BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)


Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

mardi 9 décembre 2014

LOUP, ASSOCIATIONS PRÊTES A TOUT

AVES France : "Nous diffusons bien volontiers la tribune de Thierry Lodé* qui nous a bien plu."

Voici encore une association pas très regardante sur la réalité et prête à diffuser la propagande mensongère et diffamatoire qui sied à la très grande majorité des amoureux du loup.

Analysons donc cette plaidoirie pour le moins farfelue, pour ne pas dire plus, et qui plait tant à AVES France:


« Mais que viennent faire tous ces moutons seuls et sans défenses dans nos montagnes et sur nos causses ? Pourquoi ces territoires fragiles sont-ils entre les mains de propriétaires terriens qui admettent un pâturage aussi brutal ? »
Ces territoires sont resté aux mains de petits propriétaires qui les ont préservés pour les générations futures, l’UNESCO vient de classer patrimoine de l’humanité les causses en question, en référence au pastoralisme qui les a formatés et aux propriétaires qui les ont préservés. http://whc.unesco.org/fr/list/1153

Et ailleurs?, En France, 84 % des surfaces classées en " haute valeur naturelle "correspondent à des zones d'élevage en plein air (Alpes, Corse, Franche-Comté, Massif central, Pyrénées…CNRS). » c'est dire s'il est important pour certains écologistes prés à tout pour ensauvager nos terres, de cacher la vérité au public.


"Pour 24.7 % de « parcs naturels », il n’existe sur le territoire français que 2 % de zones en réserve pour le maintien de la faune sauvage quand l’espace naturel et nos montagnes sont de plus en plus avalés par les aéroports, par des barrages, par l’intensification des cultures, par le tourisme et par la croissance urbaine. "
Voila donc une bonne raison pour stigmatiser les populations qui ont choisi de vivre en dehors de tout cela, proposant des produits de qualité dans le respect, la durabilité, la traçabilité. Une population qui impacte très peu la nature et qui devient le bouc émissaire des exactions commises par nos sociétés! Faisons leur porter tout le poids de la cohabitation impossible avec les grands prédateurs, jusqu’à épuisement, et montrons leur ce que nous allons faire de leurs pays qu'ils ont été les seuls à protéger pour les transmettre intact aux générations futures! " Parce que les aéroports, les barrages, les cultures intensives, le tourisme de masse, la croissance urbaine..." tous cela ne concerne pas le petit élevage extensif sans engrais, ni produits chimique, victime du loup, mais bien plus encore des fondamentalistes environementaux ...!


"Et à l’âge adulte, les conditions atroces du transport des brebis domestiques à des densités réglementaires de 5 moutons par m² (!) durant jusqu’à 19 heures (mais le voyage peut durer 2 semaines) entraînent à elles seules la mort de milliers d’animaux."
Bien sur, faisons croire que les éleveurs dégénérés et abrutis sont prêts à perdre des milliers d'animaux pendant le transport afin de pouvoir justifier et minimiser les pertes dues aux loups ( + de 8000 victimes en 2014)
Réglemenation pour le transport des ovins : "1ere période de transport 14 heures maxi, puis 1 heure de repos mini abreuvés, alimentés en cas de nécessité., puis 14 heures maxi suivis de 24 heures de repos. Pendant les 24 heures de repos, les animaux sont déchargés dans un poste de contrôle agréé (anciennement nommé « point d’arrêt »), abreuvés, alimentés et doivent pouvoir se reposer. "
"la densité, de 5 par m² s'applique uniquement aux agneaux de moins de 55kg afin qu'ils puissent se tenir entre eux sans risques dans les virages et devers"
"Pour une brebis en gestation de plus de 55kg elle est de 2 par m²"
On est loin de la dimension idéologique de Mr le professeur! 2 semaines de voyages pour les brebis qui vont pâturer dans quel pays?

"Enfin, moins de 1800 élevages ont admis les mesures de protection contre le loup."
Alors que les chiffres ONCFS et DDT sont clairs: 80% des troupeaux attaqués ont mis en place les mesures de protections (100% dans le 06 qui a subit 516 attaques pour les 270 premiers jours de 2014! source ddt 06)
Pourquoi jamais un mot sur la loi? L'état s'engage a : alinéa 8: Assurer la pérennité des exploitations agricoles et le maintien du pastoralisme, en particulier en protégeant les troupeaux des attaques du loup et de l'ours dans les territoires exposés à ce risque.

Mais pérenniser la vie rurale qui impacte très peu la nature, n'est sûrement pas la finalité des associations de protection de la faune sauvage !


"La proie « naturelle » du loup reste le chevreuil, et le prédateur a besoin d’environ 3 à 5 kg de viande par semaine**, soit en moyenne 1 à 2 chevreuils par mois,"
C'est bien connu, Le loup disposant d'un frigo peut donc mettre les restes à l'abri des vautours et autre charognards, afin de bien rentabiliser la carcasse qu'il a prédaté!

