BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

mardi 15 juillet 2014

LOUP, LA FINALITÉ SE PROFILE A L'HORIZON

L’ASPAS demande le retrait des troupeaux dans les Parcs - See more at: http://www.aspas-nature.org/9881/laspas-demande-le-retrait-des-troupeaux-dans-les-parcs-nationaux/#sthash.JNnACTzT.dpuf

Pour confirmer l'article "
LOUP, LA FACE CACHÉE DES PRÉDATEURS"

Voilà, les associations écologistes ne se cachent plus. Retirer les troupeaux des terres des éleveurs qui en sont propriétaires ou locataires pour satisfaire leurs fantasmes, sous prétexte qu' avec un sondage bidon, la population serait majoritairement favorable au loup.  
"justifier cela, ce n'est pas de l'écologie, c'est une aberration!"

Dans les sombres années de notre histoire, les populations des pires dictatures étaient favorables à l'éradication des minorités gênantes! 

Aux lecteurs et aux citoyens devant les urnes de prendre note et de choisir!

+D'ici peu paraîtra peut être une affiche dont le thème pourrait être le suivant:

"Les petits éleveurs extensifs et respectueux de leurs animaux sont notre malheur"
et
""Comment les éleveurs et bergers trichent"

On pourra surement y voir une photo d'enfants qui pourront visionner sur leurs tablettes :
"les parias de la société" un film à la gloire de l'écologie. Montrant des bergers pâturant sur leurs terres en locations ou en propriétés, proposant des produits de qualité, de proximité, sans engrais ni produits chimiques, mais gênant le développement des prédateurs, symboles de l'intolérance des écologistes envers les populations qui sont les seules à s'être investit dans la protection et le développement de la biodiversité en choisissant un mode de vie en accord avec la nature ! Il est donc inconcevable qu'une telle proposition à savoir "le retrait des troupeaux dans les Parcs " ou dans n'importe quelle autre région, puisse voir le jour!


18 commentaires:

  1. Les parcs nationaux représentent 0.1% du territoire français. Cela vous laisse donc 99.9% du territoire pour promener vos moutons.

    RépondreSupprimer
  2. Allez donc lire la charte du parc National des écrins et vous y trouverez en première lignes le pastoralisme.

    « L’activité pastorale est bien constitutive de la vocation du parc national »
    La zone dans laquelle a eu lieu l’effarouchement est classée en « montagne pastorale ». « Cela signifie que, en ces lieux, l’activité pastorale est bien constitutive de la vocation du parc national », estiment MM. Galtier et Pichoud. « En résumé, selon la charte, le pastoralisme participe à l’équilibre des milieux de ces alpages depuis des générations. La mission de préservation dont est responsable le parc national porte donc aussi sur certaines formes de pastoralisme. »

    Mais ça c'est de la démocratie, rien a voir avec la dictature écologique!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'erreur a été d'autoriser le pastoralisme dans les parcs nationaux, dès lors la faune et la flore sauvage étaient mises en danger par les extremistes et leurs tondeuses à pattes qui saccagent tout ! Ce n'est pas pour rien que les agriculteurs de plaine ne veulent pas du pastoralisme.

      Supprimer
    2. comme le confirme par exemple : le site « Science et Décision » du CNRS + Université d’Ivry propose une synthèse des connaissances scientifiques qui confirme cette analyse
      (http://documents.irevues.inist.fr/handle/2042/31155):
      « Les paysages qui abritent la plus forte biodiversité sont composés d'habitats semi-naturels. /…/ Les principaux types sont les prairies exploitées de façon extensive ou peu intensive, les vergers traditionnels, les zones boisées (haies, bosquets champêtres, berges boisées). /…/ En France, 84 % des surfaces classées en " haute valeur naturelle " correspondent à des zones d'élevage en plein air.

      Les pratiques pastorales ancestrales participent à une forme d’équilibre et à la diversité des milieux de montagne que l’on connaît actuellement. Elles sont notamment indispensables au maintien des prairies d’altitude riches en espèces végétales. Par exemple, la déprise de ces espaces conduit à une progression des ligneux (arbres ou arbustes) et une fermeture du paysage qui peut être néfaste à la biodiversité végétale ou animale
      source cemagref “l'évolution du pastoralisme, quel impact sur la biodiversité”

      http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2014/01/limpact-dramatique-de-la-disparition-du.html

      Supprimer
  3. Et dans les 99.9% qui reste, seul on été préservé les terres que nous occupons!

    Le reste a été saccagé par ceux qui ont choisit de vivre dans "le confort et la facilité" tout en laissant se développer les multinationales qui sont aujourd'hui les promoteurs du tout sauvage :"Rewilding Europe se concentre en particulier sur la transformation des problèmes causés par l'actuel abandon des terres à grande échelle en opportunités pour l'homme et la nature, offrant ainsi une possibilité réaliste de rentabilisation de la nature sauvage en Europe. À côté de nombreuses autres façons de rentabiliser l'état sauvage (1), plusieurs régions ont le potentiel pour proposer à partir de la faune des attractions touristiques de classe internationale. Nous allons travailler dur pour en faire une réalité."
    http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2014/02/loup-la-face-cachee_9.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et internet vous l'avez comment ? Grace à vos moutons ou grâce aux habitants des villes ?? Hahahahahaha

      Supprimer
    2. les habitants des villes sont les principaux destructeurs de la planète, et les gouvernement sont obligé de subventionner 95% des activités humaines afin de satisfaire leurs soif de consommation destructrice, car ils sont incapables de savoir ce qui est vital pour leur survie!
      http://www.journaldunet.com/economie/magazine/selection/les-secteurs-subventionnes-par-l-etat/ces-secteurs-vivent-grace-a-l-etat.shtml

      Supprimer
  4. Le loup qui tue 0.1% des moutons dans les Alpes mettrait en danger le pastoralisme ? Mais de qui se moque t'on ?

