BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)


Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

lundi 5 mai 2014

LOUP, TRAHISON, RÉPONSE A WIKIAGRI

Le Copa-Cogeca, représentant européen des agriculteurs et des coopératives, a accepté de s'asseoir à la même table que des associations en faveur des grands prédateurs, pour discuter. Un choix mal compris, qu'explique Emmanuel Coste, vice-président de la FNO, et représentant le Copa-Cogeca sur le sujet ovin. 

 A ce stade, nous n'avons rien signé. Nous étions trois organisations à cette réunion à contester une partie non négligeable de la rédaction proposée dans cemanifesto (que l'on appelle désormais "processus de préparation pour une plateforme européenne") : le Copa-Cogeca pour les agriculteurs, la FACE (Ndlr : fédération européenne des chasseurs) pour les chasseurs, et ELO pour les propriétaires. Trois à travailler ensemble pour défendre notre intérêt et convaincre la Commission européenne des problèmes actuels. De fait, rendez-vous est pris pour le 10 juin prochain. Si le nouveau texte proposé comporte les changements demandés, nous pourrions l'accepter. Mais en l'état actuel des choses, des points de désaccord subsistent et nous empêchent de signer le manifesto.

l'ARTICLE DANS WIKIAGRI    fait suite aux publications concernant entre autre " LOUP, TRAHISON DES SYNDICATS " mis en ligne après la déclaration d'Emmanuel Coste :
"« Nous ne voulions pas le signer  »" mais qui ,se justifie ensuite dans Wikiagri "A ce stade, nous n'avons rien signé. " !!!

Avouons qu'il y a de quoi s'y perdre.

Le lecteur pourra s'y retrouver en lisant:


Droit de réponse exprimé dans une missive transmise à WikiAgri
 par Caroline Bourda, secrétaire d'Éleveurs et Montagnes pour l'intervenante
 Lynda Brook WEI



Lynda Brook WEI.
Bonjour,
Merci pour toutes ces précisions dans un blog ouvert aux commentaires.


Quand on doit répondre à des contre-vérités, c'est obligatoirement long.
Ceux qui attendent la vérité auront la volonté de lire jusqu'au bout.Il y a de nombreuses erreurs d'appréciation, d'interprétation ou de traduction dans l'article.
Quelques rectifications déjà pour commencer.
1) Le terme "anti-loups" prête à sourire. Les "anti-loups" en question sont, entre autres, des scientifiques - biologistes et généticiens - qui se battent pour protéger le loup .. le "pur loup" dans les grands espaces ( ! ) ainsi que pour l'exclusion du loup des zones pastorales et zones habitées.

Quand le loup côtoie les espaces "multifonctionnels", quand il côtoie l'homme, un phénomène inévitable d'hybridation se produit (Voir LIFE Ibriwolf / Maremme, Italie). Cette hybridation remonte par la voie de "couloirs", de "connexions" entre les populations lupines et contamine l'ADN des loups des "grands espaces" - les loups des "Wilderness" de Sibérie ... et d'Alaska ou du Canada pour ce qui est de l'hybridation analogue aux USA.

La coexistence avec le loup est impossible, l'a toujours été dans l'histoire de l'homme - cela apporte énormément de préjudices, un très grand impact sur l'élevage ou la faune sauvage.
La bio-diversité, qui ne s'arrête pas au loup, est impactée même dans les grands espaces si on ne régule pas le loup .. y compris au nord du continent américain et en Sibérie.
Ailleurs, le loup ne peut pas subsister sans décimer les élevages et s'hybrider.
Il y a des critères scientifiques, écologiques et sociologiques derrière ces affirmations.
Il faut le courage de le dire.

2) A l'assemblée générale d' Éleveurs et Montagnes aucune "rumeur" ne s'est propagée selon laquelle le Copa-Cogeca aurait déjà signé un manifesto de cohabitation.
 Il est dit que le Copa-Cogeca S'APPRÊTE à signer un manifeste - un condensé du manifesto SCC / UICN  .. un accord.

Il suffit de relire l'intervention en question.

