BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

vendredi 5 mai 2017

LES LOUPS DE LA MARGERIDE VONT ILS PERPÉTUER L'HISTOIRE?


En Lozère, dans la Margeride, c'est la série noire pour des animaux symboliques susceptibles de toucher la sensibilité du grand public.

La Mageride selon le site "Lozère Tourisme", extraits :
  • La Margeride est une terre secrète, terre de silence et de murmures. Lors de votre séjour en Lozère vous découvrirez cet havre de paix idéal pour pratiquer des sports de pleine nature comme la randonnée, le vélo, la pêche ou encore le ski nordique. Cette région naturelle s’illumine par les chemins, les petites routes qui la sillonnent mais surtout par les nombreux ruisseaux ou rivières
  • Ce territoire est également celui des loups et des bisons. Faîtes ainsi une halte au parc des loups du Gévaudan pour en apprendre plus sur cet animal mystérieux et à la réserve des bisons pour observer le plus gros mammifère terrestre d'Europe. La Margeride offre un environnement d’une infinie richesse, préservé et accueillant, invitant autant au repos qu’à de nombreuses activités nature. 
La blanche de Lozère en Margeride.

Rien, ou si peu sur le pastoralisme et l'agriculture traditionnelle qui restent une des principales activités d'un pays comptant dans ses rangs la fameuse vache Aubrac connue dans le monde entier. "On observe une véritable mutation du paysage à partir de la période gallo-romaine avec une intense déforestation du hêtre afin de généraliser le pastoralisme débuté au néolithique". C'est dire si l'élevage ovin dans les terrains pauvres au coté de l'élevage bovins dans les prairies plus riches sont une des particularité de la Margeride et de l'importance qu'ils ont eu pour façonner ce paysage à travers les siècles.

Mais ce havre de paix et de tradition, pays de la bête du Gévaudan, renoue désormais lui aussi avec les affres de la prédation:


Au Nord de Mende, à Chateauneuf de Randon, un poulain dont les propriétaires désirent garder l'anonymat, a été retrouvé mort la nuit de sa naissance avec des morsures caractéristiques des loups. Ces derniers ont certainement été mis en fuite par les juments au parc, puisqu'il n'y a pas eu de consommation : "c’était le premier poulain de l'année, nous ne savons plus comment faire"


 L'expertise a été faite et le résultat se fait attendre.










Au Veymen, commune de Grandrieu, dans la propriété de M. Durand, un poulain de quelques jours a été massacré de telle sorte que les gardes se sont trouvé dans l'impossibilité de faire les prélèvements habituels permettant d’identifier le loup. Malchance pour l’éleveur ou aubaine pour l'image du loup? Le résultat de l'expertise nous le dira :  "nous élevons des chevaux depuis plus de 40 ans et nous n'avons jamais vu ça!".
Photo Durand
Il faut dire que de grandes réserves sont émises lorsque-il s'agit d'animaux emblématiques pour le public afin de préserver l'Aura du loup.

Entre ces deux élevages sinistrés, Saint  Jean la Fouillousse, un lieu de découverte appelée « La Toison D’Or », une arche de Noé où vivent en paix des moutons, des lamas , des alpagas , et bien d’autres animaux. C’est un paradis pour petits et grands qui pendant l’été viennent découvrir et approcher cette faune préservée.

Les loups sont entrés dans le parc.
 photo ONCFS à la Toison d'Or


Aujourd’hui, les loups s'en donnent à coeur joie...: " Amis visiteurs, à la prochaine saison, vous ne verrez plus Noisette, la brebis Manech, Myrtille et Camomille, les brebis Rouge du Roussillon prêtes à accueillir leurs petits agneaux , le bélier Jacob, Réglisse, le bélier Shetland, Justine, la brebis d’Ouessant , Isa la raïole. Certains d'entre eux représentaient des races devenues rares ou en voie disparition.
Dans la nuit de jeudi, et celle de vendredi, des attaques ont été commises sur nos animaux. Des nuits d’horreur, des actes de cruauté qui ne peuvent pas laisser indifférents. C’est la désolation dans le parc , ici une brebis dépecée, là une autre mordue à la gorge , plus loin un bélier encore vivant dont le flanc a été arraché et la découverte macabre continue. Des prédateurs, dont les morsures caractéristiques et les empreintes bien visibles dans la neige fraîche du vendredi matin ,dont des poils accrochés au grillage et dont la violence du spectacle ne laissent pas la place au doute : 

