BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)


Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

dimanche 22 juin 2014

LOUP, PRESSION? CHANTAGE? MANIPULATION?

Loup dans le Mercantour : Pressions, chantages et manipulations seraient au menu ce matin ????

Selon plusieurs informations les services de l'Etat mettent la pression aussi bien sur les éleveurs que sur l’information.

La pression sur les éleveurs ??
Il serait demandé à des éleveurs victimes de prédations de loups de ne pas bouger au risque de mettre en péril les projets en leur faveur envisagés notamment par le Parc National du Mercantour. Si cette information reçue par plusieurs témoignages téléphoniques se confirment, comment prendre au sérieux d'éventuelles actions positives en direction des éleveurs ? Voilà plus de 20 ans que les éleveurs attendent un geste sans rien faire, Dans le même temps ces éleveurs sont sollicités par les pouvoirs publics pour un dialogue individuels. Même méthode depuis 20 ans : diviser pour régner et peut-être aussi proposer quelques avantages financiers pour « forcer la main » ??




La censure de l'information ??
Selon certains journalistes, la presse locale serait soumise à une forme de censure de la part du directeur du Parc National du Mercantour qui entend maîtriser la communication concernant son Parc. Si ces faits se confirment, voilà une bien curieuse méthode qui ressemble fort à des pratiques dictatoriales. Notons toutefois que le règlement des Parcs Nationaux impose aux professionnels d'obtenir une autorisation préalable pour faire des photos au cœur des Parcs. Une législation qui n'est pas nouvelle permettant de cacher la vérité des massacres au cœur du Parc. Rappelons que les réseaux sociaux avec les photos des particuliers ne sont pas soumis à cette obligation et que tout le monde a le droit de savoir comme le parc a le devoir d'informer de la réalité des prédations de loups.
En attendant, des éleveurs des Alpes-Maritimes qui nous ont contacté se préparent à des actions fortes pour le début de la semaine en regrettant d'être « abandonné » par leurs syndicats qui semblent tétanisés face à la situation.

Jusqu'où ira la colère ?
Jusqu'où ira la colère des éleveurs et bergers qui voient tous les jours leurs bêtes massacrées sans pouvoir intervenir ? Il semble bien que les pouvoirs publics poursuivent les mêmes mauvaises méthodes de chantages et manipulations comme c'est le cas depuis plus de 20 ans. Ce n'est pas en demandant le calme et en appelant à la raison et au dialogue que la situation se calmera. C'est ce qui se fait depuis plus de 20 ans sans résultat. Il faut probablement des actes forts et concrets immédiatement tels que la destruction de loups au cœur même du Parc National. A défaut de le faire administrativement dès lundi, nous pouvons nous attendre à ce que des éleveurs s'en chargent personnellement avec toutes les conséquences des excès et débordements possibles.
Nous pouvons dire ce matin qu'il y a manifestement un problème de gestion de crise inadapté à la situation qui pourrait bien entraîner des débordements graves. Le dialogue est dépassé. Le chantage et la censure sont d'un autre âge.

Par : Louis Dollo

Photos : un éleveurs excédé par les attaques de son troupeau au cœur du Parc National du Mercantour a déposé les carcasses à une des portes du Parc. Jusqu'à quand le massacre se poursuivra-t-il dans ce parc ?

6 commentaires:

  1. On s'en fout franchement du pastoralisme si vous êtes pas contents changez de métier.....

    RépondreSupprimer
  2. si ça te plait pas change de blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. exactement!!!

      j'ai fait un petit tour pres du parc de Gila Wilderness, dans le sud du Nouveau Mexique, canton de Catron county. Il y a pres de 20 ans, le gouvernement, suivant les conseils des ministr es de l'ecologie, etc ont reintroduit le loup. Au debut, les cerfs etaient le plat du jour des loups. Petit a petit, la population des cerfs diminue et la population des loups augmente. Evidement, les loups attaquent le betails--des bovins. C'est le meme scenario qu'en France. Les ranchers se decouragent--ils vendent leurs terres a un prix ridicule, les chasseurs ne viennet plus car il n'y a pas de gros gibiers. Le petit village de Reserve, qui est le siege du canton et qui etait assez prospere pour un village de montagne--des petites entreprises, beaucoup de tourism, ete comme hiver est maintenant presque deserte. Les loups viennent roder a quelque pas du village--ils suivent les enfants qui marchent pour aller a l'arret de l'autobus qui les amenent a l'ecole.

