BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

dimanche 30 juillet 2017

LOUP, COMMENT OSEZ VOUS NOUS IMPOSER ÇA?

Qui sont ils ceux qui osent nous imposer cette vie ?
Qui sont ils eux qui ne subiront jamais l'ombre d'une contrainte physique, morale financière ou psychologique?
Qui sont ils ceux qui, sans jamais lever le petit doigt,  nous insultent, nous rabaissent, nous vilipende?Qui sont ils ceux qui sont incapable de comprendre la fureur de ces prédateurs obligé de vivre contre nature loin du milieu sauvage qui leur conviendrait?
Qui sont ils ceux qui envisagent de nous délocaliser pour assouvir leurs fantasmes?

PARC NATIONAL DU MERCANTOUR - Alpes-Maritimes (06) - BEUIL :
Sur le même troupeau ovins protégé par 10 Chiens de Protection.
Juillet 2017 : Ce week-end, un deuxième chien Patou tué par les loups sur le même alpage qu'en 2016 (Voir Photo ci-dessous).







Juillet 2016 : 1 chien Patou tué par une meute d'environ 8 loups.
Juillet 2015 : un arbre a sauvé Dominique Denimal, le berger. Il a failli sauter une falaise poussé par ses brebis coursées par les loups lors d'une attaque en pleine journée malgré sa présence et celle de 10 chiens de protection !
Des chiens de protections (Patous, Bergers d'Anatolie, ...) qui créent des conflits d'usage avec les randonneurs et les touristes et les éleveurs et bergers se retrouvent en Gendarmerie et au Tribunal.
Aujourd'hui, les chiens de protection ne dorment plus la nuit, ni le jour pour protéger les troupeaux des attaques de loups à répétition car les meutes sont de plus en plus nombreuses et importantes en Région PACA. Ces chiens deviennent de véritables chiens de combat après plusieurs sutures dues au morsures des loups. Soient il capitulent et se soumettent à la meute, soit ils deviennent ingérables et pourrissent la vie de tous les usagers de la montagne, y compris les éleveurs et bergers qui sont chez eux et qui partagent le territoire.
Les attaques de jour ont lieu en présence du berger et/ou de l'éleveur et des chiens.
Les moyens de protection (clôtures, chiens, etc...) disponibles sont mis en places mais ne fonctionnent plus. Au mieux, ils minimisent le nombre de victimes.









La coexistence avec les loups n'était pas possible sauf peut etre à ce que les ruraux retournent à l’ère du moyen age ; elle est devenue intenable en France comme en Italie, Espagne, Allemagne, Suisse, etc.

LOUP, A L'ÉTRANGER COMMENT SE PASSE LA COHABITATION?


Ce n'est pas le loup mais bien les écologistes obtus, vaniteux, privés de libre arbitre, sectaires... qui devront rendre des comptes pour avoir sacrifié sans état d’âme les derniers représentants d'une pratique agricole vieille de plus de 6000 ans.  Une pratique qui a façonné tous les paysages que nous aimons et qui a enrichi la biodiversité contrairement à ce que fera le retour du tout sauvage. Ce sont bien les écologistes qui sont arriérés et non pas les ruraux comme ils se plaisent à l'affirmer.
Qui sont ils ceux qui se croient le peuple élus pour sauver la planète, alors qu'ils ont simplement un des bras armé du capitalisme.
https://blogs.mediapart.fr/jean-marc-b/blog/080617/comment-les-riches-ont-faconne-et-neutralise-le-mouvement-ecolo-grand-public

2 commentaires:

