BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

dimanche 23 juin 2013

LE LOUP, UN ANIMAL MERVEILLEUX



en gras ce que les écolos oublient de dire aux écoliers quand ils font leur propagande.
Propagande digne de certaines pratiques des pages noires de l'histoire,
ou l'endoctrinement des populations débutait dés le plus
 jeune age, *car les enfants sont malléables*

*extrait d'une phrase utilisée par un intervenant sur le loup dans les écoles de nos jours!

en jaune, mes réflexions personnelles

«Il y a une hiérarchie dans la meute en captivité comme en pleine nature, explique Marc. A l’époque du rut au mois de mars, il y a au sein de la meute des bagarres sévères, les vainqueurs vont composer le couple dominant (appelé alpha), vient ensuite l’animal béta jusqu’au dernier, l’omega. C’est sur lui que va se déverser le trop plein d’agressivité des autres…



extrait du blog http://mathieuerny.unblog.fr/2013/08/24/le-loup-est-un-loup-pour-le-loup/
"C’est assez drôle de voir comment depuis des années on présente le loup comme un symbole de liberté tout en nous faisant savoir qu’il n’y a pas plus tyrannique et castrateur qu’une meute de loup". cela aurait il à voir avec la conception de la société que nous proposent les écologistes?


Un loup a besoin en moyenne de consommer chaque jour 17% de son poids en viande, soit 4 à 5 kg pour un loup européen. Et il n’hésite pas à consommer des fruits, sources de vitamines, et de l’herbe utilisée surtout comme purgatif.( dixit le site de l'état consacré au loup)Soit pour 250 loups fin 2011, 1 tonne de biodiversité par jour, sans compter les restes non consommés, soit entre 2 et 3 tonnes de biodiversité détruite chaque jour! A titre de comparaison . A voir cette vidéo sur la réintroduction des loups a yellostonne  Vous pourrez y constater que les restes sont conséquents et que le loup est une calaminté pour la biiodiversité!   En 2010, la population adulte (âgée de 18 ans et plus) consomme en moyenne
390 g/semaine (55 g/jour) de viande de boucherie.! 


Le loup prélèvera plus facilement des espèces dont les capacités de défense et de fuite sont limitées comme le mouflon dans la neige. 


Le loup gris aime particulièrement le Cerf élaphe, Chevreuil, Chamois et Isard, Mouflon, Bouquetin, plus rarement le jeune sanglier qui n'est pas une proie facile comme le prouve cette vidéo . Encore un revers pour ceux qui affirme que le loup pourra réguler la population de sanglier
 le loup, comme tous les prédateurs, frappe toujours le maillon faible de la chaîne alimentaire ; c’est pour ça que quelque soit le nombre d'ongulés sauvages, le loup préfère toujours les brebis, les chèvres, les chevaux et les bovins (quand ce ne sont pas les chiens)."
 Il s’attaque de préférence aux individus jeunes, âgés, malades ou les individus qui sont un peu gênés dans la neige pour se déplacer, les femelles en fin de gestation payent un lourd tribut et il sait aussi s’attaquer aux animaux en pleine santé. Donc exit l'endoctrinement selon lequel le loup ne mange que des proies malades ou âgées!


Il peut arriver qu'un loup vive seul -- exclu de la meute -- malade ou bien repoussé par le couple alpha.La place de loup oméga s'avère donc plus sécurisante car elle est garantit, à l'inverse de celle du loup exclu.


Bien que les loups ne chassent en général que le nombre de proies qui leur est nécessaire pour survivre,on observe dans certaines conditions un phénomène de surchasse appelé "surplus killing" ou "over-killing". C’est notamment le cas des hivers très enneigés pendant lesquels les ongulés ont du mal à s’échapper, leurs pattes s’enfonçant dans la neige. La majorité des cas de surplus killing sont cependant observés sur des troupeaux domestiques. Ils s’expliquent par le comportement de chasse inné du loup qui tue chaque fois que c’est possible, son taux de réussite étant très faible, de l’ordre de 10 à 15%. Lorsqu’il se met en chasse, il en résulte toute une série de comportements jusqu’à la mise à mort. En montagne, ces pertes peuvent encore être aggravées par la topographie escarpée qui est alors un facteur d’augmentation du nombre de victimes pendant une attaque