      Avant l'introduction du loup,il y avait, je me souviens, des grands troupeaux de cerfs--j'ai vu un cerf.

      Maintenant, les bio diversity, les integristes, je crois la traduction, veulent introduire l'ours grizzly (je ne connais pas le mot en francais) un ours enorme, tres feroce--un ours de Yellowstone.

      Mais le plus beau, c'est le prix de la viande et de la nourriture--c'est incroyable.

      D'apres un jeune rancher, c'est the condos or the cows. Les condos ou les vaches.

      Merci aux integristes. Et si il n'y a pas, dans l'avenir, une solution, nous allons tous crever ensemble.

      Monique des Pyrenees

      Supprimer
  3. A propos du Gila:
    "The ranchers and hunters are in the minority even there but they have a stranglehold on the local, and to some degree, regional political infrastructure. More importantly they have managed to take control of the reintroduction program. In essance, they are killing the program slowly so that the feds will come to the conclusion that the program is a failure and cut funding. Of course, given the current state of federal administration under the “shrub”, this is not hard to do. Indeed, they are complicit."

    http://www.thewildlifenews.com/2007/11/21/entire-wolf-pack-of-rare-mexican-wolves-missing-in-gila-national-forest/

    L'article est de 2007, mais je suis sûr que ça n'a pas changé.
    Renseignez-vous un peu avant de colporter n'importe quelle ânerie.

    ap

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. " l'article est de 2007, mais je suis sur que ca n'a pas change"
      Donc que nous ne savez pas --moi par contre, moi je sais car j'y habite--

      C'est vous qui colporte les aneries et les mensonges.

      The ranchers are in the Majority-- Catron county economy is based on ranching and hunting.

      The ranchers are the local and the hunters. However, many hunters come from back east, meaning New York, New Jersey, Ohio, wealthy hunters who paid a very hefty fee for the privilege to hunt on private ground. Because the wolves destroyed so many herds of deer and cerfs, there are no more the large herds have dwindle to nothing. The hunters no longer come, thus the economy is suffering.

      The wolf population, however, is growing.

      The talk about the Gila wilderness, Do you know how large the Gila wilderness is? combine d'hectares? L'article de 2007 vous indique la grandeur de Gila?

      Mais c'est vous qui dite des aneries. Votre article est bon pour vous faire un bonnet d'ane.

      Monique des Pyrenees

      Supprimer
    2. la suite.
      Nous ne voulons pas des loups au Nouveau Mexique. We do not want wolves at close proximity to livestock. Period.

      A New Mexico judge dismissed a case with prejudice brought by WildEarth Guardians over the trapping of a wolf. Dismissed with prejudice means that the court has the inherent power to dismiss and action with prejudice if it is vexatious, brought in bad faith or when there has been a failure to prosecute it within a reasonable time.
      If you want more details, google the NM cattle growers' association. Scroll to opinion and judgement for trapping case, New Mexio wildlife news--," court strikes down lawsuit challenging trapping of wolf country.

      For better or worse, the wolf was killed in New Mexico. We do not want re introduction of wolves, grizzly and whatever the pseudo ecologists dream up.

      Monique des Pyrenees.

      Supprimer

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer par le biais du formulaire de contact en précisant à quel article s adresse le message. Depuis la supression des commentaires anonymes, la haine et la diffamation ont totalement disparues du blog.