BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

jeudi 14 septembre 2017

UN GRAND BERGER NOUS A QUITTÉ.

Philippe Lemoine,
Yeti 05, nous à quitté aujourd’hui victime d'un accident de voiture.... Ces derniers temps, il vivait très mal cette pression constante exercée par le retour des prédateurs et la vindicte des écologistes qui n'hésitaient pas à le fustiger.

Le monde de l’élevage et la profession des bergers perdent un homme qui a toujours lutté pour la préservation du pastoralisme dans nos montagnes.
Nous perdons un berger au sens noble du terme. Un berger qui a toujours fait l’unanimité de ses patrons et j'en suis sûr, s'ils pouvaient parler, des animaux dont il avait la charge.

photo Philippe Lemoine


  Que ce soit ses brebis, ses chiens, son pitre d'âne ou la faune sauvage qu'il côtoyait avec respect et dont il nous envoyait régulièrement des images, car prendre des photos était son passe temps préféré... ; ou qu'il fut, il avait toujours une pensée pour ses amis à quatre pattes à partager avec nous.


photo Philippe Lemoine pendant la garde
Philippe s'est investi corps et âme dans la lutte pour rétablir la vérité sur ce qui se passe réellement dans nos alpages.  Il va nous manquer. Dés aujourd'hui un immense vide va se faire sentir. La communication, qui est loin d’être le fer de lance de notre profession, se trouve amputée d'une de ses principales sources.

Jamais nous ne te remercierons assez pour tout ce que tu nous a apporté sans contrepartie et en toute simplicité. La raison d’être de ce blog, je te la dois. Je vais essayer de continuer, pour toi, pour ceux qui souffrent de cette situation... pour que vive en nous la mémoire d'un homme simple et au combien estimé.

Nombreux sont ceux qui se joignent à moi pour te rendre hommage.



Hommage en vidéo avec ses photos

Nous pensons aussi à ta famille, à ta mère et à ton frère en Bretagne dont tu nous parlais souvent.


Ceux qui veulent lui rendre hommage par un petit mot peuvent le faire en cliquant ici

12 commentaires:

  1. pas de mots , beaucoup de tristesse ,tu vas me manquer mon ami

    RépondreSupprimer
  2. Philippe nous avons souvent échangés toujours sur le même sujet . Tu étais très averti et toujours de bon conseil . merci pour ton investissement à la cause de tes collègues éleveurs et bergers.Nous continuons ton combat . Toute mes condoléances à sa familles ,repose en paix mon amie

    RépondreSupprimer
  3. Immense respect.Soutien à sa famille et se proches. QUE SON COMBAT NE RESTE PAS VAIN...

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. Salut Philippe, la haut, pas de loups, juste des étoiles.

    RépondreSupprimer
  6. Reposes en paix berger,
    Merci pour tout ce que tu as fait,
    Merci pour ton investissement,
    maintenant ici bas ton combat doit continuer ������������

    RépondreSupprimer
  7. Je viens d'apprendre avec tristesse et incompréhension la perte d'un ami d'un berger passionné par son métier et sa montagne de Ceuse , j'ai eu la chance de le rencontrer 2007 à Ceuse ,je ne l'oublierai jamais ....
    JL Marseille

    RépondreSupprimer
  8. Dans le monde des éleveurs et des bergers, Philippe Lemoine était reconnu pour ses compétences de berger, de photographe amateur, un homme sensible, plein de poésie.
    >

    Un tendre qui jugeait la prédation insupportable et c'était engagé avec force et conviction dans le combat qui consistait à nous informer tous, avec objectivité sur la problématique du loup et l'actualité. Il y passait beaucoup de temps et d'énergie, je ne sais pas comment je vais faire à l 'avenir, sans lui, pour vous informer au quotidien. Il nous manque déjà cruellement. Philippe c'était un combattant avec ses armes, son arme, la communication , il s'est battu pour un métier qu'il aimait, pour le Pastoralisme et les brebis une de ses raisons de vivre.

    Merci Philippe, nous sommes heureux maintenant de t'avoir si souvent remercié de ton vivant pour ton action, ton décès cette nuit nous enlève un membre important de ce combat mais nous continuons, pour nous, pour toi, pour la vie de nos brebis. Sincères condoléances à la famille et aux proches Association des Eleveurs et Bergers du Vercors

    RépondreSupprimer
  9. Philippe... de là-haut tu veilleras sur nos troupeaux et sur nous (eleveurs/bergers)... en ton hommage nous lutterons contre le loup... pour toi et tout ce que tu as déjà fait... condoléances a ta famille

    RépondreSupprimer
  10. UN GRAND BERGER ... ET UN GRAND HOMME.

    A notre ami à tous,
    Tes mails ponctuaient nos journées. Nous allons tous les guetter un long moment.
    Tes petits "tchats" en privé vont nous manquer terriblement.
    Nous sommes abasourdis, n'arrivant pas à croire que tu sois parti.
    Nos émotions sont à vif et un vide inexorable commence à se faire sentir.

    Ta neutralité, ton intégrité et ta modestie dans cette lutte ont toujours été exemplaires.
    Tu seras toujours dans nos pensées Philippe, tant que les bergers, les éleveurs et le pastoralisme souffrent des loups.
    Lynda

    RépondreSupprimer
  11. On ne verra plus tes photos du jour, les paysages et le brushing de tes chiens, les brebis, l'âne, les infos que tu nous donnais avec beaucoup d'humour.
    Tôt ce matin, tu nous a quittés sur une route départementale, à Veynes.
    De tous les combats pour défendre le pastoralisme, le seul véritable élevage, tu as affronté les loups sur ton estive et lutté contre le prédateur au côté des éleveurs. Tu connaissais tout du métier de berger, de la nature avec laquelle tu négociais sans cesse... Tu étais sensible et cultivé.
    Il fait très froid aujourd'hui...
    Philippe, tu vas nous manquer. On continuera en pensant à toi.
    Repose en paix

    Françoise

    RépondreSupprimer
  12. Que de belles paroles, que je partage avec vous. Philippe va nous manquer, et nous souhaitons que sa famille sache que nous partageons son deuil, et qu'elle peut compter sur nous si elle a besoin. Courage pour la suite, et Philippe, profite des meilleurs alpages... Tu nous manques déjà, et tes messages sont un cruel rappel de ton absence, ton depart si soudain nous laisse un vide bien triste...

    RépondreSupprimer

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer en tant qu'anonyme. Merci de mettre un pseudo en cas de conversation suivie.