    En vérité vous voulez privatiser la montagne en faire un milieu aseptisé sans animaux sauvages symboles d'une liberté retrouvée.
    Brrrr cela me rappelle des heures biens sombres où l'on voulait exterminer une catégorie d'individus responsables soit disants de tous les problèmes...
    La nausée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "En vérité vous voulez privatiser la montagne " Mais la montagne est privatisée, divisée en parcelles avec un N° de cadastre et des propriétaires qui payent leurs taxes foncières. Il faut vous réveillez!!

      "un milieu aseptisé sans animaux sauvages " pour le moment le seul endroit ou il y a cohabitation avec les animaux sauvages et un peu de liberté c'est uniquement chez nous!!! alors réveillez vous

      Quand aux 0.1% La seule comparaison valable serait celle qui comparerait les mêmes estives avant et après l'arrivée du loup!
      https://docs.google.com/file/d/0B9HT6mzNQ__VZkFRZTZNRHhWYjg/edit

      Pour la comparaison, voici une introduction de l'idéologie écologiste:
      "Le progrès médical et l'assistance sociale ont fait apparaître un affaissement du processus de sélection naturelle qui aura des conséquences dégénératives. (...) ll faut une politique démographique positive qui impose un contrôle des naissances chez les gens de qualité inférieure et une procréation bien ajustée chez les gens de qualité supérieure.»
      ça vous rappelle rien???
      http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2013/04/le-loup-et-les-extremistes.html

      Supprimer
    2. Alpes Maritimes 3 attaques en moyenne par jour. On considère que l'implanatation du loup dans les alpes est identique à celle qu'il occupait il y a 2 siecle

      Savoie, 45 attaques signalées en juillet

      Il disparaît grâce au loup l’équivalent d'un troupeau par mois!
      Moyenne des troupeaux en région paca 450 reproducteurs. Source" Maison de l'élevage"

      Supprimer
    3. Le loup redynamise la pastoralisme...s'il n'était pas là vous n'auriez plus rien comme prétexte pour recevoir de subventions...les marmottes peut être ?

      Gardez vos moutons correctement et tout se passera bien. Messieurs les éleveurs au lieu de faire des manifestations et de trainer sur des blogs remettez vous au travail.

      Supprimer
    4. Amis lecteurs, vous aurez compris que manifestations, internet et autre moyen de communication seront réservés aux seuls écologistes si ceux ci prennent le pouvoir!

      Très pratique pour diffuser la diffamation, le mensonge et l’intolérance dont ils sont les adeptes, ayant perdu toute notion de la réalité!

      Supprimer
    5. Il y a déjà des ministres écologistes et visiblement on ne vous a pas coupé Internet. Vous avez de vrais arguments ou pas ?

      Supprimer
  5. Ils sont tellement coupés de la réalité qu'ils imaginent qu'il y a des ministres écologistes au pouvoir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non ce sont les pauvres bergers extremistes qui sont complètement déconnectés de la réalité. Obligés d'inventer des histoires à dormir debout pour justifier leur haine de la nature sauvage.

      Supprimer
    2. Il faut savoir que la très grande majorité des ruraux, pratiquent le tri des ordures depuis toujours, se chauffent au bois bien avant la prise de conscience des gaz à effet de serre, se déplacent très peu, ne prennent jamais l'avion pour partir en vacances, inexistantes d’ailleurs, travaillent, avec amour et passion, souvent plus que dans n'importe quel autre métier, respectent bien plus la nature et la biodiversité que dans beaucoup d'autres activités, se satisfont de ce qu'ils possèdent, car ils connaissent la valeur des choses, meurent dans leur maison et sur la terre qui les a portés et dont ils ont su faire éclore les fruits qu'ils savent encore partager en cas de nécessité ....

      http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2013/04/mon-temoignage-propos-du-metier-de.html

      Supprimer
  6. Vous avez pollué nos rivières avec vos engrais.
    Vous avez empoisonné notre nourriture avec vos pesticides.
    Vous avez mis en danger les abeilles avec vos insecticides.
    Vous nous avez empoisonné avec la maladie de la vache folle
    Vous avez surexploité les sols
    Vous voudriez nous imposer les OGM

    Et vous voudriez que l'on vous fasse confiance ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Votre fanatisme et votre aveuglement méritait un article:
      http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2014/07/ecologistes-lincroyable-aveuglement.html

      Supprimer

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer en tant qu'anonyme. Merci de mettre un pseudo en cas de conversation suivie.