Amis éleveurs, particulièrement confrontés à ce problème, les questions que vous vous posez sur votre avenir, les citoyens doivent les entendre. Alors qu'il est passionnant et valorisant d’élever dans le respect des animaux pour nourrir des hommes en proposant des produits de qualité,  il est inconcevable de le faire pour nourrir des prédateurs sauvages qui n'ont pas leur place dans les zones d'élevage traditionnel qui elles n'ont justement rien de sauvage. 

Dans notre espace-musée, nous expliquons ce qu' apporte le mouton à nos régions : son lait, sa laine, sa viande, son importance pour l’environnement et la biodiversité, sa participation à la sauvegarde  de la vie sociale et du patrimoine... Rien de sauvage dans tout cela, simplement le fruit d’une coévolution du travail de la nature et de l’homme.

La saison 2017 approche. "La Toison d’Or" pourra t’elle ré-ouvrir ses portes pour accueillir sereinement scolaires , familles , visiteurs et amis ?"
René et Joëlle Jouve, en charge de la Toison d'Or


Photo Toison d'or
C'est peut être ici que se situe la tanière des prédateurs qui rayonnent désormais dans le secteur semant la terreur et la désolation chez les propriétaires d'animaux. Qu'ils soient particuliers ou professionnels.

Photo toison d'or
Au vue de la consommation, il ne s'agit certainement pas d'un seul loup.


Ces élevages ne sont éligibles à aucune aide pour la mise en place des mesures de protection. Protéger des chevaux, des vaches ou des animaux de collection dans ces conditions relève de l'impossible. Ce type de proies est devenue le menu quotidien des loups dans les pays ou le prédateur à fortement participé à la disparition des élevages ovins et caprins, comme en Espagne ou en Italie :

LOUP, ESPAGNE ET COHABITATION

LOUP, DANS LA PÉNINSULE IBÉRIQUE COMME AILLEURS, ON NOUS A MENTI.


Tous ces particuliers s'attendent désormais à recevoir les incontournables conseils des écologistes apprentis sorciers qui eux ne subiront jamais l'ombre d'une contrainte liée à la prédation, mais qui se posent en spécialistes auprés des professionnels du pastoralisme :

LOUP, FOX LIGHT ET AUTRES ARTIFICES POUR PROTÉGER LE LOUP;

LOUP, FALLAIT IL UN PREUVE DE L'IGNORANCE ET DE LA MANIPULATION DES DÉFENSEURS DU PRÉDATEUR?

LOUP, QUAND LES "ASSOCIATIONS ÉCOLOGISTES" PERDENT TOUTE CRÉDIBILITÉ.


En Bref,  des conseils aboutissants à rendre l’élevage traditionnel impossible sur nos terres destinées à etre ensauvagées afin que des multinationales se les approprient dans l'objectif d'en faire, entre autre,  des "actions de compensation environnementales" nécessaires à leurs destructrices et polluantes activités!
LOUP, LA FACE CACHÉE DES DEFENSEURS DE LA NATURE





1 commentaire:

  1. La réalité de notre territoire de Margeride décrite dans cet article au combien parlant. Le sentiment de Mr et Mme Jouve qui face à ce désastre à ce carnage commis sur leurs animaux si précieux à leur yeux, mais encore plus aux yeux des enfants. Leur petits enfants d’abord, pour qui ces animaux étaient leurs amis, leur peluches vivantes, mais aussi pour les scolaires des environs, qui venaient chaque année faire une visite à La Toison d'or.
    D'Or il n'y en a plus, certains ont vue les photos des restes de Noisette, Camomille et les autres, et du Loup aussi, pris en flagrant délit, piégé par la technique, qui enfin fait apparaître la vérité, si longtemps cachée, comme un trésor !! Trésor encombrant que ce Loup !!

    RépondreSupprimer

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer en tant qu'anonyme. Merci de mettre un pseudo en cas de conversation suivie.