En fait les écologistes savent depuis toujours que le loup tue plus qu'il ne faut et tue tous les animaux : extrait d'un article paru en 1824 :" "Ce sont surtout les bêtes à laine qui étaient la proie des loups, mais aussi les jeunes bêtes à cornes et les chevaux. Salaberry signalait cet aspect au ministre, en 1824 : "le bétail à laine et les chèvres sont les plus exposés à ses ravages ; les porcs , les ânes, même les génisses et les bouvillons jusqu'à l'âge de deux ans sont de sa partie. Le cheval le plus fougueux se laisse surprendre par l'adresse : le loup, appuyé sur son derrière , le saisit au museau pendant qu'il le flaire et, à force de le faire tourner, il parvient à l'abattre et à en faire sa proie". A la différence des ours , les loups égorgent toute une partie des troupeaux sans vrai motif alimentaire et il peut se trouver cinquante à soixante brebis mortes."
en savoir plus sur le loup de nos ancêtres

 L’espèce majoritaire du régime alimentaire d’un loup est en général l’espèce la plus abondante de la région, à condition que sa prédation ne soit pas trop dangereuse.


Dans certains cas un loup ou une meute peut se spécialiser sur une proie. Cette spécialisation est liée à plusieurs facteurs : le nombre d’individus de la meute, le chevauchement des habitats respectifs proie/prédateur, l’abondance et l’accessibilité des proies, la probabilité de rencontres avec la proie, la densité ou la biomasse relative d’une proie potentielle, la probabilité de succès de la chasse, le risque de blessure, la profitabilité de la proie, les conditions environnementales. (donc adieu le mythe du loup qui se nourrit d’espèces sauvage. Quand il a goutté aux proies faciles plus rien ne le fera dévier)


La reproduction est réservée au couple alpha (et parfois au mâle bêta) : il est le seul à s’accoupler et produire des louveteaux afin de limiter les besoins énergétiques de la meute tout en assurant son avenir. Pour empêcher les autres femelles de se reproduire, la femelle alpha devient très agressive et effectue ainsi une véritable castration psychologique des autres femelles dont l’œstrus est alors bloqué. Qu'elle belle vie sociétale que les écolos rêvent de mettre en pratique sur les humains: « On ne devrait pas rendre facile et trop avantageux d'avoir des enfants, ce qui pousse à la multiplication des individus inférieurs. Avoir des enfants devrait être un privilège et non un mérite.

(Expansion et nature, op. cit.)

Selon des associations écologistes et de défense des grands carnivores, le loup tue pour manger et ne fait pas souffrir ses proies. En voyant ces images, issues d'attaques certifiées loup, comment peut-on y croire ?




Vidéo montrant 2 loups dévorant un cerf- mulet vivant (soufre t'il?)

à part le cheval, tout les autres animaux sont encore vivant.Le veau en bas a droite a perdu toute l'èpaule et la jambe (mais rassurez vous il ne souffre pas). Certains ont du être euthanasiés, d'autres, comme la brebis en haut a gauche, qui a été soignée par les enfants de l'éleveur qui n'ont pas accepté de s'en séparer et qui vient de mettre bas un petit agneau n'a pas reçut la fameuse indemnité. Prime dont les défenseurs du loup à tout prix nous précisent que l'éleveur est très content des attaques de loup, voire même qu'ils les organisent : reportage sur canal + ici


L’entraînement des jeunes à l’automne est en revanche la cause d’une augmentation des dégâts sur les troupeaux, notamment des blessés. (qui ne souffrent toujours pas)


Bien que l’importance des pertes dues au loup dans les troupeaux domestiques soit encore parfois contestée par certains, la prédation sur le cheptel domestique est bien réelle. Aux victimes directes lors des attaques (morts ou blessés) s’ajoutent des pertes indirectes parfois plus importantes (dérochements, animaux perdus, stress entraînant des pertes de poids ou des avortements, arrêt de la lactation…). Le nombre d’attaques est variable en fonction des régions et des saisons. Elles sont évidemment plus nombreuses en été lorsque les troupeaux sont présents sur les alpages.

