BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

vendredi 27 septembre 2013

LA RÉPONSE A MIDI LIBRE

Prenons le temps d'analyser l'article de midi libre: 

Aveyron : le loup, bouc émissaire idéal des éleveurs 


En jaune, les reprises de l'article d'un journaliste qui devrait consulter la charte du journalisme!

"Mais quand bien même. Il faut en effet savoir que, chaque année, en France, ce sont plus de cent mille brebis qui sont tuées par des chiens errants."
d'ou vient ce chiffre de cent milles brebis tuées par des chiens ERRANTS? (mot employé par les défenseurs du loups pour dire chiens divagants)  


les études montrent que le taux de prédation par les chiens est de l'ordre de 0,20% . De plus ces attaques sont essentiellement diurnes et les chiens sont repérés dans près de 89% des cas! D’où tenez vous ce chiffre de 100 000 brebis tués par des chiens chaque année? Des publications affirmant des niveaux de prédation par les chiens errants de l’ordre de 150 000 à 700 000 ovins par an,  un tel niveau de dégâts, représentant en moyenne une perte de 32 à 148 têtes chaque année pour un alpage de 2000 brebis, il devenait nécessaire de vérifier les sources utilisées par ces défenseurs du loup. Les résultats de cette vérification montrent qu’aucune de ces publications ne s’appuie sur une quelconque étude de terrain : Les chiffres   sont   avancés   sans   source   ni   référence   à   une   étude,   ou   bien   reprennent   les affirmations citées par d’autres auteurs en les majorant (2 fois et demi supérieur à la source citée dans un cas). 


Une étude approfondie a été réalisée sur 295 troupeaux et 143 000 ovins au pâturage. Les résultats   révèlent   une   fréquence   d’attaques   par   les   chiens   tous   les   cinq   ans   en moyenne pour un troupeau donné et   un très faible niveau de pertes au regard des chiffres cités plus haut, qui varie par région entre 0,1 et 0,4 % de l’effectif au pâturage chaque année, la moyenne  s’élevant  à 0,25 %. Cela équivaut  à un niveau de pertes inférieur  à 20 000 victimes par an pour un troupeau national de  7 920 000 ovins en 2008 : un résultat quatre à trente fois inférieur aux chiffres sans fondements qui circulent encore trop souvent en France, mais tout à fait comparable aux données anglaises  et italiennes. 
"
 "Et on n’oubliera pas de citer les ravages dus à la foudre, aux diverses épidémies...",
Un peu comme si on voulait minimiser les attaques de criminels sur les enfants en citant pour comparer et minimiser le problème, le nombre d'enfants victimes d'accident ménager.
"
" les problèmes des éleveurs seraient-ils pour autant résolus ? "
Bien évidemment non, mais pourquoi comparer deux choses différentes si ce n'est pour discréditer les éleveurs qui en tiennent compte dans la gestion de leur entreprises. Pourquoi leur rajouter un handicap sous prétexte de biodiversité, alors qu'ils sont les garants, reconnus par des organismes comme l'inra et bien d'autre, de la biodiversité de nos campagnes et de nos montagnes. Leurs troupeaux participent au maintient des paysages ouverts, a la prévention des incendies, a l'entretien des chemins d’accès....

"Mais si, d’aventure, les principes érigés par la convention de Berne, sur la protection de la vie sauvage, étaient battus en brèche, "

La convention de Berne n'est opposables ni aux individus, ni aux état, donc aucun problème!
par contre rien sur le code rural et de la péche maritime qui stipule:

Quand au concept de la biodiversité, c'est chez les ruraux qui vivent de et en accord avec la nature qu'elle est préservée, merci d'y penser. Merci de nous consulter avant de prendre des décisions quand à la préservation de la nature dans laquelle nous nous épanouissons, ayant refusé de rejoindre le troupeau des citadins et tout les "avantages humains sociaux et de loisirs et autres fariboles...." que procure la vie urbaine! 

Le loup ne peut pas être l'idole qui efface les erreurs humaines, dont la responsabilité incombe à nos civilisations,  et dont les écologistes intégristes ne peuvent pas se targuer d'être les élus choisis pour les corriger, au mépris des populations qui vivent de et en accord avec, cette nature!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer en tant qu'anonyme. Merci de mettre un pseudo en cas de conversation suivie.