BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)


Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

dimanche 18 décembre 2016

LOUP, EN ALLEMAGNE COMME AILLEURS

En attendant le compte rendu du séjour de Bruno Lecomte accompagné de Laurent Garde en Allemagne, voici un avant gout de ce qui se passe au pays des teutons. Le problème du loup est identique dans tous les pays, quoiqu'en disent les écologistes Français champion de la désinformation.

Le 23 novembre 2016 à Uthmöden en Saxe-Anhalt
texte original : http://www.volksstimme.de/lokal/haldensleben/wolfsangriff-schafherde-erneut-angegriffen

Torsten et Christian Kruse n’en croient pas leurs yeux quand ils se retrouvent face au cadavre d’un mouton déchiqueté. Les deux bergers d’Uthmöden ont deux troupeaux de chacun 600 moutons de la race Suffolk. Pour les protéger des loups, les deux compères ont trois chiens de bergers du Caucase dans un pré entouré d’une clôture de 1,20m de haut et équipé d’un GPS et d’une caméra.

L’attaque de lundi est la troisième cette année“, explique Thorsten énervé. Une fois en mars et maintenant deux fois en novembre. Le loup, selon lui, est venu attaquer son troupeau. Pour le premier cas, c’est prouvé. Cette fois, en plus du mouton déchiqueté, il a aussi perdu un de ses chiens de berger du Caucase, probablement piétiné par les brebis affolées.

Après la dernière attaque, le berger avait aménagé sa clôture passant de 90cm à 1,20 m et il l'avait également équipée d’un système GPS et d’une caméra. Grâce à cela, il reçoit un SMS quand la clôture tombe et aussi des images. „Comme cela, j'étais plus tranquille“, explique Kruse. La clôture n’est pas tombée mais une photo a été prise!

Ils sont passés chaque fois par-dessus, raconte Kruse. „Cette fois, cela a coûte la vie à une jeune brebis. Elle nous aurait produit 14 agneaux, ce sont 1800 euros de perdu“.
Le berger fait le compte de ses pertes. Après l’attaque du 8 novembre, le mouton retrouvé n’avait plus que la tête, la colonne vertébrale et les membres. Le reste avait disparu.

Trois autres animaux ont été attaqués dont deux gravement blessés qu’il a fallu les abattre. L'autre a survécu à l’attaque avec de lourdes blessures. „Le loup s’est vraisemblablement agrippé à la cuisse et l’a dépecée“, pense le berger.

Pourtant le berger Kruse insiste: „Nous n’avons rien contre les loups!“ Malgré tous il voit son existence compromise. Il dispose sur trois ans d'une somme de 15 000 euros pour le dédommagement et la prévention. Une fois la somme utilisée il ne recevra plus rien.
photo wolksstimme


Des environnementalistes moins bornés que nos fondamentalistes Français.
Andreas Berbig, délégué à la protection du loup en Pays de Saxe, connaît bien ce problème. „Le problème des bergers est connu et on en discute“, explique-t-il. Berbig sait aussi qu’il y a eu neuf cas d’attaque par le loup dans la Börde et dix dans le canton d’Altmahr Salzwedel, „là où se trouve le pré des habitants d'Uthmöden“.

Le fait qu’un loup soit la cause de l’attaque en mars sur le troupeau de Kruse a été prouvé génétiquement. Pour les deux attaques de novembres, on attend encore les résultats. Selon Berbig, il n’est pas à exclure qu’il s’agisse de loups.

Dans la région, on parle de 39 cas d’attaque par le loup. Berbig conseille à toutes les personnes ayant des animaux domestiques de suivre les instructions de protection. Il s’agit, selon lui, d’une clôture électrifiée, d’une étable pour la nuit.

Le fait que le loup ai sauté par-dessus la clôture chez Kruse, s’explique, selon Berbig, par le fait que les animaux sont capables d’apprendre. Lorsqu’ils sautent, les loups ne sont pas en contact avec la terre et n’ont donc alors aucun choc électrique.


Quelle belle leçon d'humilité face aux écologistes Français, intransigeant et niant toute réalité:

LOUP, LA CONFÉRENCE DU POINT DE NON RETOUR, PAR PIERRE RIGAUX,

LOUP, QUAND LA VÉRITÉ S'IMPOSE, SES DÉFENSEURS FONT LE DOS ROND.

LOUP, L’INCROYABLE AVEUGLEMENT ECOLOGISTE


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer par le biais du formulaire de contact en précisant à quel article s adresse le message. Depuis la supression des commentaires anonymes, la haine et la diffamation ont totalement disparues du blog.