Le manifesto n'est pas une réunion comme il paraît dans l'article "
le Copa-Cogeca du fait de sa présence à ce manifesto" - il y a erreur d'appréciation. Le manifesto est un document écrit !
Il n'y a pas eu de "rumeurs" provenant de l'AG d' Éleveurs et Montagnes mais des informations. C'est devenu le rôle des associations puisque les informations ne sont pas communiquées par ailleurs. Il n'y a pas de tables rondes pour les éleveurs.
Il serait opportun que le Copa-Cogeca discute avec les éleveurs en France avant de se rendre à une réunion, à leur place, à la CE.



3) Personne n'a reproché au Copa-Cogeca de s'asseoir à la même table que des associations en faveur des grands prédateurs, pour discuter dans une réunion, un "Workshop" sur les conflits loups / activités humaines .. Loin s'en faut.
C'est ce qu'il FAUT faire.Malheureusement, les autres parties prenantes étaient écartées de ce Workshop (réunion), de cette discussion organisée en catimini par la DG Environnement de la Commission Européenne et la LCIE /UICN.

Les vraies parties prenantes étaient absentes, écartées de la discussion.

Il est donc reproché au Copa-Cogeca : 
A) de décider SEUL au nom de tous les acteurs concernés et non invités, sans demander leur avis ni de les en informer.
Le Copa-Cogeca soucieux de la démocratie et de soutenir les éleveurs, aurait pu avertir ces derniers après que la Commission Européenne ait "oublié" de convoquer le reste de la profession.
A part une poignée d'éleveurs de rennes, le Copa-Cogeca était SEUL présent au workshop - une 12aine de représentants dont la FNO qui préside le groupe ovin au Copa-Cogeca.
B) d'accepter les principes de base d'un accord totalitaire, non discutable une fois signé, pour avoir le droit de s'exprimer à une plate-forme où les dés seront pipés à l'avance, justement au vu du contenu de l'accord.
C) d'accepter la législation Européenne dans l'accord, alors que les membres du Copa-Cogeca soutiennent vouloir la modifier par ailleurs (il n'y a pas que la Directive Habitats, faudrait-il également modifier la Convention de Berne).
D)  d'accepter la coexistence avec les loups dans l'accord, alors que la cohabitation est impossible.
Encore une fois, il suffit de relire l'intervention en question.

Le Copa-Cogeca ne PEUT pas représenter SEUL et décider SEUL pour TOUS les éleveurs et bergers de PACA, de France et d'Europe. Les autres représentants DOIVENT être incorporés dans les démarches à la CE.

---------
Un ACCORD (agreement) - un condensé du "manifesto" rédigé par la SCC / UICN  - sera SIGNE le 10 juin pendant une "cérémonie de signatures". 

Des réunions de "pré-signatures" ont déjà eu lieu le mois dernier. La FACE (Fédération Européenne de chasse) l'a d'ailleurs annoncée en grande pompe.
La FACE a déclaré qu'elle sera SIGNATAIRE de cet accord ("will be signatory") et sur la liste des signataires avec la FACE figure le Copa-Cogeca.

Il est très rare de se rendre à son mariage sans se marier.
Donc, à moins de ne pas s'y rendre ou de s'y rendre pour ne pas y participer, l'accord sera SIGNE par les signataires le 10 juin.

l
I serait souhaitable que le Copa-Cogeca se rende compte du contenu de l'accord qu'elle s'apprête à signer. Car, effectivement, il servira comme " point d'appui pour la suite".

Que dit cet accord ?
C'est tout simplement un condensé, un expresso, du fameux "manifesto" rédigé par la SCC / UICN, pour lequel quelques participants auraient au moins, semble-t-il, émis des réserves. Heureux est-il, car chaque phrase est un piège. C'est ce fameux condensé que le Copa-Cogeca s'apprête à signer le 10 juin à Bruxelles.
Autrement dit - pour résumer - la FACE, le Copa-Cogeca et tous ceux qui signeront l'accord le 10 juin pendant une "cérémonie de signatures" (et non un simple "R/V" comme l'article laisse penser ) signeront un résumé du "manifesto" tant critiqué.

