BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

lundi 29 février 2016

LOUP, EN ESPAGNE EN FÉVRIER TOUT VA BIEN

En 2014, nous avions proposé, pour rétablir la vérité face à la propagande des défenseurs du loup selon laquelle les éleveurs Français sont seuls incapables de protéger leurs troupeaux:

EN ESPAGNE EN FEVRIER TOUT VAS BIEN


AUJOURD'HUI EN FÉVRIER 2016, NOUS RÉCIDIVONS :

2/02/2016:
 la mort d'un âne, utilisé en tant que protection contre le loup, dans un élevage de Sotalbo qui a déjà perdu 14 animaux dans ces raids. Cette région est concernée par de graves dommages aux élevages bovins .


3/02/2016:
Les attaques de loups sur le bétail et les pertes économiques associées constituent aujourd'hui "le problème le plus grave". Les professionnels disent  être «submergés» et dans une situation qu'ils décrivent comme «insoutenable». Si l'administration régionale ne satisfait pas aux exigences posées trois organisations agricoles qui représentent «81% des éleveurs et des agriculteurs de la province d'Avila," avertissent qu'ils commenceront  "à prendre des mesures" contre les loups.
http://www.diariodeavila.es/noticia/Z8B5F7E7B-A96D-1F15-EF47E02212991394/20160203/ganaderos/advierten/tomaremos/otras/medidas/lobo

Les organisateurs de la manifestation contre la junte pour les loups, COAG et l'UPA-Alliance UCCL, Asaja ne sont pas invités à participer à la mobilisation qui accuse l'organisation de «collaborer avec l'administration pour qu'il y ait des loups."
http://avilared.com/not/18817/acusan-a-asaja-de-colaborar-con-la-administracion-para-que-haya-lobos-/


4/02/2016:
Les éleveurs se sentent menacés par les associations de défenses du loup.
Suite à la conclusion du Conseil consultatif de la réserve de chasse régional de la Sierra de la Culebra, tenue le 27 Janvier, les agriculteurs de la région disent qu'ils se sentent abandonnés par la Junta de Castilla y Leon et sans protection contre les menaces de l'organisation Lobo Marley. 
(association fondamentaliste qui n'hésite pas à jouer de l'affectif comme E.E.L.V. pour véhiculer une image du loup totalement erronée, et ce dans le plus grand mépris de l'animal, de la faune sauvage, de la réalité et du public à qui s'adresse le message ndlr) 
http://cazawonke.com/actualidad/23374-los-ganaderos-de-la-culebra-se-sienten-amenazados-por-lobo-marley

Le WWF a lancé la marque "territoire pour le loup" (on ne parle plus de cohabitation?ndlr) campagne avec une pétition en ligne demandant l'appui du public pour arrêter les persécutions sur cette espèce qui menacent sa survie dans de nombreuses parties de l'Espagne! (Étonnante révélation, le WWF et les associations nous rabâchant que la cohabitation est exemplaire ndlr)
http://www.efeverde.com/noticias/wwf-firmas-lobo/


5/02/2016:
Une nouvelle attaque de loup laisse un veau mort et une vache blessée. Le raid a eu lieu en plein jour sur un troupeau avec des animaux adultes - c'est le troisième assaut sur l'exploitation en un mois.
http://www.farodevigo.es/portada-deza-tabeiros-montes/2016/02/05/nuevo-ataque-lobo-deja-ternero/1398740.html

 ONC (oncfs Espagne) "la surprotection du loup est un drame." 
 l'ONC, se consacre à la gestion durable en étroite collaboration entre l'administration et le secteur de la chasse, les agriculteurs et les peuples. Le recensement de cette espèce augmente de façon spectaculaire, comme dans le cas Castille et Leon, ou l'administration, avec discrétion, (pour ne pas subir les foudres des environnementalistes prêts à sacrifier le pastoralisme sur l'autel du loup ndlr) vient d'accorder quatre permis de prélèvement au sud du Duero.