Quand aux prétendu "le loup n'attaque pas l'homme:  à part un loup enragé,
le loup n'attaque pas un homme en bonne santé*" (hé oui, pour Moriceau, récemment - si l'homme est faible on peut excuser le loup ..(?!) ce qui nous ramène aux extrémistes écolos de race supérieure qui souhaitent "contrôler les naissances des gens de qualité inférieure (peut être la population rurale qui doit laisser sa place aux loups), supprimer les débiles mentaux et les drogués,...... EN SAVOIR PLUS


Nos enfants, comme les vôtres certainement, nous les avons élevés hors de la contrainte des temps anciens, comme celle de garder le troupeau pour le protéger du loup pendant que les parents vaquent à leurs occupations agricoles. Ils se sont épanouis dans une nature accueillante et ont appris à la respecter. Aujourd'hui nos petits enfants sont confrontés à la réalité de l'horreur des charniers causé par le loup, alors que les enfants, à qui l'on enseigne les bienfaits du loup, ne doivent surtout pas voir de telles abominations en photos! Comment  éviter les conflits entre ces deux visions du problème? (extrait de Mon témoignage)



CE QU'ILS NE MONTRERONT JAMAIS


Les contradictions des écolos pros loups a n'importe quel prix!

Les écologistes arméniens en colère 
Cette initiative a été dénoncée par des écologistes arméniens. "On tue illégalement des mammifères qui servent de nourriture aux loups. Alors, ces derniers deviennent plus agressifs et viennent chercher de la nourriture dans des villages, en attaquant des chevaux, des vaches et des moutons", explique le « Fonds pour la protection de l'environnement ».

La face cachée des intégristes pros loup

5 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  2. Mi-thug mi-raisin30 mars 2014 à 22:07

    "Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog". Le mien critiquant l'essence de ce post, il risque de suivre le même chemin, je vais donc être directe. C'est quoi exactement cet amalgame de merde entre pro-loups et écologistes? Est-ce que vous êtes con ou vous ne pouvez tout simplement pas imaginer qu'il soit possible d'embrasser des convictions écologistes et d'être contre la ré-introduction du loup (c'est à dire y être OPPOSÉ, (et conscient qu'elle a été mal faite, mal gérée, encadrée, et que les individus présent actuellement sur le territoire français sont incapables de distinguer leur territoire et celui de l'homme)?
    Votre absence totale de nuancement est consternante, tout comme l'usage répété du terme "écolo" (où ici la terminaison en "o" à l'image de "gaucho", "coco", "prolo", n'a pas d'autre fonction qu'une connotation péjorative). Je m'excuse de renverser le prisme de votre esprit étriqué, mais il est possible de voter EELV et de et lutter contre le loup, comme beaucoup d'éleveurs (cas observé auprès d'une douzaine d'individus de ma connaissance dont deux au sein même de ma famille).
    S'il y a bien un intégriste ici, c'est vous, cher "OURAGAN", ou devrais-je dire, Pitoyable Flatulence.

