BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)


Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

mardi 12 août 2014

PASTORALISME, INCONTOURNABLE NÉCESSITÉ

la buvette des alpages, se targue d’être "le site de la cohabitation entre le pastoralisme et les prédateurs,!

dans un nouveau communiqué diffamatoire bourré d’erreurs et de mensonges, la buvette se distingue par la similitude de ces propos avec ceux des intégristes.
"En Italique les propos tenu pour la propagande diffamatoire"

la crise pastorale:

1ere ligne 1er mensonge: "vieillissement de la population (58% des éleveurs ont plus de 50 ans),"
 Les résultats du dernier recensement agricole attestent du fait qu’en région PACA, la 
chiffrescles-population des éleveurs est plus jeune que dans les autres productions agricoles, et que les installations sont plus nombreuses dans ce secteur en valeur relative. Cette dynamique se traduit par une meilleure résistance des filières animales au cours des dernières années par rapport à d’autres régions françaises. source "la maison de l'élevage"

2eme ligne 2eme mensonge: "baisse de la consommation de viande d'agneau (- 40% en 20 ans),

la part de la viande ovine est identique en 2009 par rapport a ce qu"'elle était en 1970!
Elle a ensuite diminuée au même titre que toutes les autres viandes de boucherie en France!
source :http://alimentation.gouv.fr/IMG/pdf/ConsoViandedepuis40ans.pdf

3eme ligne, essais d'endoctrinement: "concurrence internationale (la France posséde le prix au kilo le plus élevé de tous les pays producteurs),"

La France possède les prix de production les plus élevés dans tous les domaines, d'ou les multiples délocalisation.  
Le loup ne s'attaque qu' à la filière ovine qui se porte bien, très bien: ""L’agneau de Sisteron se porte bien. Tellement bien, que la progression continue,  ces trois dernières années, des agneaux présentés au label, labellisés puis vendus a atteint le plafond de l’offre. L’heure est donc à la réflexion pour les coopératives qui devront trouver des solutions pour remonter l’offre d’agneaux, ce qui revient à trouver de nouveaux éleveurs."

4eme et 5eme lignes et 6eme lignes, totalement hors sujet: "mortalité des agneaux (16% en moyenne),"
"attaques de mouches tueuses (mortalité de 0,8 % suite aux lésions provoquées par le développement des asticots),"
"crises sanitaires  (65.000 bovins et 32.000 petits ruminants morts depuis le début de l’épizootie de fièvre catarrhale (2007/2008), auxquels s’ajoutent des pertes indirectes : diminution de la production de lait, problèmes de fertilité et d’avortement, pertes économiques liées aux restrictions de circulation et d’échanges d’animaux)."

Et alors? même si ils restent à prouver, ces chiffres seraient pris en compte par l'éleveur qui est avant tout un chef d’entreprise capable de gérer ses affaires! Ces problèmes sont minimes, voire inexistant dans les élevages extensifs victimes des prédateurs par le fait qu'il sont pratiqués en pleine nature, sur nos terres et nos locations,!
Pour les crises sanitaires, ce sont surtout les élevages industriels qui ne subissent pas les prédateurs, une raison de plus d'être hors sujet!

Un remplissage destinés à semer le doute dans l'opinion publique. Une méthode très répandue chez les écologistes qui montrent le mépris qu'ils vouent a leurs concitoyen!


 Le cas du loup

"En zone à prédateurs, le pastoralisme bénéfice d’une manne économique importante générant emplois et meilleure rentabilité"

Étonnant, pourquoi tous les éleveurs refusent ils le loup, courant ainsi le risque de perdre cette manne financière qui les mènes droit dans le mur?

"En Espagne, un scandale éclate en ce moment : 35% des dégâts de loups viennent de faire l’objet d’un double dédommagement : par l’Etat d’une part et par une compagnie d’assurance d’autre part (compagnie financée par l’Etat également). Les éleveurs "ne savaient pas que c'était interdit..." "

J'ai personnellement eu un très grave accident de la circulation et j'ai été en toute légalité remboursé d'une part par la sécurité sociale et d'autre part par une assurance privée que j'avais souscrite en prévoyance! Qui peut croire que d’aussi nombreux éleveurs aient voulu tricher en s’imaginant ne pas se faire prendre?