Plus de 300 agriculteurs se sont concentrés ce vendredi, aux portes de la délégation territoriale de la Junta de Castilla y Leon Avila afin de rejeter la présence du loup en raison des pertes qu'ils causent dans les élevages :


6/02/2016:
La présence d'animaux sauvages comme les loups, ne sont pas toujours le symbole de la joie. Les agriculteurs et les éleveurs les rejettent en raison des dégâts qu'ils causent sur les élevages :

Le loup attaque prés des villes de Salamanque Trabanca et chef Framontanos trois moutons morts, neuf blessés et un veau mort. "le problème que nous avons n'est pas le loup, le loup est un animal prédateur et se comporte comme tel. Le problème c'est l'Administration, qui ne met pas les moyens pour résoudre le problème et laisse les agriculteurs sans défense pour sauver leurs modes de vie ".

http://www.agronewscastillayleon.com/el-lobo-deja-en-las-localidades-salmantinas-de-trabanca-y-cabeza-de-framontanos-tres-ovejas-muertas

7/02/2016 :
 Attaque de loup à Ceadea dans la région de Prêt en février. Cette fois le loup a tué 3 brebis de race Espagnole dans le troupeau de Fransisco. Ce n'est pas la première fois que ce troupeau est attaqué.
http://www.laopiniondezamora.es/comarcas/2016/02/07/lobos-matan-tres-ovejas-raza/902923.html

Le directeur général des Ressources naturelles, Manuel Calvo, a confirmé le "problème" de la gestion du loup dans la Principauté des Asturies. Il confirme également que "le barème d'indemnisation  pour évaluer les dommages causés par les loups n'a pas changé au cours des dernières années. (2006)" (exactement comme en France ndlr)
http://agencias.abc.es/agencias/noticia.asp?noticia=2095929


10/02/2016 :
Le loup a tué deux moutons et laisse neuf blessés dans Guadramiro, dont cinq d'entre eux dans un état grave.
un Veau retrouvé mort hier dans Picones
Cela pourrait être le même animal qui avait attaqué mardi un veau, et le même qui il y a une semaine avait tué un veau chez le même agriculteur.
http://salamancartvaldia.es/not/106370/el-lobo-mata-dos-ovejas-y-deja-nueve-heridas-en-guadramiro-cinco-de-ellas-muy-graves/

Dans cette région on accumule depuis le début de l'année  92 morts et 75 animaux blessés.
les éleveurs demandent que les indemnités soient payées plus rapidement et tiennent compte des pertes réelles et des dégâts collatéraux.
http://www.lagacetadesalamanca.es/campo/2016/02/10/lobo-mata-ovejas-hiere-nueve-guadramiro/166812.html


11/02/2016 :
Le ministre du Développement rural et des ressources naturelles, María Jesús Álvarez, a admis aujourd'hui que le tarif payé aux agriculteurs pour les dommages causés par le loup est «dépassé».
http://www.elcomercio.es/asturias/201602/11/principado-admite-baremo-danos-20160211112601.html


12/02/2016 :
Une nouvelle attaque de loups à Cerralbo, victime un veau. Parce que dans la région il y a  longtemps que le verre est plein, la situation est sur le point d'exploser. De nouvelles mesures de protestation tels que des rassemblements et même des barrages routiers sont à l'ordre du jour. Avec un slogan très clair "l'élevage dans la région est "incompatible" avec les loups".
http://www.lagacetadesalamanca.es/campo/2016/02/12/ganaderos-cortaran-carreteras-protesta-numerosos-ataques-lobo/166958.html


13/02/2016 :
L'Association des éleveurs de bovins  llobu (Agall) a rendu son rapport de 2015. Encore une fois, l'augmentation des attaques de loups dans ce bassin a entraîné la mort ou la disparition d'environ plus de cinq cents animaux. Enregistrées et certifiées.
http://www.elcomercio.es/asturias/cuencas/201602/13/ganaderos-caudal-cifran-animales-20160213004910-v.html


15/02/2016 :
Quatre veaux tués en trois attaques de loup dans un intervalle de quatre jours en Tornadizos,
http://www.tribunavalladolid.com/noticias/cuatro-terneros-muertos-por-tres-ataques-de-lobos-en-un-intervalo-de-cuatro-dias-en-tornadizos/1455550842


16/02/2016
Le corps d'un cheval a été trouvé samedi dernier dans les Asturies.  Les gardes, chargés d'enquêter sur les dégâts, ont confirmé que l'attaque a été menée par des loups, localisant les fientes et les preuves par l'analyse du type de blessures.
L'endroit ou a été retrouvé le corps du cheval est généralement fréquenté par des randonneurs ou des familles. Rubén Alonso qui a retrouvé le cheval a constaté que« le corps était encore chaud. "
http://www.ideal.es/nacional/201602/15/mata-caballo-asturias-pleno-20160215115701.html