Les signataires vont signer un engagement sur les principes fondamentaux de l'accord. (The organizations agree to the following core principles.)
On peut se demander si quelqu'un a traduit ces principes fondamentaux - tant ils sont à contre-sens de ce qu'attendent les éleveurs, la plupart des chasseurs et un grand public de ruraux.

Si le Copa-Cogeca et la FACE n'ont pas vu la gravité des principes qu'ils signent, d'autres en sont extrêmement consternés - au sein de la profession agricole, dans le milieu de la chasse et parmi des scientifiques. 

Les signataires donnent leur accord   :
- de travailler dans le cadre de la législation européenne EXISTANTE.
-  de gérer les grands carnivores selon des critères scientifiques (ceux de l'UICN)
- de reconnaître que les grands carnivores font partie intégrante des paysages multifonctionnels ( à proximité des hommes et de ses activités dont l'élevage !)
- de trouver des solutions par le dialogue (discuter encore)
- de tenir compte des "lignes directrices de la gestion du loup" qui restera la Bible .. "lignes directrices" écrites par qui ? .. la LCIE / UICN pardi !
Mais le meilleur, encore une fois, c'est pour la fin.
Les signataires s'engagent à
- accepter des compromis


- accepter des exemples de bonnes pratiques ..pour une "coexistence réussie" avec les grands carnivores ...
- et tester ces "bonnes pratiques", des nouvelles méthodes de protection .. entre autres...
.. Des expérimentations ad vitam aerternam jusqu'à la mort du pastoralisme.

Cela fait 20 ans que les éleveurs sont des objets d'expérimentations.Cela fait 20 ans que le pastoralisme agonise.
-------------


Il fallait TOUT refuser en bloc . ..Toute la mascarade.

Il fallait boycotter la signature de cet accord ... PAS la réunion. Imposer les conditions du dialogue.
Pourquoi la LCIE / CE tiennent-ils autant à faire signer un tel manifeste, cet accord, avant de discuter ?

Il fallait imposer le dialogue SANS le condensé du manifeste et se référer démocratiquement aux acteurs concernés, non invités, écartés, mieux au fait de la situation.
Il fallait inviter les vraies parties prenantes.

C'est un scandale.

--------------
Très important.
Il ne s'agit pas de se désolidariser de la FNO / FNSEA / Copa-Cogeca sur un plan local ou régional.
Leurs représentants n'y sont pour RIEN. Éleveurs et Montagnes entretient d'excellents rapports avec eux.
Ces décisions ont été prises "haut placé"., sans communications, ni informations vers la "base".
Tous ceux interrogés jusqu'à ce jour, y compris dans les Chambres d'Agriculture, étaient dans l'ignorance du sujet.
Nous apprenons que "du fait de sa présence" le Copa-Cogeca SEUL discutera aussi de la législation sur la nature, dans le cadre de nouvelles négociations appelées "Fitness Check".
SEUL pour représenter l'avenir de TOUS les éleveurs encore une fois.
Le "Fitness Check" est un coup de maître - un enfumage colossal arrivant tout droit de l'UICN. Le Copa-Cogeca est-il victime ou complice ?

Certaines personnes présentes à la 1ière réunion (janvier 2013) venant d'autres syndicats ou organismes, n'étaient pas averties de la 2ième réunion (décembre 2013) par la DG Environnement de la CE .. 
Au sein de la CE et de la LCIE, le silence était de mise. Le Copa-Cogeca a manifestement emboîté le pas.
Certains pays totalitaires font mieux en matière de démocratie.


IMPORTANT : Rappel
La lettre de soutien à une enquête sur le loup (au niveau européen) a changé de version.
Les soutiens doivent être envoyés au secrétariat de Pierre Morel à l'Huissier et non à l'Europe.
http://www.pierre-morel.fr/revision-de-la-protection-du-loup-participez/


Lynda Brook WEI 



TRAHISON EPISODE 1
--------

L'accord complet (manifesto - version réduite)

Le manifesto - version longue.
http://www1.nina.no/lcie_new/pdf/635253308262465095_LCIE%20manifesto%20for%20large%20car

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer par le biais du formulaire de contact en précisant à quel article s adresse le message. Depuis la supression des commentaires anonymes, la haine et la diffamation ont totalement disparues du blog.