BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

vendredi 28 novembre 2014

LOUP, FERUS A BOUT D'ARGUMENTS

comme d'habitude, les plus intransigeants défenseurs du loup a tout prix sont a bouts d'arguments!

Remettons les pendules à l'heure, ad vitam eternam:

"Le loup n’est pas responsable des difficultés économiques"
Hors le loup s'attaque uniquement aux petits élevages respectueux , proposant des produits de qualité, dans le respect et la durabilité, souvent en commercialisation directe.
"L’agneau de Sisteron se porte bien. Tellement bien, que la progression continue,  ces trois dernières années, des agneaux présentés au label, labellisés puis vendus a atteint le plafond de l’offre. L’heure est donc à la réflexion pour les coopératives qui devront trouver des solutions pour remonter l’offre d’agneaux, ce qui revient à trouver de nouveaux éleveurs."
Et oui, le loup participe au développement de l'élevage industriel!


"La France doit protéger le loup"
alors que l'union internationale pour la conservation de la nature, stipule que le loup en Europe et dans le monde est "least concern" moins préoccupante, 
En France, la population est classée "viable", donc "moins préoccupante" (LC) en principe ! mais le LCIE a inclut la population française dans une population Alpine qu'il classe "EN" (espèce en danger). pourquoi? Dans quel But?   passer outre le principe de subsidiarité?  de mélanger les populations?
source:
Bien que le loup gris soit toujours confronté à des menaces, son espèce est relativement répandue. La tendance à la stabilité de la population signifie que les espèces, au niveau mondial, ne répondent pas à l'un des critères pour les catégories menacées. Par conséquent, il est évalué comme Préoccupation mineure (LC) . 
Cependant, au niveau régional, plusieurs populations de loups sont gravement menacés. En Amérique du Nord, certaines des populations réintroduites sont toujours menacées; 
et en Europe    http://www.iucnredlist.org/details/3746/1 , http://www.iucnredlist.org/details/3746/3 , l'espèce est classée comme LC globalement  mais plusieurs populations régionales, telles que la population de l'Ouest-Alpes centrales, sont classées comme menacées d'extinction  ( http://www.lcie.org/ ). 


"Les citoyens ont leur mot à dire"
Mais lorsqu'ils aperçoivent un gros chat, il faut fermer les écoles, réquisitionner les hélicos, mettre l'armée sur le pied de guerre et trouver normal que les ruraux se débrouille seuls avec le loup, pieds et poings liés par les lois qui protègent les prédateurs!
Refaisons le sondage sans manipulations ""Etes-vous pour le maintien d'une population de loup sur l'ensemble du territoire, sachant que chaque citoyen, en âge légal de le faire, devra participer à son épanouissement en offrant une heure quotidienne de travail bénévole, y compris les jours fériés et les weekends,  le loup n'étant pas assujetti au code du travail !"
sondage IFOP septembre 2013 pour l’ASPAS et One Voice

Ce que les citoyens sont en droit de faire c'est d'exiger l'application de l'alinéa 8 de l'article L113-1 du code rural:
Par leur contribution à la production, à l'emploi, à l'entretien des sols, à la protection des paysages, à la gestion et au développement de la biodiversité, l'agriculture, le pastoralisme et la forêt de montagne sont reconnus d'intérêt général comme activités de base de la vie montagnarde et comme gestionnaires centraux de l'espace montagnard.
En conformité avec les dispositions des traités instituant la Communauté économique européenne, le Gouvernement, reconnaissant ces rôles fondamentaux de l'agriculture, du pastoralisme et de la forêt de montagne, s'attache à :
Assurer la pérennité des exploitations agricoles et le maintien du pastoralisme, en particulier en protégeant les troupeaux des attaques du loup et de l'ours dans les territoires exposés à ce risque.

En fait, au vue de toutes ces catastrophes qui assaillent le pays, les écologistes s'en donnent a cœur joie en stigmatisant la seule population qui impacte très peu la nature:
Elevage extensifs, en liberté, sans engrais, ni produits chimiques, mécanisation réduite au minimum, proposant des produits de qualité, dans la durabilité, la proximité et le respect, facilement traçable, souvent en commercialisation directe, créateur d'activité touristique familiale et raisonnable ne nécessitant pas de structures industrielle....
Contribuable écologistes, consolez vous, finalement vos impôts qui nous subventionnent, sont certainement mieux placés chez nous que dans n'importe quelle autre activité. Les autres contribuables le savent évidemment déjà, comme il est précisé dans le grenelle de l'environnement:
" Enfin, l’agriculture de montagne, avec un certain nombre de spécialités parmi les plus réputées, contribue au renom de la production agricole et alimentaire française et à la richesse nationale. 
Nul ne conteste l’intervention de l’Etat, puis celle de l’Europe depuis plus de 30 ans. L’approfondissement de la politique de développement durable apporte une nouvelle légitimité aux aides à la montagne, qui « rémunèrent » les externalités positives de l’entretien de la nature, de la biodiversité et des paysages par l’agriculture ..."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer en tant qu'anonyme. Merci de mettre un pseudo en cas de conversation suivie.