BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

jeudi 26 juillet 2018

PASTORALISME, QUEL AVENIR DANS NOS SOCIÉTÉS?


OÙ PÂTURER ?
Le pastoralisme entre crises et adaptations


un ouvrage coordonné par
Anne-Marie BRISEBARRE
Guillaume LEBAUDY
et Pablo VIDAL


au format revue, le livre est richement illustré
par les photos des contributeurs :
anthropologues et ethnologues,
réalisatrice, géographes, journaliste, bergers,
agronome, vétérinaire, écologue


à paraître en septembre 2018 chez Cardère éditeur


180 pages 21 x 27, illustré couleur
isbn 978-2-37649-006-7
prix public 25€

Nos sociétés de plus en plus urbanisées montrent du doigt la pratique de l’élevage, y compris celle du pastoralisme pourtant conduit de façon extensive. Le mode de vie pastoral, fondé sur la relation hommes-animaux-territoires et sur la mobilité, est partout malmené. Cependant les cultures pastorales se défendent depuis plusieurs milliers d’années en faisant preuve de flexibilité, d’inventivité et de ruse, façonnant en outre des paysages diversifiés. Elles montrent partout leurs capacités de résilience et proposent des solutions hors des sentiers battus des modèles productivistes dominants, développés par nos sociétés hors-sol gourmandes en espace et en ressources.

Cet ouvrage collectif, rédigé par des spécialistes et praticiens du pastoralisme, en témoigne : en Espagne, en France, en Italie, en Roumanie, au Maghreb, en Turquie, au Kirghizistan et au Kazakhstan, éleveurs et bergers sont confrontés à des vicissitudes politiques, économiques, foncières, réglementaires, souvent conflictuelles, remettant partout en cause la place et la pérennité des cultures pastorales. Concurrencés par les pratiques de nos sociétés consommatrices d’espaces, marginalisés par les excès des tenants d’une idéologie verte (écologisme, rewilding, véganisme…), les pasteurs cherchent leur place et posent cette question dont dépend leur survie et leur avenir : où pâturer ?

Mis en forme dans un style accessible au plus grand nombre, les articles qui composent cet ouvrage ont aussi fait l’objet d’un soin particulier en matière d’iconographie. Publié dans la collection Hors les drailles, ce livre témoigne de l’inventivité des cultures pastorales. Le propos n’est pas pour autant d’être savant, mais de partager les dynamiques et savoirs pastoraux contemporains avec un large public.

COMMANDES : L’ouvrage est en souscription dès maintenant,
sur le site de la bonne maison
Cardère

Collectivités : nous consulterpour vos achats en nombre
Anne-Marie Brisebarre, Guillaume Lebaudy, Pablo Vidal,
la vingtaine de sympathiques contributeurs
et la bonne maison Cardère

vous souhaitent une sacrée chouette journée remplie de sonnailles.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer en tant qu'anonyme. Merci de mettre un pseudo en cas de conversation suivie.