BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

jeudi 5 octobre 2017

LOUP, MANIFESTATION À LYON LUNDI 9 OCTOBRE CONTRE LE PLAN LOUP

Le 12 septembre dernier, le ministère de la transition écologique et solidaire et le ministère de l'agriculture ont présenté, lors d'une réunion nationale, les mesures envisagées pour le prochain plan loup 2018-2023. Ces mesures sont une nouvelle provocation et un RETOUR EN ARRIÈRE SANS PRÉCÉDENT.
Alors que le nombre d'attaques a augmenté de plus de 40% dans la Drôme et encore plus en Région Aura (avec une Savoie à sang), les mesures prévues restreignent et compliquent encore le dispositif actuel.
En voici un aperçu :
- Conditionnalité des indemnisations aux mesures de protection. Ce qui signifie que les TROUPEAUX NON PROTÉGÉS NE SERAIENT PLUS INDEMNISES
- Priorité donnée aux tirs d'effarouchement et de défense, plutôt qu'aux tirs de prélèvements. Peu à peu
LES TIRS DE PRÉLÈVEMENTS SERAIENT SUPPRIMES

On nous enlève le droit de défendre son troupeau. Ces deux mesures à elles seules méritent un soulèvement en masse. Ce qui est en train de se passer est très grave pour la profession. 

A ceci s'ajoute que les loups sont au coeur du dispositif, là où ce devrait être l'éleveur et le pastoralisme. Les loups semblent être la priorité du gouvernement.
Sans compter, la gestion différenciée par territoire, la possibilité pour le préfet de Région de refuser un arrêté de tir pris par un préfet départemental,

Les ministères n'ont pas du tout écouté les revendications des syndicats nationaux et n'ont pas tenu compte de ce que l'on vit au quotidien. Au contraire de notre Conseil Régional, qui s'est clairement positionné en notre faveur et a demandé aux ministères d'appliquer nos demandes. Le Conseil Régional Aura a repris et adopté en Assemblé Plénière toutes les demandes des éleveurs. Ce qui est un signal fort pour la profession. Des élus régionaux se rangent clairement de notre coté.


La FNO, FNSEA et les JA appellent à
Une mobilisation nationale, lundi 9 octobre à Lyon
RDV place Bellecour à 12h
Rassemblement avec un troupeau de 1200 brebis
Cortège jusqu'à la Préfecture où une délégation sera reçue par le Préfet
Les syndicats ont exigé la présence de M. Hulot et demandent des engagements fermes

DANS LA DRÔME 
La FDO de la Drôme s'associe à ce rassemblement et vous propose un transport en car.
Départ de Die à 10h, possibilité de monter à Crest vers 10h30 et à Valence vers 11h.

Sur place, nous aurons un accueil boisson offert par la FDSEA du Rhône.
Prévoyez votre pic-nic.
Retour à Die à 19h


Cette manifestation est notre dernière chance de faire bouger leur plan.
Les mesures prévues annoncent la mort de l'élevage dans nos montagnes. 
C'est maintenant qu'il faut se bouger. Après ce sera trop tard.

A savoir, le département de l'Aveyron a déjà annoncé une centaine d'éleveurs mobilisés. La Drôme, en tant que Département impacté, doit se mobiliser.

Si vous souhaitez venir en car :
Inscrivez-vous par retour de mail ou par téléphone jeudi 5 octobre 17h dernier délai.
J'aurai besoin des noms et prénoms des personnes inscrites.
Venez avec votre casse-croute, le(s) lieu(x) exact(s) de RDV vous seront donnés d'ici vendredi.

N'hésitez pas à transmettre ce message à tous les concernés (éleveurs, bergers, chasseurs, vos élus...).

A lundi prochain!

Nathalie Groulard

Fédération Départementale Ovine de la Drôme
85 rue de la Forêt
26000 VALENCE
Tél : 04 75 56 76 23 / 06 75 31 96 68
fdo26@orange.fr
*


Voici les grandes lignes du nouveau Plan Loup 2018/2023 :

1 / Pas d’indemnisation des dégâts loups si pas de mesures de protection

2 / Requalification des indemnisations en aides d'Etat dans les lignes directrices agricoles mais qui dit  « Aides » dit  « Contrôles »et « Sanctions ».
En résumé, l'éleveur qui  subit une attaque aura un contrôle pour voir :

-         si la hauteur des filets est réglementaire, ( et rien n’empêchera le ministère de prévoir des filets beaucoup plus hauts, c’est déjà le cas en Allemagne)

-         si ses Chiens de Protection ont été testés par un spécialiste agréé par  l'Administration,

-         s’il a bien suivi une formation pour l’éducation de ses chiens,

-         s’il a bien acheté ses chiens là ou l’administration le lui a recommandé, 

-         si son poste électrique est bien au voltage prévu et ses clôtures suffisamment électrifiées  (etc. etc…) avant de se faire planter sur ses aides PAC !


