BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

dimanche 4 décembre 2016

LOUP, QUAND LE CONFÉRENCIER SE VOIT OBLIGÉ DE METTRE DE L'EAU DANS SON VIN

LE COMPTE RENDU DE BRUNO LECOMTE
qui se dévoue pour assister aux conférences et que nous remercions pour son engagement.


 "Rapidement: les éleveurs était bien présent : Drôme Vaucluse bouche du Rhône et je crois d'autres secteurs sont venu nombreux pour assister à la conférence de Pierre Rigaux. 

Aucune perturbation n'a été relevé pendant la conférence seulement deux tentatives de prise de parole pour dénoncer des mensonges. Ça été refusé. 

La conférence a légèrement changée comparée à Rodez. Il ne parle plus de bergère partie faire ses courses, ne montre plus la photo d'Estrosi avec son drone équipée d'un missile, ne parle plus de la vallée de la Roya "mal surveillée" etc...
On remarque donc des changements, un discours plus respectueux des éleveurs, une voix du conférencier un peu brouillonne et hésitante sur les sujets sensibles. C'était flagrant même pour le grand public. 

Je rappelle que les organisateurs et mr Rigaux ont pris connaissance du tract dans la journée. Mr Rigaux m'a interpellé des le début de la conférence et a été agressif à mon égard. Il a mentionné que sa conférence sous forme vidéo est sur le net, et me menace de poursuites judiciaires. Je lui ai répondu après la conférence qu'il n'y a rien sur le net d'accessible au public et qu'il a utilisé lui, des photos et vidéos sans autorisation des personnes photographiées. Après réflexion, je pense qu'il doit avoir accès au Facebook en groupe fermé, soit par une fausse identité,  soit par une "taupe". Rappelons qu'il peut-être écrit sur tout document vidéo "non diffusable en public "? 

En tout cas, les éleveurs se sont largement exprimé en présence de journalistes . Expliquer les pertes subies, les importants dégâts collatéraux comme les avortement, les clôtures qui n'arrivent pas à empêcher les attaques de loups. Personne n'a contesté. Mr Rigaux lui même a expliqué plusieurs fois que le loup tue beaucoup plus que ce qu'il a besoin. ..


Le public a constaté la mort à petit feux de cette agriculture respectueuse de l'environnement. Il a aussi fait aussi le constat qu'il n'y a pas de moyens de protections efficaces. 
Le président de la LPO et un de ces adhérent qui donnai le micro, faisant partie de l'organisation, se sont exprimés en faveur des éleveurs, reconnaissant la détresse qu'ils endurent. Merci à la lpo pour ce soutien. J'espère qu'il ne sera pas que pour cette soirée...

Pour moi, et après discussion avec d'autres éleveurs, ce soir nous avons " gagné " la bataille de la communication.
Sans la présence des paysans, mr Rigaux aurait montré ses photos de clôtures mal posées et tout ce qui fait passer les éleveurs pour des irresponsables. Le témoignage de PascalFromont avec des clôtures de 1.7 m, 8 fils électrifiés, chiens de protection,  a démontré, photo à l'appui, que rien n'arrête les attaques. 

Mr Rigaux n'a pas voulu reconnaître qu'il veux la présence du loup partout en France. Heureusement, la photo de la conclusion de sa conférence prouve le contraire: 


Comme à Rodez , un spectateur italien par l'accent à dit que ça ce passait bien dans son pays. ( on aurait vraiment cru à une mise en scène car c'était la réplique de l'acteur espagnol qui a pris la parole à Rodez ). Il a vite été remballé. En Italie, les articles de presses et les déclarations des éleveurs et de leurs associations montrent le contraire. Au fur et à mesure que les loups se sont développé, 60 % des élevages ont disparus et le dénigrement des bergers est le la pierre angulaire des attaques par les défenseurs du loup. Les bergers extracommunautaires sont traités comme des esclaves. (voir l'encadré en fin d'article ndlr)

Avec la prise de position de la lpo soutenant les agriculteurs, mr Rigaux est reparti bredouille. Les éleveurs et bergers ont tous été irréprochables. Tous ont fait de justes déclarations. Tous sont satisfait de la soirée. A refaire..."

Bruno Lecomte



Le billet d'Ouragan : Une soirée réussie sur le plan de la communication. Que des Associations environnementales soutiennent cette parodie de la réalité sur le retour des loups dans les zones d’élevage traditionnels, en organisant les conférences de M. Rigaux, en dit long sur la volonté de vouloir nuire au pastoralisme. La LPO, elle même organisatrice en d'autres lieux, a choisi de soutenir les éleveurs à Carpentras. Nous la remercions, mais cela ne doit pas faire oublier que de nombreux tracts cosignés par la LPO PACA, AUVERGNE ET CHAMPAGNE ARDENNE reprenant les principaux thèmes de M. Rigaux et affirmant que le pastoralisme est néfaste pour la biodiversité, sont dans les présentoirs des offices de tourisme. Des tracts qui affirment aussi que chez nos voisins la cohabitation se passe bien, laissant sous entendre que nous devrions prendre exemple.


EXTRAITDE L'ARTICLE DE LAURENT GARDE, DANS PASTUM N° 106 à propos de ce qui se passe chez nos voisins et que nous dénonçons fermement
Interview d'un éleveur Italien: « Le travail de berger... on ne compte pas les heures...
 Ils travaillent jour et nuit » : V. embauche deux bergers albanais ; le plus âgé a droit à une chambre, son collègue dort la nuit avec les bêtes. «Des esclaves. Ils ont toujours été des esclaves. Aujourd’hui, seuls des extra-communautaires acceptent de faire ce métier. Aucun Italien ne voudrait faire ce travail».

Rencontre avec un berger roumain, âgé, en pleine montagne. Il me dit ne pas parler l’italien. La pluie arrive, il regarde mes solides chaussures de montagne et me montre les siennes : de mauvaises baskets élimées. Puis il s’excuse, repart – je crois d’abord que c’est parce que ses bêtes s’éloignent. Non, c’est par dignité. Une fois loin, il sort de sa besace (pas de sac à dos, une besace à l’épaule) un rouleau de sacs poubelle dont il en déroule un pour se protéger. 
  « Mieux vaut tuer un homme qu’un loup. Au moins, si tu tues un homme, au bout de cinq ans, tu sors de prison » me dit un éleveur... Il me confiera cependant, bien plus tard, avoir tué un loup à coups de gourdin, ses chiens l’avaient coincé... Un loup enterré discrètement au cœur de l’un des trois Parcs nationaux de la région, et qui d’après ce qui m’est confié par d’autres témoignages, ne serait pas le seul. 

Le président de la LPO Drôme a lui aussi le même regard de négation de la réalité.

LOUP, LPO, ÉLEVEURS, BIODIVERSITÉ, UN DIALOGUE DE SOURDS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer par le biais du formulaire de contact en précisant à quel article s adresse le message. Depuis la supression des commentaires anonymes, la haine et la diffamation ont totalement disparues du blog.