant leurs désaccord?


AVES :" les attaques de loup ne représentent qu’une infirme partie du problème quant au nombre total de moutons qui décèdent."

Les éleveurs sont des entrepreneurs qui tiennent compte dans leur gestion de cette mortalité et luttent pour la réduire au minimum. Le loup lui met en péril les élevages traditionnels à l’herbe, car en plus des victimes directes, comment anticiper les avortements , ou le refus des chaleurs, le tarissement du lait, ou la perte de poids... sans oublier la perte du capital génétique lorsque la cible est le reproducteur mâle, ou si le nombre de victimes est très important?

De plus, les éleveurs concernés par un certain nombre d'AOC et de Labels, doivent respecter un cahier des charges, qui devient chimérique du fait de la présence du loup: « obligation de pâturage, allaitement sous la mère,…. » 

La coop du Peccorino, en Italie fait le même constat: « 30% de pertes de production à cause du loup et la crainte de perdre l'AOC ». « Idem en Lozère pour la fromagerie le Fédou, mais également pour l'IGP agneau de Lozère ELOVEL, ou encore pour la coop de « L'agneau de Sisteron » qui n'arrive plus à satisfaire la demande. Idem pour le roquefort.




AVES : « la présence du loup ou non est un bon indicateur d’une bonne et belle biodiversité ».

Ça c'est ce qu'on appelle de la propagande idéologique :
Selon l'ONCFS, "Opportuniste, le loup est un très mauvais indicateur de la biodiversité."

Par contre le pastoralisme lui est un excellent indicateur d'une "bonne et belle biodiversité"
En France, 84 % des surfaces classées en " haute valeur naturelle " correspondent à des zones d'élevage en plein air. CNRS

la disparition des systèmes traditionnels de pâturage tend à s’accompagner de pertes importantes de biodiversité. » FAO 

le rapport du Plan des Natioins Unies pour l'Environnement:
Vante les bienfaits du pastoralisme: « le pastoralisme - la production extensive de bétail dans les pâturages - offre d'énormesavantages à l'humanité et devrait être considéré comme un élément majeur de la transition mondiale vers une économie verte »/…./
constate que : « le pastoralisme durable dans les écosystèmes de grands pâturages libres / …/ préserve la fertilité des terres et le carbone présent dans sol, et contribue à la régulation de l'eau et à la conservation de la biodiversité. Les autres avantages qu'il présente se trouvent sous la forme de produits alimentaires de grande valeur.»
Ajoute : « qu'est important, l'autonomisation des éleveurs à travers le partage des connaissances et le respect de leur consentement préalable, libre et éclairé. »publié le 9/03/2015



AVES : « la question est de savoir ce que l’on veut ou pas »

  Le problème reste insoluble. Certaines régions, pourront-elles être épargnées par le fléau?

Voici ce que disent, dans le cadre de l’ « Initiative pour la conservation des grands carnivores en Europe » (septembre 1997), le WWF( fond mondial pour le sauvage), LCIE,(Institut pour les grands carnivores en Europe), l'UICN,(Union Internationale Conservation de la Nature) :
« Dans les zones ou évolueront les grands prédateurs, il faut de fortes restrictions à l'élevage... »
« Dans les territoires inadaptés à sa présence: Secteurs du centre et de l’ouest de la France, particulièrement axés sur l’élevage intensif  où sa présence sera inappropriée. /…/ renforcement du prélèvement rendant le loup inapte à son installation /…/.! »

Reste à savoir :
1 - dans quelle zone se situera la Nièvre ?
2 – quelle sera la solidarité des éleveurs des zones inadaptées envers les éleveurs condamnés sur l'autel du loup
3 – qu'elle est le véritable nombre de victimes causés par le loup ? Officiellement 9068 en 2015. Les travaux de référence permettent d’évaluer qu’il y a une bête manquante pour 2 bêtes indemnisées. 

Merci AVES France, on sait au moins ce que vous vous voulez, à n'importe quel prix, en censurant systématiquement tout rétablisement de la vérité et sans aucune once de déontologie.

mardi 3 mai 2016

LE CANADA VOLE AU SECOURS DES ÉLEVEURS DE FROMAGE DE BREBIS AOP

Appellation d'Origine Protégée. L'Europe fait de l'humour noir.

L'Europe, dans sa grande mansuétude, reconnaissant que la réintroduction des loups et des Ours dans les zones d'élevage, met en péril l’élevage Ovin en général, mais aussi les fromages AOP au lait de brebis, vient d'autoriser le Canada à reproduire outre Atlantique, de l’Ossau Iraty des Pays-Basque et du Béarn et ce malgré la protection géographique dont bénéficie ces productions typiquement Nationale.
chasse aux loups au
Canada

On peut y voir une manière plutôt cavalière de prévenir la disparition de ces produits par des normes et astreintes qui étouffent les petits producteurs en les faisant fabriquer au Canada ou les éleveurs ne s'emmerdent pas avec nos normes et leurs loups.


Une fois de plus, l’Union Européenne abandonne ses paysans pour obtenir d’hypothétiques avantages pour ses multinationales des services. Un marché de 50 000 tonnes de viande bovine et 75 000 tonnes de viande porcine s’ouvre en Europe pour l’agro-business canadien. Ces importations massives ont de quoi mettre définitivement à terre des dizaines de milliers de paysans européens, alors que ces productions sont déjà en crise.

L'ARTICLE DE JOSÉ BOVÉ ICI : https://blogs.mediapart.fr/jose-bove/blog/020516/accord-de-libre-echange-avec-le-canada-l-union-europeenne-sacrifie-ses-fromages


Libre-échange: l’accord avec le Canada fait un grand bond en avant : https://www.mediapart.fr/journal/economie/010316/libre-echange-l-accord-avec-le-canada-fait-un-grand-bond-en-avant

L'ACCORD RÉSUMÉ EN ANGLAIS. UNE BONNE PARTIE PORTE SUR L'AGRICULTURE. C'EST LE PLUS LISIBLE

2 - L'ACCORD COMPLET. ILLISIBLE. 1598 PAGES

AUX ÉLEVEURS, AGRICULTEURS ET À LEURS ORGANISATIONS  DE S'EN EMPARER


SOURCE : COMMISSION EUROPÉENNE