3 / Prioriser les tirs d’effarouchement (avec des balles en caoutchouc) et de défense simple, restreindre la délivrance des tirs de défense renforcée.

4 / Interdire les tirs de prélèvement avant la fin de l’été avec la volonté affichée de fortement les réduire voire les supprimer. etc. etc.




 Apparté
DE  Sylvain Rigeade
L'Etat nous envoie un message : ils nous dit démerdez vous avec les loups.... et certains regardent avec intérêt notre mort annoncée.... peut être que la marseillaise résonnera à nouveau dans nos vallons. Les larmes aux yeux, ils comprendrons alors, l'erreur, qu'ils ont commise.... le paysan, comme le loup, sont des combattants.... personne ne sortira indemne de cette bataille.... quelques vautours, cependant regarderont de loin, oserons t'ils se poser où ces courageux volatiles s'éclipseront à l'abri du béton de leurs villes ? Derrière leurs écrans lumineux, verront ils la nuit s'abattre sur eux ? Quand le feux abrasera la campagne, l'état reculera, il nous teste mais ne comprend pas... que pour un coup, nous en rendrons deux... protéger le loup ou l'agneau, ceux qui vivent de la nature, ceux qui vivent du béton ? Drôle d'époque, où l'on prend à nouveaux, les paysans pour des cons.... l'histoire pourtant nous a appris que le paysan se rit de ce qu'on pense de lui.... mais qu'en une nuit il peut devenir votre pire ennemi....

5 commentaires:

  1. Quelle plume! Quelle verve! Quelles belles menaces! Votre langage est à la hauteur de votre absence de conscience: vous ne représenterez dorénavant plus rien que cette violence qui vous discrédite définitivement! Bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle splendeur moraliste digne d'un adepte du tout sauvage à n'importe quel prix!
      Voici ce qu'il en est réellement : LOUP, AU DÉBUT ILS NOUS ONT DIT.....
      http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2015/11/loup-au-debut-ils-nous-ont-dit.html

      Chaque calomnie diffusée par les associations, filmée clandestinement ou écrite dans le but de stigmatiser une population qui n'a pas accès au rétablissement de la vérité, chacune de leurs affirmations est le reflet d'une idéologie aveugle et bornée. L'idéologie des dictatures ne tolérant aucune critique, et utilisant l'amalgame comme moyen de propagande et de communication avec leurs disciples évangélistes qui eux évidemment ne subiront jamais l'ombre d'une contrainte liée à la réalisation de leurs fantasmes. Des fantasmes qui ont la particularité de servir ceux qu'ils sont censés combattre : « dans les zones ou évolueront les grands prédateurs, il faut de fortes restrictions à l’élevage, dans les zones réservées à l'agriculture intensives il faudra faire les prélèvements nécessaires pour qu'il ne puisse pas s'y installer »
      http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2015/02/loup-la-face-cachee-des-predateurs-tome.html

      Supprimer
    2. Louis Nicolas-Baret10 octobre 2017 à 04:00

      @ Anonyme du 7 octobre.
      L'absence de conscience de votre interlocuteur ferait de vous le pire des connards lorsque vous vous adressez à lui de la sorte. Le commentaire de ce dernier se contente d'ailleurs de détailler le fascisme qui sous-tend votre intervention plutôt que l'imbécilité intrinsèque de celle-ci, ce qui met assez bien en lumière votre violence...

      Supprimer
  2. Est ce que l obligation de protéger les troupeaux pour être indemnise n aurait concerne que les ovins / caprins ou aussi les bovins, équins et animaux de compagnie ? Merci

    RépondreSupprimer
  3. C'est ce que nous allons discuter. Mais quoi de mieux pour faire disparaître le pastoralisme que de lui imposer des normes et des conditions inhumaines alors que désormais le canada va pouvoir importer 73 000 tonnes de viande bovines aux hormones et autres artifices interdits chez nous!

    RépondreSupprimer

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer en tant qu'anonyme. Merci de mettre un pseudo en cas de conversation suivie.