BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

samedi 13 septembre 2014

PREMIÈRES CONSÉQUENCES DE LA TRAHISON

"Hélène Masson-Maret, que je remercie,  sénatrice UMP des Alpes-Maritimes, a déposé le 24 juillet dernier au Sénat une proposition de résolution européenne visant à rétrograder le statut protégé du loup demandé par les syndicats agricoles." (La Confédération paysanne, la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA), le syndicat des Jeunes agriculteurs et la Fédération nationale ovine (FNO) ont appelé le 5 mars les ministres de l'Agriculture et de l'Ecologie à "changer le statut d'espèce protégée des loups".)

Alors là, il y a de quoi se jeter par la fenétre!



Alors que a travers la COPA COGECA les syndicats FNO, FNSEA* et  ses ramifications, ont signé une plateforme pour la cohabitation avec les prédateurs, dans laquelle ils s’engagent a respecter la directive habitat, alors que le porte Parole de la confédération paysanne précise "le loup a le droit de vivre chez nous", des élus essaient de je, cite Héléne Masson Maret "La sénatrice estime par conséquent que la directive européenne "Habitats, faune, flore" doit "évoluer afin de mieux protéger l'activité d'élevage dont la pérennisation est menacée". Elle "encourage" les institutions européennes à "rétablir l'équilibre" entre préservation des loups et maintien des activités d'élevage, "face à la détresse de nombre d'éleveurs dans les régions de haute et moyenne montagne".
Or la directive habitat ne peut évoluer que dans un sens, celui de mesures supplémentaires de protection pour la faune et la flore. Il est impossible de part sa conception de redescendre d'un cran en arrière sans que cela soit voté par tous lés états signataires, pas la majorité, l'unanimité!

de plus je me répète: Les participants pourront revisiter, dépoussiérer et repolir la Directive Habitats tant qu'ils veulent, la législation sur la protection du loup ne changera pas. le rôle de la plateforme n'est pas de discuter Directive Habitats mais de promouvoir la cohabitation.

"Or, c'est la modification de l'article 22 de Berne qu'il est nécessaire de modifier (comme le soutiennent la Suisse et de nombreuses associations en Italie ou en Suède d'ailleurs), afin que chaque pays puisse « émettre une réserve » dans le temps (et non pas seulement au moment de la signature) pour toute espèce de faune ou de flore devenue invasive."

Tous les pays seraient gagnants, donc unanimes (!) - d'ailleurs, il ne faudrait que la majorité dans ce cas-là (!) - pour retrouver leur droit de subsidiarité si une espèce (faune ou flore) devenait invasive, "nuisible", chez eux ultérieurement.

Ce n'est donc pas Berne qu'il faudrait changer, ni le loup d'annexe.

Ce n'est même pas du loup qu'il faudrait parler dans un premier temps mais de modifier cet article.


Dans la pratique
SEULEMENT .. en signant le 10 juin et en disant amen aux Action Clés (que les signataires ont déjà "revues et corrigées" en théorie), du coup les signataires ont accepté le principe de "populations" à gérer et que la population alpine serait "en danger" !!! (Actions Clés)
Même si on modifiait l'article 22, ils ont verrouillé toute possibilité de retrouver le droit de subsidiarité !


Poursuivons:

Alors que le député Morel a L'HUISSIER a réussit a obtenir  l’ouverture d’une enquête européenne sur le loup, 

Alors que par lettre du 5 juin, Michel Dantin (PPE-UMP) avait saisi le Commissaire à l’Agriculture Dacian Ciolos. Il lui faisait part de ses préoccupations sur la présence du loup et des vautours dans les alpages.

Voici la réponse du commissaire au député Michel Dantin:

"En conclusion, "la Commission européenne ne voit pas la nécessité de changer la législation"
il suffit, selon Janez Potocnik (commissaire de l'Environnement) de prendre les mesures de protection des troupeaux qui s’imposent (chiens, clôtures etc…). Pour cela, les éleveurs bénéficient d’un soutien financier européen "et ce dernier "se fait un plaisir de rappeler à la fin de sa lettre, que la profession agricole s’est engagée dans la même voie en signant le 10 juin dernier, via le COPA-COGECA". Médiapart : http://blogs.mediapart.fr/blog/francoise-degert/070914/l-europe-privilegie-les-loups-et-les-vautours-aux-eleveurs"



Hé oui, il va dorénavant être très difficile de faire entendre la détresse des éleveurs et bergers puisque la profession agricole s'est engagée à accepter:
 * 1) ... Working within the EU legal framework
The EU’s Habitats Directive (92/43/EEC) is the overarching legal instrument for the conservation and sustainable management of Large Carnivore species at a favourable conservation status in the EU. ( l'outil juridique central / fondamental) "on ne remettra pas en cause Directive Habitats .."Le « principe » de non-régression en matière d’environnement, « selon lequel les dispositions (…) nécessaires pour protéger l’environnement et la biodiversité ne doivent pas entraîner de recul dans le niveau de protection déjà atteint » "

* 2) Any management of large carnivores must be determined on the basis of sound scientific evidence using best available and reliable data. !! (la gestion sera déterminée, fondée, sur la base de preuves tangibles scientifiques)
Ils ont le culot de le dire ...


Human societies have the right to use their natural resources and preserve
cultural heritage in a sustainable way within multifunctional landscapes, of
which large carnivores are an integral part
Les grands carnivores sont une partie intégrante des paysages multifonctionnels (donc partout)



* Solutions to conflicts through constructive dialogue
 among stakeholdersOn trouvera des solutions grâce au dialogue - (on discutera et tout ira bien)

* ... taking into account, inter alia, the Guidelines for Population Level Management Plans for Large Carnivores
 (tenant compte des lignes directrices LCIE)
La bible LCIE restera la bible ...


* La FNO préside le groupe ovin Copa-Cogeca (signataire) et le président de la FNSEA est un des vice-présidents du même Copa-Cogeca.


L'implication et la responsabilité de la France sont donc très engagées, très importantes, pas pour la pérennité du pastoralisme, mais pour la sauvegarde des prédateurs!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer par le biais du formulaire de contact en précisant à quel article s adresse le message. Depuis la supression des commentaires anonymes, la haine et la diffamation ont totalement disparues du blog.