17/02/2016
Les loups ont tué deux veaux en deux attaques qui ont eu lieu dans les municipalités de Garganta del Villar et Santa Cruz de Pinares,  l'une des municipalités les plus touchées par les canidés sur le bétail.
http://www.diariodeavila.es/noticia/Z5BF00DAA-9BE5-4158-85E7ED44E7782812/20160217/dos/terneros/muertos/manos/lobos/garganta/villar/santa/cruz/pinares


18/02/2016
les éleveurs se plaignent du nombre croissant de loups et d'attaques sur le bétail. Ils se plaignent aussi du retard, voire de l’absence d'indemnisations relatives à la prédation.
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/ourense/maceda/2016/02/18/aumentan-ataques-lobos-ganado-macizo-central-denuncian-retraso-ayudas/0003_201602O18C8993.htm


19/02/2016
 Une meute de loups a attaqué à l'aube de mercredi du bétail en gestion extensive situés dans la commune de Viñuela de Sayago, l'agression a entraîné la mort de deux veaux et blessé deux veaux de deux et trois mois. Le second est mort quelques heures plus tard.
http://www.laopiniondezamora.es/comarcas/2016/02/19/lobos-matan-terneros-recien-nacido/905724.html

Les loups ont attaqué une ferme dans la commune de Riofrio et ont dévoré un veau de trois mois. L'élevage a déjà perdu onze veaux depuis l'été, selon les notes des United Farm Workers
http://www.elnortedecastilla.es/avila/201602/19/lobos-matan-ternero-tres-20160219121424.html


23/02/2016 :
En 2015 les attaques de loups ont tué 620 bovins et 300 ovins et caprins dans la province de Ávila. Muñoz a déclaré que ces actes ont causé un coût pour les agriculteurs de un million d'euros.
La main-d'œuvre agricole à Avila est passé de 27 à 4%.
http://www.elconfidencialautonomico.com/castilla_y_leon/ataques-costaron-millon-ganaderos-Avila_0_2660733921.html

Un veau, âgé de quelques jours, a été retrouvé avec l'arrière-train mangé et des morsures dans l'une des pattes de derrière.

Ce weekend les loups ont également sévi à San Martin de la Vega del Alberche. Un autre agriculteur, épargné jusqu’à présent a eu une de ses vaches avec des morsures de la mamelle.
http://www.tribunaavila.com/noticias/los-lobos-matan-a-un-ternero-de-pocos-dias-de-vida-en-san-martin-de-la-vega-del-alberche

Le loup est toujours en expansion incontrôlable, selon UCCL, dénonçant une attaque à Hoyo de Pinares.
D'autre part, le 23 Février, deux attaques ont eu lieu dans la municipalité de San Martin de la Vega del Alberche.  Un veau âgé d'une semaine et sur l'exploitation d'un autre agriculteur,  la perte de la queue et un grand trou à côté de la fesse d'une génisse sur le point de donner naissance. Après le rapport des vétérinaires, l'animal a été euthanasié.
http://www.agronewscastillayleon.com/el-lobo-se-sigue-expandiendo-por-avila-sin-control-segun-uccl-que-denuncia-un-ataque-en-hoyo-de


26/02/2016
Les éleveurs s’inquiètent après avoir constaté que des loups porteurs de la galle peuvent contaminer les animaux.
De plus, ils regrettent les attaques constantes dont ils souffrent dans la région et déplore les difficultés pour se faire indemniser. Au cours de 2015, le loup blessé ou tué 395 animaux dans les districts de Mieres, Riosa, Morcín et Lena.
http://www.elcomercio.es/asturias/cuencas/201602/25/ganaderos-llosorio-temen-sarna-20160225002504-v.html


