BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

jeudi 2 juin 2016

LOUP, FERUS COMMUNIQUE AVEC UN PORTE PAROLE CAPABLE D'INVENTER N'IMPORTE QUOI POUR SOUTENIR SON IDÉOLOGIE

François Moutou VÉTÉRINAIRE ADMINISTRATEUR DE FÉRUS.

"Saviez-vous que chaque année en France..Les brebis de réforme sont achetées aux éleveurs pour acquérir des agnelles de renouvellement. Ces vieilles brebis sont envoyées directement à l’équarrissage. Leur chiffre est de l’ordre d’un demi-million par an" cf férus/gazette des gds prédateurs n° 54 (novembre 2014), par François Moutou, docteur vétérinaire.

Faux : les brebis de réformes passent toutes par le circuit boucherie ou alimentation animale. Pour être incinéré un animal doit être mort.
L'état ne subventionne absolument pas le remplacement des animaux de réforme.

"Il ressort des éléments qui viennent d’être rapportés que la filière ovine doit faire face à des priorités autrement plus importantes que la présence du loup. Il serait donc regrettable et mal venu de cacher ces urgences derrière le loup et les grands prédateurs en général. Le contribuable pourrait ne pas comprendre" Chapron, Moutou, Boitani.

Mais si M. Moutou, le contribuable comprend très bien: si une filière a des difficultés, lui en rajouter n'est pas très bon pour sa pérennité. Cependant, la branche de cette filière qui subit la prédation est celle qui se porte le mieux et que les dégâts du aux retour des loups dans les zones d'élevages sont en train de fragiliser:
"L’agneau de Sisteron se porte bien. L’heure est donc à la réflexion pour les coopératives qui devront trouver des solutions pour remonter l’offre d’agneaux, ce qui revient à trouver de nouveaux éleveurs." cf coop Sisteron.

Idem en Lozère pour la fromagerie le Fédou, mais également pour l'IGP agneau de Lozère ELOVEL qui subit 25% à 30% de pertes de production, au même titre que l'ensemble des agneaux labellisés ou des productions fromagères dans les régions impactées par le loup.

Le loup est désormais en Aveyron et impacte les producteurs du Roquefort; fleuron des produits à "haute valeur ajoutée" dans l'image de la France!
Il menace les A.O.C. dont le cahier des charges exige une obligation de pâturage, comme en Italie et en Espagne.

M. Moutou, les éleveurs et bergers n'ont pas besoins de vos conseils orientés pour stigmatiser une minorité qui se déplace dans les zones les mieux conservées de notre planète. Vous pouvez les réserver à ceux qui ont intérêt à voir disparaître les petits éleveurs et qui trouvent en vous un porte parole de choix, à défaut d’être convaincant.


Férus a eu la mauvaise idée, mais quand ont ils eu une bonne idée? de publier votre "ode au retour du loup". Les réseaux sociaux ont tranché " François Moutou n'est plus à une ânerie prés ..."









1 commentaire:

  1. Excellent article sur un sujet assez emblématique de l'état de notre société . Des individus
    "hors sol" du monde rural ,s'arrogent le droit de juger et de décider pour des personnes qui vivent une réalité loin d'une nature mythifié et pour le coup mystifié !Le loup est un animal magnifique !OK,mais il n'est pas le seul et personnellement ,je préfère les chevaux et je suis fasciné quand je peux apercevoir des chevaux de traits au travail .Bonne continuation .

    RépondreSupprimer

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer en tant qu'anonyme. Merci de mettre un pseudo en cas de conversation suivie.