BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

mercredi 7 octobre 2015

LOUP, UNE ASSOCIATION S'ENGAGE POUR LE PROTÉGER



Pour info, le Turbo Fladry que fabrique et commercialise l'ASPA (Association pour le Secours et le Placement des Animaux) dans les Vosges :
http://www.vosgesmatin.fr/edition-de-la-plaine/2015/09/29/vosges-l-association-de-secours-et-de-placement-des-animaux-va-fabriquer-et-vendre-son-systeme-anti-loup


   "Le système des fladry - originaire de Pologne - est très peu utilisé, excepté à titre expérimental. Il s’agit d’une corde munie de petits drapeaux rouges, lâchement tendue sur des piquets à quelques dizaines de centimètres du sol. 


Contrairement a ce que disent les défenseurs du loup :

« Le loup ne passe jamais sous le fladry, on ne sait pas pourquoi, mais apparemment le système fonctionne » (sic JM LANDRY)" (Pas très rassurant de confier tout son capital à un système qui fonctionne apparemment ndlr)


  le "système Fladry" , (des flyers bandes de plastiques rubalites, suspendues au fils des parcs) alors que ce système était utilisé au moyen age (avec des lambeaux suspendus) pour rabattre les loups poursuivis par les louvetiers vers les pièges de captures!
 Une différence tactique de taille utilisée entre un loup poursuivis et stressé et un loup affamé qui cherche la faille du système, et qui la trouvera, comme le précisent les éleveurs des USA qui ont utilisé le système sur des bovins: "efficacité de quelques heures a quelques jours, voire 2 mois"
photo USA. à noter, la conséquente rangée de fil au second plan 

Le système turbo Fladry et un Fladry amélioré car les bandelettes sont posées sur un fil de clôture électrique.

  Il s'agit d'un fil électrifié, suspendu à 50 cm du sol (sic, pas de quoi rassurer ceux qui ont eu des attaques par des loups  qui sautent aisément les 1.50m), assortit de bandelettes en plastiques de type ruballite sensées émettre une conduction statique en même temps qu'un effet de barrière psychologique pour le loup.

Les conclusions des étude aux USA sont loin d’être si réjouissante:

"Même si le fladry n'est pas la panacée, il se justifie pour la conservation du loup à long terme(et donc la disparition des éleveurs qui vont passer le reste de leurs vies à expérimenter des solutions qui ne servent qu'à la survie des prédateurs ndlr)
http://digitalcommons.unl.edu/cgi/viewcontent.cgi?article=2257&context=icwdm_usdanwrc
http://www.berrymaninstitute.org/files/uploads/pdf/journal/spring2010/davidson-nelson_gehring_sp10.pdf
http://www.nrcs.usda.gov/Internet/FSE_DOCUMENTS/nrcs144p2_042099.pdf


  Inutile de sortir de Saint Cyr pour comprendre que le loup dans un premier temps s'attaquera plus facilement à un élevage protégé par une clôture traditionnelle que le prédateur a l'habitude de contourner,  qu'à  un élevage protégé par un turbo fladrie qu'il découvre et dont il va se méfier. En attendant de comprendre comment déjouer le "piège", il choisira d'utiliser son expérience acquise et pour laquelle il est sur de recevoir sa récompense.

  Inutile de sortir de Saint Cyr non plus pour comprendre que si tout les troupeaux se protègent avec le Turbo fladry, lorsqu'ils sera contraint d'agir, pris par les affres de la faim, il ne mettra guère de temps à sauter par dessus le fil, comme il le fait pour les filets, ou a passer dessous, comme il le fait pour le grillage.
  Une fois mis en place, la crainte du turbo fladry par le loup résidera dans sa nouveauté. La crainte oui, mais pour combien de temps?
  Nous avons tous eue la joie de voir la prédation diminuer à chaque nouvelle mesure (chiens, filet, parc de nuit, berger) et le désespoir quelques mois plus tard de constater que le loup s'est adapté!
Un constat qu'on déjà fait tout les organismes d'état en charge du problème.

  Il semblerait aujourd'hui que les DDT et ONCFS soient séduits par cette nouvelle lubie.
  Éleveurs et bergers ne vous y trompez pas, chaque nouvelle mesure de protection a été un point de plus pour la pérennité du loup et un point de moins pour la préservation du pastoralisme. Les éleveurs qui ont déjà tout essayé le savent, "nous avons dressé le loup à recevoir sa récompense dés qu'il trouve la parade aux mesures de protection!" les conclusions des études sur le turbo fladry aux USA le prouvent:
 " Il faudra à long terme tirer les conclusions qui s'imposent lorsque nous aurons assez de recul par le biais de nombreux élevages équipés de ce système (ce qui est loin d’être le cas ndlr). En attendant ce projet se justifie pour la conservation du loup à long terme"

  Ceux qui adopteront n'importe quel nouveau système de défense expérimental, repousseront la prédation vers ceux qui se verront dans l'obligation de les imiter. Mais une fois tout le monde équipé? Croyez vous que le loup lâchera aussi facilement prise?

  A noter que, à chaque nouvelle invention, aucun éleveur ou berger expérimenté dans la cohabitation n'a été concerté!

La seule opportunité de ce système pourrait être de convenir provisoirement aux éleveurs bovins et équins qui ne disposent d'aucune aide, en renforçant indéniablement le simple fil qui suffit à la contention des animaux. Une catégorie encore relativement préservée tant que le loup dispose à satiété d'ovins et de caprins. Mais la donne va changer lorsque les élevages de petits ruminants auront disparu, ou se retrouveront enfermé, comme c'est le cas aujourd'hui en Espagne....:
"En effet, sur tout l’arc Nord-Portugal, Galice, Asturies, Cantabrie, très impacté par le loup, les éleveurs ont modifié la proportion gros et petit bétail de leur cheptel justement à cause de l’impact des loups sur chèvres et brebis. Dans les Asturies, cela a eu des conséquences dramatiques sur la fabrication fromagère. Mais les loups se sont adaptés et attaquent dorénavant bovins et équins "
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2015/07/loup-espagne-et-cohabitation.html


....et en Italie:  La région autour d'Orvieto et San Venanzo est très impactée (Allerona, Castel Giorgio ...)  Un des éleveurs a eu 17 bovins et 4 chevaux tués l'année dernière (37000e) et 12 veaux déjà cette année (dommages 24000e). 
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2013/07/en-italie-tout-va-tres-bien.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer par le biais du formulaire de contact en précisant à quel article s adresse le message. Depuis la supression des commentaires anonymes, la haine et la diffamation ont totalement disparues du blog.