    RépondreSupprimer
  3. Hé bien vous voila bien remonté, vous qui ne subissez aucune contrainte de la prédation. Vous qui vous permettez d'interpréter la suppression d'un commentaire.La certitude de détenir la vérité! Ce commentaire a été supprimé à la demande de son auteur qui a subit des pressions de la part des intégristes et a été oblige de changer de mail.
    Pour ce qui est de voter EELV, ça m'est arrivé dans le passé, mais ne m’arrivera plus. Un groupuscule qui condamne systématiquement les éleveurs et bergers dans la détresse en proclamant que nous sommes bien indemnisés, ou en manipulant les chiffres : https://workspaces.acrobat.com/app.html#d=*sBgkrdTyWOi30Bm*aEmtQ
    groupe n'hésitant pas à relayer les mensonges sur les chiens errants...
    Il est loin le temps ou j'étais au Larzac, puis a Malville, aujourd'hui, j'enterre mes animaux et ceux de mes voisins, seul, juste en recevant la vindicte des biens pensants qui m'accusent de na pas savoir protéger mes animaux et qui me promulguent de si nombreux conseils, eux qui savent tout, mais qui ne subissent aucune contrainte physique, morale, financière, psychologique... Les biens pensant comme vous, qui condamnent, l'esprit libre, alors que pour nous la vie ne seras désormais plus qu'un cauchemar dans l'attente du prochain massacre.
    Cependant je vous invite à lire les commentaires des écolos, (terme employé par les médias et les politique sans aucune arrière pensée de la part du bouseux que je suis) sur mon blog, pour vous rendre compte de la réalité de la fracture sociale, qui ne date pas d'hier. Cependant donc, votre commentaire est très cohérent, et reste isolé dans le lot de ceux qui écrivent hors de toute contrainte, alors que je vous réponds le fusil a coté de moi, l'oreille aux aguets, en regardant par la fenêtre, espérant que les parcs anti loup qui protègent mes chevaux, construits sans aucune aide, seront suffisamment efficace pour les protéger la nuit, espérant que demain ils rentreront de la pâture sains et sauf, espérant qu'un accident ou autre ne m’empêchera pas demain soir, d'aller les récupérer, espérant que nos chiens de protection n'iront pas mordre un randonneur....
    Pour conclure, .j'utiliserai la pensée de Gavino Leda:
    ""quelle est la différence entre un extrémiste qui défend ses idées* parce "qu'il culpabilise de s'apercevoir qu'il ignore sa condition de vie dans son rapport réel avec les choses qui la fondent et qui ne s'aperçoit pas qu'en somme il n'existe pas", et un extrémiste qui défend "sa vie en contact étroit avec la nature et pour qui il n'est pas loisible de se contredire et de la** contredire, car il en mourrait"!"

    Sans rancune et bonne nuit, faites de beaux rêves....

    RépondreSupprimer
  4. je reviens vers Mi-thug mi-raisin, a propos d"écolos" non péjoratif
    impossible de commenter sur "ecolo presse" systématiquement modéré comme il se doit du coté des verts!

    je reviens aussi a propos des cons qui ne peuvent pas embrasser des convictions écologistes.
    Je me chauffe au bois, je n'utilise ni engrais, ni pesticides, je me déplace très peu, je travaille beaucoup avec les chevaux, j'ai construit un digesteur qui transforme le fumier en gaz méthane, j'ai fait un impluvium pour parer en cas de sécheresse, je pratique le tri des ordures bien avant que ce n'en soit la mode, ma maison est isolé en laine de bois, je roule très peu, avec des véhicules à essence bien avant la prise de conscience des verts.....
    http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2013/04/mon-temoignage-propos-du-metier-de.html

    RépondreSupprimer
  5. EELV 05 condamne les exactions “d’une minorité d’éleveurs” envers la SAPN. "EELV condamne fortement les réactions violentes d’une minorité d’entre eux, soutenus hélas par quelques représentants syndicaux et politiques.”
    Accrochez vous, ces éleveurs ont déposés des carcasses de brebis et jeté des œufs sur la vitrine d'une association de défense du loup!
    Par contre félicitations aux faucheurs d'Ogm Ou aux envahisseurs de centrale.....
    Chacun voit midi a sa porte
    Vous comprenez que les éleveurs et bergers ne sont pas dans les petits papiers de EELV et votez pour eux, c'est condamner sans sursis les ruraux qui gênent les prédateurs par la seule action de vivre sur leurs terres qu'ils ont su protéger des exactions de notre société et de l'ensauvagement.
    http://federationdesacteursruraux.blogspot.fr/2013/11/eelv-05-pas-une-contradiction-pres.html
    A savoir que Bato a participé a la délocalisation des buschmen sous prétexte de biodiversité:
    http://federationdesacteursruraux.blogspot.fr/2013/06/batho-16-fois-pire-que-cahuzac-pour.html

    RépondreSupprimer

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer en tant qu'anonyme. Merci de mettre un pseudo en cas de conversation suivie.