27/02/2016
Selon une étude, publiée dans la revue Conservation Letters, élever des chevaux en liberté facilitent la conservation du loup, car ils représentent leur principale nourriture là où ils sont présents, ce qui réduit également le niveau de dommages aux autres animaux d'élevage. (SIC rien de les arrête ndlr)
http://www.agenciasinc.es/Noticias/Destacan-el-valor-ambiental-del-caballo-gallego-de-monte

l'attaque de loups certifié par des agents environnementaux a eu lieu mardi dans une ferme située à la place 'Riomonte', entre la zone industrielle de Vicolozano et la ville de Bernuy Salinero, dans la municipalité Avila.
Les canidés ont tué un veau de 20 jours. C'est la deuxième fois que le canidé attaque des animaux appartenant à cette exploitation en seulement une semaine.
http://www.diariodeavila.es/noticia/Z5666DB11-F4C4-6ED4-53E3D7D90E29A287/20140206/lobos/matan/ternero/20/dias/afueras/avila


28/02/2016
illustration de la cohabitation en Espagne
 Une nouvelle attaque de loups dans la région de Sayago se solde par la mort de douze moutons de la race Castellana sur l'exploitation des frères Torrefrades et Genaro Ange Herrero. En outre, cinq animaux ont été gravement blessés. et certains commencent à avorter.
http://www.laopiniondezamora.es/comarcas/2016/02/28/ataque-lobo-mata-12-ovejas/907899.html



EN GUISE DE CONCLUSIONS ET D'AVERTISSEMENT POUR LES ÉLEVEURS ET BERGERS FRANÇAIS:

L'état espagnol est en train de prendre conscience du désastre causé au pastoralisme par les loups. Alors que nos écologistes Français sont de fervent diffuseurs de fausses informations, 282 loups en 2015 contre 3000 loups et une formidable cohabitation avec les éleveurs en Espagne, les associations espagnoles l'affirment : "Il n'y a aucun recensement précis".  

Mais la ou le bas blesse, c'est que quelque soit le nombre de loups, c'est toujours le pastoralisme qui est sacrifié sur l'autel du prédateur. A croire que les intérêts pour la disparition des structures d'élevages traditionnel sont communes à tous les environnementalistes Européens. 

Reste à savoir à qui profitera l'ensauvagement de nos terres? 


23/02/2016
Une équipe de chercheurs espagnols a conçu une nouvelle méthode permettant de déterminer le nombre de meutes de loup au niveau régional et de détecter les tendances démographiques pour évaluer les facteurs ou les activités humaines affectant la reproduction de l'espèce et son expansion.
http://www.teinteresa.es/espana/DISENAN-METODO-CALCULAR-GRUPOS-REPRODUCTORES_0_1529247130.html

25/02/2016
Plus de 150 organisations à travers le pays participeront le 13 Mars prochain à une manifestation à Madrid en faveur du loup ibérique. Le but étant d'établir des lois pour protéger l'espèce.
http://www.lne.es/mar-campo/2016/02/25/manifestacion-defensa-lobo-iberico-13/1887958.html


27/02/2016
- Le loup est une espèce qui doit profiter d'une plus grande protection dans ce pays...
- La gestion de cette espèce doit être basée sur des données de recensement obtenues après un travail soumis à une méthodologie claire et éprouvée qui couvre sa validité scientifique. (Il n'y a aucun recensement précis)
http://www.fsc.ccoo.es/webfscmadrid/Inicio:966241--FSC-CCOO_apoya_la_manifestacion_a_favor_del_lobo_iberico

Nous le constatons tous les jours, dans tous les pays, les associations de défense des grands prédateurs œuvrent pour la disparition du pastoralisme. Un contre sens qui ne peut s'expliquer que par la main mise sur ces structures qui sont devenues le bras armé des industriels et des financiers qui lorgnent sur nos terres:

LOUP, COMPRENDRE POURQUOI IL EST IMPORTANT QUE LES ÉLEVEURS DISPARAISSE 


La compensation en matière de biodiversité a comme conséquence que la protection de l’environnement n’est plus qu’un sous-produit d’un projet commercial, marginalisant les communautés et menaçant leur droit à la vie. La nature joue un rôle important pour les communautés locales, que ce soit du point de vue social, spirituel ou de leur subsistance. Ces valeurs ne peuvent pas plus être mesurées, estimées ou compensées que ces communautés ne peuvent aller vivre ailleurs.
http://www.reporterre.net/L-arnaque-de-la-compensation-pour


Quelques liens intéressant le mois de Février:











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer par le biais du formulaire de contact en précisant à quel article s adresse le message. Depuis la supression des commentaires anonymes, la haine et la diffamation ont totalement disparues du blog.