"En France, 93 % des dégâts1 “grands canidés indéterminés” sont attribués au loup avec bénéfice du doute"

Toute les études faites en France et à l'étranger, ainsi que le vécu des bergers concordent: "

 La fréquence d'attaques de chiens est en moyenne de 0.20, soit une attaque tous les 5 ans. Le taux annuel de prédations s'établit en moyenne à 0.26%, soit 1 victime par an pour un troupeau de 400 têtes.
Ces attaques sont essentiellement diurnes et les chiens sont repérés dans près de 89% des cas. Ces fameux 93% sont donc applicables aux 11% restant non identifié, grands canidés indéterminés

Ne parlons pas des diffamations par rapport aux aides insuffisantes en cas de prédation,  je cite la buvette"60 million payés à tord", alors que en 2012 le budget consacré aux indemnisations loup a été de 1.8 million d'euro, ne tenat pas compte des disparues ou des avortements, blessures, stress, perte de production...... !
http://www.pyrenees-pireneus.com/Faune/Loups/France/Predations-Degats-Indemnisation/Cout-Loup-France-2012.html


Et cerise sur le gâteau, démontrant l'aveuglement haineux du mégalomane responsable de ses propos!:

"J'appèle les consommateurs à ne plus consommer les produits ou services issus des acteurs* qui refusent :"

"le partage des territoires,", alors que tout les randonneurs ou autres amoureux de la nature peuvent circuler librement sur nos propriétés ou locations

"le respect des législations,", alors que l’alinéa 8 du code rural est très explicite: L'état s’attache a : "8° Assurer la pérennité des exploitations agricoles et le maintien du pastoralisme, en particulier en protégeant les troupeaux des attaques du loup et de l'ours dans les territoires exposés à ce risque."


"la légitimité de la présence de populations d’animaux sauvages libres et viables dans la nature,Alors que toute la faune sauvage mange sur nos pâtures et dans nos champs, les sous bois étant naturellement pauvre, et que le seul endroit ou   vous pourrez côtoyer des animaux sauvages, c'est uniquement chez nous!

 Les paysages qui abritent la plus forte biodiversité sont composés d'habitats semi-naturels. /…/ Les principaux types sont les prairies exploitées de façon extensive ou peu intensive, les vergers traditionnels, les zones boisées (haies, bosquets champêtres, berges boisées). /…/ En France, 84 % des surfaces classées en " haute valeur naturelle " correspondent à des zones d'élevage en plein air  SOURCE CNRS + Université d’Ivry



"la nécessité d’une agriculture propre et juste, économe en ressources, limitées dans ses pratiques polluantes"

Les grands prédateurs mettant uniquement en danger cette vision de l'agriculture, les lecteurs comprendront que derrière tout ce battage mensonger et diffamatoire se cachent d'autres enjeux dictés par des manipulateurs dont le but  n'est certainement pas la préservation des nos montagnes dont nous sommes les seuls à avoir été les garants depuis de nombreuses décennies!


 qui veut boycotter  "Ouragan", en train de travailler sa terre avec les survivants du loup?  


La plupart des publications émanant des défenseurs du loup à propos du pastoralisme et des bergers ressemblent étrangement aux publications faites par les dictatures extrémistes dans le but de stigmatiser des minorités dans l'esprit des populations assujetties!

Les écologistes défenseurs du loup ne sont plus libre de leurs pensées. Ils ne possèdent plus aucun libre arbitre et sont complètement coupé des réalités, se faisant les pions de ceux qui ont intérêt à contrôler toutes les filières permettant la main mise sur le peuple!










6 commentaires:

  1. Quand on s'associe avec des ranchers d'extrême droite qui veulent rétablir l'esclavage on ne donne de leçons à personne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. des ranchers? DES ? il y en a des milliers aux USA--d'Hawaii a la Floride
      . Mais un seul au Nevada comme Mr. Bundy. Mr. Bundy est tres singulier!

      La droite des ranchers ne se compare pas avec la droite en France.

      Gauche ou droite, si un etat veut prendre les terres, les maisons, l'argent, tout--il le fait.

      cha chin

      Monique des Pyrenees

      Supprimer
    2. Les commentaires ci dessus s'adresse a l'article http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2014/07/loup-devra-ton-en-arriver-la.html
      Merci

      Supprimer
  2. On n'a pas besoin du pastoralisme ne vous déplaise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'ont pas besoin du pastoralismes les privés de libre arbitre, vivant par procuration, coupé des réalités. Car que ça ne plaise pas aux écologistes intègriste cela ne fait aucun doute, mais la réalité est tout autre:"En France, 84 % des surfaces classées en " haute valeur naturelle " correspondent à des zones d'élevage en plein air SOURCE CNRS + Université d’Ivry"
      http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2014/01/limpact-dramatique-de-la-disparition-du.html

      Supprimer
  3. A part , le CNRS, FAO, UICN, LIFE NATURE, UNESCO, CEMAGREF, CERPAM, GRENELLE DE L'ENVIRONNEMENT, CREN, CIRAD, INRA, NSA BRITISCH.........., a part tous ces organismes et scientifiques, naturalistes, biologistes, écologues, etc etc, seuls la dictature écologiste n'a pas besoin du pastoralisme dans le seul but d'assouvir leurs fantasmes envers et contre l'évidente réalité!

    RépondreSupprimer

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer par le biais du formulaire de contact en précisant à quel article s adresse le message. Depuis la supression des commentaires anonymes, la haine et la diffamation ont totalement disparues du blog.