Hélas, Monsieur le professeur, Un loup a besoin en moyenne de consommer chaque jour 17% de son poids en viande, soit 4 à 5 kg pour un loup européen. ( dixit le site de l'état consacré au loup)

Ce qui nous fait pour 300 loups, 1200 kg de biodiversité par jour, sans compter les restes ou le surplus killing qui sont consommés par les autres carnivores charognards et vautours. Ramené aux chevreuils , cela nous donne minimum 40 têtes consommées par jour, toujours sans compter les restes (au frigo?)! La prévision pour une population viable étant de 2000 loups, je vous laisse faire le calcul, et je vous laisse imaginer si le gibier ou les moutons viennent à manquer, il faudra quand même qu'ils mangent (en 2012 : bovins 49, équins 9, chiens. Et après....?)
Monsieur le professeur d'écologie évolutive, il est temps de prendre votre retraite car: "Le loup est un vrai généraliste qui se nourrit en opportuniste de tout ce qui est le plus facilement disponible dans son habitat. /…/ L’habitat du loup a été décrit comme tout endroit où il y a quelque chose à manger. »" (Plan d'action pour la conservation du loup en Europe (Canis lupus), Editions du Conseil de l’Europe, pp. 17-18). (écrit par le lobbys des défenseurs du loup)


"Car les chasseurs tuent 500 000 cervidés en France par an et entre 1985 et 2000, le nombre de chevreuils abattus a été multiplié par 4. On le constate, les chiffres n’ont rien de comparable."
Le plan de chasse détermine le nombre d’animaux à tirer sur les territoires de chasse pendant la période de chasse. Fixé annuellement, après consultation des représentants des intérêts agricoles et forestiers, il tend à assurer le développement durable des populations de gibier et à préserver leurs habitats naturels.
L’effectif de chevreuils au niveau national est de l’ordre de 1.500.000 têtes soit une progression de 3,2 au cours des 20 dernières années (32%). C'est pourquoi les prélèvements sous contrôle du plan de chasse, veillent à maintenir la population en bon état de viabilité et de bonne conservation!


"un agneau se vend 6 € la tête. Car ce qui menace la filière, c’est le modèle économique lui-même. A peu près 14 tonnes sont exportées sur un total de 65 tonnes, soit quasiment 1 agneau produit pour l’étranger sur 5."
Rectification, 6€ le kg soit entre 110 et 140 euros pour un agneau label issu du pastoralisme traditionnel, celui que le loup met en péril, tout en renforçant les importations et l’élevage industriel .

Actuellement le marché de l'offre ne couvre pas la demande pour les agneaux de qualité: "L’agneau de Sisteron se porte bien. Tellement bien, que la progression continue, ces trois dernières années, des agneaux présentés au label, labellisés puis vendus a atteint le plafond de l’offre. L’heure est donc à la réflexion pour les coopératives qui devront trouver des solutions pour remonter l’offre d’agneaux, ce qui revient à trouver de nouveaux éleveurs." cf coop de sisteron
Idem en Lozère pour la fromagerie le Fédou, mais également pour l'IGP agneau de Lozère ELOVEL qui subit 25% à 30% de pertes de production, au même titre que l'ensemble des agneaux labellisés ou des productions fromagères dans les régions impactées par le loup.

Le loup menace les A.O.C. dont le cahier des charges exige une obligation de pâturage, comme en Italie et en Espagne.


Libre aux consommateurs de choisir des agneaux élevés dans des pays ou le loup ne serait pas toléré, et qui ont traversé les océans dans des sacs en plastiques avec conservateurs. Mais qu'un soi disant écologiste utilise cet argument pour condamner systématiquement ceux qui sont les seuls à participer à la cohabitation, en dit long sur la probité de son discours!

Il faut croire que certaines associations ne sont pas bien regardantes quand au choix de leurs publications, à moins que le but final soit d'induire en erreur la population à des fins idéologiques?

Et pour bien comprendre l'état d'esprit des ces associations peu scrupuleuses, tout les commentaires que j'ai posté pour rectifier les chiffres et les manipulations ont été censurés. C'est donc ce qui m'a amené à écrire ce rectificatif.
Seul commentaire repris mis au compte d'AVES, en en minimisant le chiffre officiel, la précision sur la quantité de viande consommée par le loup. Le mensonge était il trop gros et donc insoutenable?


Ceux qui défendent le loup sont bien dans la lignée de la réalité politique actuelle. Tout les citoyens veulent des réformes à condition que ça ne les touchent pas!

Tous ceux qui culpabilisent, veulent des loups à condition de ne pas subir l'ombre d'une contrainte liée à leur retour, et se posent en moralisateur, tel le peuple élu pour corriger les erreurs humaines! Peuple élu prêt à sacrifier ceux qui sont restés les garants des derniers lieux riches en biodiversité en utilisant toutes les facettes idéologiques de la communication.













Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer par le biais du formulaire de contact en précisant à quel article s adresse le message. Depuis la supression des commentaires anonymes, la haine et la diffamation ont totalement disparues du blog.