  1. Justement, on peut concevoir qu'une pratique vieille de 6000 ans puisse être reconsidérée!Quand au fameux argument de "l'indigène" victime des écolos intégristes,il semble nécessaire de rappeler que les "indigènes" ont toujours vécus en harmonie avec la faune et la flore locale et ce, sur tous les continent! a commencer par nos propres ancêtres Celtes, qui avait un réel respect pour le loup! Le problème c'est notre incapacité à vivre en harmonie et coexister avec d'autre espèces, sitôt qu'elles nous dérangent; ils faut les éliminer! OUI la population de loups doit être régulée, mais pour vous, 10 loups seraient encore 10 loups de trop!On s'alarme beaucoup plus dans ce pays pour les loups que pour le scandale de l'utilisation de l'eau potable afin de créer de la neige artificielle! D'ici deux décennies, l'eau potable sera de l'or en barre et on aura épuisé nos ressources pour continuer à servir les lobbys du tourisme de masse!Vos moutons pourrons (peut-être) évoluer encore en milieu montagnard mais à la condition de ne pas être trop nombreux; parce qu'alors nos espaces naturels ne seront plus rien d'autre que des aires de loisirs, des terrains de sport, de vastes center-parcs!...et bien sûr, il n'y aura plus de loups!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vos remarques sont intéressantes mais malheureusement elles semblent orientées par ce qui caractérise le mouvement évangéliste sauveur de la planète.
      Pourquoi remettre en question une pratique vielle de 6000 ans qui n'impacte ni la nature, ni le climat, ni la qualité de l'eau etc etc, quand on est écologiste?
      « le pastoralisme - la production extensive de bétail dans les pâturages - offre d'énormes avantages à l'humanité et devrait être considéré comme un élément majeur de la transition mondiale vers une économie verte » (PNUE 2015)
      A propos des indigènes le WWF en délocalise, torture, viole, tue sous prétexte de sauvegarde de la biodiversité.
      http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2014/10/world-wide-fund-la-face-cachee-du-fond.html
      Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
      évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
      grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry) (C'est la phrase qui trône sur l'entête de mon blog)
      Les Celtes qui avait du respect pour le loup n''étaient pas les éleveurs et bergers mais les guerriers qui se servaient de cette image pour appliquer leurs dominations. De nombreux mouvements extrémistes prennent le loup comme emblème.
      Quand à notre capacité à nous bergers et éleveurs traditionnels à vivre en harmonie avec la nature, elle n'est plus à prouver.
      En France, 84 % des surfaces classées en " haute valeur naturelle " correspondent à des zones d'élevage en plein air (CNRS). Le pastoralisme est vital pour conserver les grandes zones d’habitat naturel et semi naturel. Ce faisant l’abandon du pastoralisme constitue une menace pour la biodiversité.(UICN) http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2014/01/limpact-dramatique-de-la-disparition-du.html

      Quand à l'importance du loup dans les zones d'élevage de pays à forte densité humaine elle est discutable : A propos du loup taxé d’«espèce parapluie», de «clé de voûte de la biodiversité», d’«indicateur de la qualité ou de l’intégrité d’un habitat» et autres idées reçues qu’ils ont inspirées eux-mêmes, les auteurs (Luigi Boitani président de l'Institut pour les grands carnivores en Europe et David Mech promoteur de la réintroduction du loup à Yellowstone) , constatent ceci : «Les loups ne méritent pas de tels labels. Si ceux-ci ont été de formidables moyens pour déclencher les émotions, obtenir et réunir rapidement des soutiens au rétablissement des loups, il nous faut prendre conscience que ce furent là des raccourcis pour vendre un produit, plutôt que de bonnes bases scientifiques.» et d'ajouter : «Le loup devra être contrôlé partout où il revient. Dans la plupart des cas, le contrôle direct par destruction est habituellement l’unique voie possible.» Behavior, Ecology and Conservation, publié en 2005

      A propos de l'eau potable, voici ce que dit le Plan des nations Unies pour l'Environnement : le pastoralisme durable dans les écosystèmes de grands pâturages libres / …/ préserve la fertilité des terres et le carbone présent dans sol, et contribue à la régulation de l'eau et à la conservation de la biodiversité.

      Actuellement si l'on vous écoute, Nous sommes donc nous les bergers rétrogrades, les seuls garant de la biodiversité dans nos montagnes. Le parc du Mercantour compte à lui seul 9 stations de skis!

      Supprimer

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer en tant qu'anonyme. Merci de mettre un pseudo en cas de conversation suivie.