BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)


Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

mardi 13 décembre 2016

LOUP, LA LOI MONTAGNE LE SANCTUARISE

"Le Sénat se penche, à partir d’aujourd’hui, sur le Projet de loi de modernisation, de développement et de protection des territoires de montagne. La première loi était porteuse de grandes intentions, mais sans mise en œuvre effective. Sa révision conserve un texte généraliste, qui ne donne aucun moyen concret à l’agriculture pour permettre le maintien et l’installation de paysans en montagne." cf confédération paysanne

Pire, l'accent est mis sur la sanctuarisation du sauvage dans le plus grand mépris pour ceux qui sont les seuls à avoir été les garants de nos paysages et de la richesse biologique que nous trouvons dans nos montagnes. La classe politique a laissé les fondamentalistes environnementaux avec la complicité des organismes d'état comme le CSPNB, ou l'ONCFS, détruire l'image des ruraux dans l'opinion publique.

 Dans quel but?
 L'ensauvagement, puis la main mise sur les terres abandonnées par ceux qui ont eux mêmes été abandonnés par les instances publique avec l'aval d'une population urbaine culpabilisée, désinformée, manipulée...?

Pourquoi la main mise?
L’article 33 du projet de loi institue des « obligations de compensation écologique ».
 Il offre aux aménageurs et aux industriels la possibilité de remplacer ce qu’ils détruisent à un endroit par un bout de nature supposé équivalent à un autre endroit.
On détruit une rivière et des centaines d’hectares en Bretagne, on en restaure l’équivalent en Auvergne. « Ce dispositif menace très directement l’activité agricole, les pratiques agronomiques et les pratiques contractuelles qui les régissent », alerte le collectif "Semons la biodiversité". 

Une fois de plus la confédération paysanne sonne l'alerte:
"Plus qu'ailleurs, l’agriculture de montagne, de par ses contraintes naturelles, se doit d'être fortement soutenue tant dans le cadre de la PAC que par des mesures territorialisées. Les paysans sont un maillon essentiel de ces territoires qu’ils font vivre et entretiennent au quotidien. Tous les moyens doivent être mis pour maintenir et développer leurs activités."
http://www.confederationpaysanne.fr/actu.php?id=5334&PHPSESSID=tt8i79tvk1h4plsh1t18eoa995



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer par le biais du formulaire de contact en précisant à quel article s adresse le message. Depuis la supression des commentaires anonymes, la haine et la diffamation ont totalement disparues du blog.