BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

vendredi 29 juin 2018

LOUP OU PAS LOUP? L'INCROYABLE REVIREMENT DE L'ONCFS

Face à l'adversité, les éleveurs investi pour la défense du pastoralisme peuvent aujourd'hui se réjouir du communiqué de l'Oncfs : L'office reconnait la présence d'un loup d'origine balte en Margeride.....et annonce qu'il doit être éliminé, considérant la faible probabilité d'un retour naturel !!!

1) l'Office reconnait un possible lâché de loup. Ce dont nous n'avons jamais douté. 
2) l'office reconnait la présence de loup de lignée balte, ce que nos analyses avaient déjà mis en évidence à plusieurs reprises depuis plusieurs mois, implicitement c'est la reconnaissance de nos analyses.
3) l'Office détermine que du fait de l'origine il y a peu de probabilité que le retour soit naturel. Il doit donc en être de même pour tous les loups d'origine russe ou balte.
4) l'Office reconnait devoir éliminer les loups qui ne sont pas arrivés " naturellement ".


Grace à l'engagement de beaucoup d'éleveurs, de bergers, et des associations envers et contre tous les sceptiques, méfiants, frileux et autres partisans du politiquement servile,  ces avancées significatives ont été possible. Mais que le chemin est encore long! Nous allons continuer cette lutte dans les labos, les tribunaux et aussi dans les médias. Sans oublier d'être sur le terrain aux côtés des éleveurs impactés tout en travaillant sur nos exploitation pour que vive le pastoralisme.

Dessin d' Alain Ben Chretien


Il est évident que nombre d'escrologistes doivent serrer les fesses


Les aveux de l'ONCFS 
La mauvaise foi de l'ONCFS sous les projecteurs dans un communiqué de la FNDP


lundi 25 juin 2018

FÉDÉRATION NATIONALE DE DÉFENSE DU PASTORALISME


Ce 24 juin 2018 lors de la transhumance de 2506 brebis au Mont Lozère, des représentants des différents massifs français se sont rassemblés pour annoncer la création de la

fédération nationale de défense du pastoralisme.

C'est sur ce lieu symbolique, cœur de la résistance, dans une région classée au patrimoine mondial de l'Unesco et devant 4 000 personnes, que des éleveurs, des bergers, des scientifiques, des élus et des personnes issues de l'ensemble de la société civile venant  des Vosges, des Alpes, des Pyrénées et du Massif Central, ont  à l'unisson, et sous les applaudissements, exprimé le besoin de se regrouper pour créer une force indispensable à la sauvegarde du pastoralisme. 

Les fondateurs de la Fédération ont affirmé la détermination des territoires à stopper le massacre des troupeaux domestiques par les grands prédateurs (loups, ours) réimplantés de force, qui menacent l'avenir des élevages. Il en va du maintien du tissu rural, social et économique, et de la sauvegarde d'une culture pastorale, pour laquelle un nombreux public se déplace chaque année. 

C'est grâce à des pratiques d'élevage de plein air, respectueuses de l'environnement que nous pouvons répondre à l'attente des consommateurs, qui souhaitent de plus en plus une alimentation de qualité. 
Les diverses interventions ont aussi démontré à plusieurs reprises le rôle négatif indirect des grands prédateurs sur la biodiversité.

Les membres de la Fédération Nationale de Défense du Pastoralisme ont à cœur d'expliquer le métier d'éleveur afin de recréer du lien entre les populations rurale et urbaine, permettant ainsi une meilleure compréhension de la réalité vécue par le monde rural et par les éleveurs en particulier. 


Pour avancer dans ce combat, La Fédération poursuivra sa mission, déjà entamée, de

défense du pastoralisme et de l'élevage de plein air

 à travers des actions juridiques, scientifiques, médiatiques et politiques.